Hélas, la droite la plus bête du monde est bien vivante ...

Publié le 9 Mai 2012

Courrier d'un lecteur sur le blog d'Yvan Rioufol qui résume ce que nous pensons tous. 

FranchoullardJ'avais vu les même drapeaux lors du rassemblement de Nicolas SARKOZY lors de sa victoire en 2007 ! Idem pour Jacques Chirac en 2002. En nombre moins important, certes, mais personne n'avait rien dit à l'époque. Était-ce l'ouverture ? Enfin...

La victoire de François Hollande est surtout celle de l'immigration présente en France depuis plus de 30 ans ! Par le droit du sol ou des naturalisations, ces personnes votent maintenant. Et votent à gauche. D'ailleurs, les résultats des grandes villes en faveur de François Hollande en sont l'illustration. Sur I-télé, on a même eu le droit à un certain "Mohammed" vendeur de merguez hallal à la Bastille et sans papier depuis 10 ans...

Mais, ni Jacques Chirac, ni Nicolas Sarkozy, soit disant de droite, n'ont vraiment remis en cause cette immigration! Sauf par électoralisme, donc sans conviction.
La preuve, Nicolas SARKOZY a été le champion de l'immigration avec 200 000 entrées en 2011 contre 135 000 entrées en 2005 sous Lionel JOSPIN (PS) et 97 000 en 2000 selon l'INSEE !

Si nous en arrivons là, c'est bien par le biais de la politique désastreuse de la droite, qui en fait, n'en est plus une. Mettre l'échec de Nicolas Sarkozy sur Marine Le Pen comme le fait NKM est bien trop facile. Si la droite avait accepté des rapprochements avec le Front National depuis des années, on en serait pas là !

C'est bien pour cela les Français doivent bien réfléchir à notre avenir. Il faut à la France une Assemblée Vraiment Nationale en votant pour le Rassemblement Bleu Marine en juin prochain.
En ayant un groupe parlementaire fort, nos convictions Françaises seront défendues contre cette future majorité socialo-communiste !

 

L'UMP ne semble pas bien comprendre sa situation :

Jouanno (UMP) : «Si un second tour oppose un socialiste à un candidat du Front national, nous devrons faire élire le socialiste» (07 mai)

http://www.fdesouche.com/298847-jouanno-ump-si-un-second-tour-oppose-un-socialiste-a-un-candidat-du-front-national-nous-devrons-faire-elire-le-socialiste

Ne serait-il pas temps de faire taire le ressentiment et la rancœur ? La majorité des électeurs UMP et FN sont prêts à faire un front commun aux législatives. Ne laissons pas passer cette dernière chance.


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article