Henri Guaino ouvre les yeux sur l'évidence : Le printemps arabe a "alimenté le désordre"

Publié le 20 Janvier 2013

Le député Henri Guaino (UMP), ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, a évoqué une possible "erreur de jugement" sur les printemps arabes.


"Nous avons peut-être tous fait une erreur de jugement, en jugeant trop vite les printemps arabes qui ont déstabilisé" les pays, a concédé l'ancienne plume de Nicolas Sarkozy sur Radio Classique. "La suite de l'histoire n'est pas aussi belle qu'on pouvait le penser à l'époque".

"Ce qui se passe en Tunisie, en Egypte, en Syrie contribue évidemment à alimenter les mouvements jihadistes, à alimenter le désordre, déstructurer la lutte contre le terrorisme dans toute cette région. Tout cela a ouvert grand la porte aux mouvements islamistes", selon le député UMP des Yvelines.

A propos de la Libye, M. Guaino a jugé que le pays était déjà "désagrégé bien avant que la France n'intervienne parce que c'est un Etat qui reposait sur des bases tribales et qu'une partie du pays, notamment du côté de Benghazi" faisait sécession, influencé par l'"onde de choc" des révolutions tunisienne et égyptienne.

"A ce moment-là, est survenue une guerre civile durant laquelle le colonel Kadhafi a menacé d'écraser dans le sang une partie de sa population. Et c'est à ce moment-là que, pour éviter un bain de sang, la France, accompagnée d'autres pays, est intervenue", selon lui.

AFP // Figaro Flash 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

DURADUPIF 20/01/2013 18:45


Peur du bain d'émoglobine pour ceux qui depuis 732 n'ont pas ménagé leurs peines pour y faire faire trempette un nombre incalculable de bipêdes et de quadripêdes, laisse rêveur. C'est l'ampathie
des Siècles. A faire inscrire comme Directive partagée à l'Union Européenne des faiblesses acquises. Pauvre Continent à la dérive. Comme Rome on succombera du saturnisme et des... barbares. On a
supprimé le saturnisme, qui y reste ?

aziliz 20/01/2013 15:37


Beaucoup de citoyens français lucides ont compris l'énorme erreur des politiques qui ne veulent écouter personne et surtout pas le bon sens.


Alors Sarkozy, pas question qu'il revienne et Hollande et sa bande sont à abattre d'urgence.


Les vendus au mondialisme et à l'islam vont devoir rendre des comptes très bientt.

Eric week 20/01/2013 14:49


"Nous avons peut-être tous fait une erreur de jugement, en jugeant trop vite les printemps arabes qui ont
déstabilisé"


Tous ?


Non, ici, sur votre site, Gérard et sur RR ou RL ou Poste de veille ou Dreuz, nous n'avons été nullement bernés.
L'exemple irakien était là pour nous faire comprendre qu'une dictature en remplacerait une autre puisque telle est la volonté de leur pseudo-religion.


A force de vouloir imposer la démocratie partout, VOUS, les politique apprentis-sorciers, avez commis non pas une
"erreur de jugement" mais une faute grave et lourde d'incompétence politique.


Vous ne pourrez échapper à vos responsabilités, Internet y veillera.


Merci Gérard de nous laisser parler : votre travail porte de plus en plus ses fruits.


Meilleurs voeux à tous

yves IMBERT 20/01/2013 13:36


et dire que c'est le moins débile de la bande