Haut de seine (92) le Ramadan dans les Hypers et Supers Marchés dhimmisés. Préface Gérard Brazon

Publié le 23 Juillet 2012

Un article qui décrit parfaitement bien cette aberration du Ramadan qui coûte si cher à la collectivité en terme d'arrêts de maladie, de souffrance personnelle et aussi de la trouille de bien des familles musulmanes mises en coupes réglées par les gangs islamistes des banlieues qui surveillent les poubelles des immeubles.

Je connais bien le magasin Auchan à la Défense et, pour y avoir vu des niqabées venir faire leurs courses sans que personne ne trouvent rien à redire même lorsqu'elles paient avec un chèque. Richelieu disait: faire des lois pour ne pas les appliquer revient à autoriser ce que l'on veut interdire!

Le quartier d'affaires de la Défense qui se trouve à cheval sur Puteaux et Courbevoie a, en ce moment, suite à des travaux de construction de mosquée dans la ville de Puteaux, une mosquée de toile à la charge des Putéoliens. Cette mosquée amène nombre de "croyants" hommes et femmes en tenue de bled et les femmes en niqab et hijab.

Il est clair que les Hauts de Seine s'islamisent à grande vitesse. Il suffit de se rappeler comment étaient nos quartiers il ya seulement 6 ans. La présence de l'islam était encore discrète et supportable.

Gérard Brazon

****

Le Ramadan à l'hypermarché

Tartuffe n'est pas seul à faire Ramadan (*) : Auchan, Carrefour, Casino et Leader Price se joignent à lui. En préparation des goinfreries de rupture du jeûne, les grandes enseignes commerciales proposent une gamme variée de produits halal qui éviteront aux croyants de se souiller avec les saletés dont les chiens d'infidèles se repaissent.

Dans le centre commercial de La Défense, près de Paris, le magasin Auchan a arrangé un espace de 10 m. x 8 m. intitulé "Saveurs orientales".

Casino propose un catalogue spécial Ramadan de 20 pages,

Carrefour fait de même avec un catalogue de 24 pages 

ainsi que Leader Price qui vend, en 16 pages, un "Ramadan à prix bas" Mais on est encore loin du déluge de consumérisme observé à Noël pour la concurrence catholique. (Il faut noter cependant que le Noël est surtout commercial et s'adresse à l'enfant pour l'achat de jouets! La naissance de Jésus étant très secondaire dans les magasins. Evitons les amalgames! ndlr Gérard Brazon)  

La stratégie est pourtant assez schizophrène : les marchands musulmans conspuent la nourriture commune en l'affublant du qualificatif infamant de "haram" (illicite), mais ils s'efforcent d'en mimer l'aspect extérieur, la forme, la nature. A l'hypermarché Auchan de La Défense, très inventifs, les professionnels du halal mettent en vente du chorizo halal et du saucisson sec halal, tous les deux à base de bœuf et de dinde, des produits qui aspirent à remplacer ceux d'origine. On y trouve aussi de la sauce bolognaise halal et des cannelloni halal, pour lesquels sont reproduits, à dessein, les emballages et étiquettes caractéristiques de ces produits. 

Mieux encore, comme c'est la fête et que, bien qu'on pense très fort aux pauvres, on ne se refuse rien, du foie gras halal est proposé aux pieux clients d'Auchan. On imagine avec compassion la difficile tâche du sacrificateur à qui incombe d'égorger canards et oies en direction de La Mecque, les bestioles étant loin de conserver leur calme à cet instant. Si le foie gras halal offre l'inestimable avantage d'être béni des dieux, il souffre, hélas, d'une absence totale des subtils nectars qui y sont parfois ajoutés (Armagnac, Cognac, Pacherenc, Sauternes, Monbazillac, Porto, etc.). 

En plus des traditionnels chorba, merguez et lait fermenté, le panel des mets désignés comme halal est de plus en plus large au fil des années et Auchan en propose en gamme étendue : faux-filet, canette, canard, poulet, nuggets de dinde, rôti de dinde. Pour l'accompagnement, les cuisiniers musulmans ont même imaginé une mayonnaise halal ! Quant au dessert, rien de très léger mais des sucreries qui permettent de pronostiquer que l'hyperglycémie fera honneur à la période de pénitence supposée : halva, lokoum, dattes, pâtisseries diverses. 

Enfin, lors de ma visite à Auchan, un couple de bons clients déambulait dans les travées de "Saveurs orientales". Lui, barbu en kamis blanc (une sorte de soutane pour musulman), et à côté une burqa noire avec probablement une femme à l'intérieur dont même les yeux étaient séparés du monde extérieur par une fine résille.

Note : Tartuffe fait Ramadan, de Jack-Alain Léger, Éditions Denoël 2003  

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Polux 24/07/2012 22:03


ATTENTATS CHARCUTIERS...!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Marie-claire Muller 24/07/2012 14:25


Ma parole ils veulent nous convertir en nous forçant à manger leur saloperie halal!!!!Bientôt plus rien ne sera vendu autre que cette abomination sacrifiée à une idole sanguinaire (666,le signe
de la bête)la finance ,la nourriture islamique,les casernes et écoles pour pro terroristes; chez nous,en France, et on laisse faire, et nos dhimmis en rajoutent pour faire plaisir à leurs
maitres!


BOYCOTTER AUCHAN ET AUTRES MARCHANDS DU TEMPLE!!!!!!