Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, infos ou intox?

Publié le 1 Juillet 2011

Doit-on se formaliser de ces infos qui circulent sur le net? Informations qui semblent nous démontrer que les journalistes libérés ne sont pas blancs comme neige. 

Ont-ils commis une erreur d'appréciation?

Ont-ils était trahi au passage par un soldat de l'armée afghane?

Etaient-ils en service commandé idéologique?

Pour ma part, je n'en sais rien. Ils semblent en bonne santé, ne semblent pas avoir trop souffert de leur incarcération. On a vu d'autres otages bien plus abîmés que celà.

Mais être enfermé n'est pas une mince affaire. Être entres les mains de malades mentaux aux long couteaux auraient pu être pire.

Ils étaient entres les  mains de pirates, de voleurs qui les traitaient comme de la marchandise. Rien d'honorable. Il y a fort à parier que si l'espérance d'un bon rapport n'avait pas été là, ils auraient fini au fond d'un trou.

Bref, si leur démarche était le scoop bobo-gaucho, j'espère que cette aventure leur en aura fait passer l'envie... à nos frais. 

Gérard Brazon

*********************************

Le 30 décembre 2009, deux militants de gauche, accessoirement journalistes à FR3, se rendent sans protection dans une zone à risque contrôlée par les taliban, pour "assurer les talibans de la compréhension et du soutien de la presse et de la gauche française dans leur lutte".

C'est le scandale médiatique que dénonce le Général de division D. Roudeillac, Saint Cyrien, commandeur de la Légion d’Honneur et de l’Ordre National du Mérite, autour de la capture des journalistes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier. 

"LES DEUX JOURNALISTES DE FR3 N’ÉTAIENT PAS EN REPORTAGE QUAND ILS ONT ÉTÉ ENLEVÉS. LEUR AVION LES ATTENDAIT, LE REPORTAGE ÉTAIT TERMINE !" hurle le général dont le témoignage a été censuré par l'AFP et par l'ensemble des médias. 

"Les deux "touristes" farfelus irresponsables sont partis faire du militantisme politique à titre personnel dans les montagnes Afghanes, de leur propre initiative, une fois leur reportage avec l'armée terminé !!" ajoute Gérard Liebenguth, Président Amicale Nationale du 22°BCA et des Troupes de Montagne.  

Gérard Liebenguth : "Et pendant ce temps les médias nous bassinent sans arrêt avec leurs deux abrutis prisonniers volontaires à qui les professionnels sur place avaient vivement conseillé de ne pas aller dans les montagnes afghanes."  

Gérard Liebenguth : "Une initiative, qui plus est, totalement personnelle et irresponsable, puisque prise après leur reportage réalisé (et non dans l'exercice de leur travail donc, comme le déclarent abusivement leurs collègues de fr3 et des JT (en toute désinformation délibérée)"

L'Elysée était parfaitement informée de la faute coupable des deux gauchistes.

Le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, a critiqué leur "imprudence coupable", tandis le chef d'état-major des armées, Jean-Louis Georgelin, très irrité de devoir engager la sécurité de ses troupes pour les deux irresponsables couverts par les médias, annonce au micro d'Europe 1 le coût des opérations de recherche. "Nous avons déjà dépensé plus de 10 millions d'euros dans cette affaire". "Je donne le chiffre parce que j'appelle à la responsabilité des uns et des autres". On sent, dans sa déclaration, qu'il brûle de lâcher le morceau. Contraint par sa hiérarchie, il ne pourra en dire plus. Il ne pourra pas dire que les deux hommes n'étaient pas les journalistes en opération qu'on nous a présenté au moment de l'enlèvement, mais "ces deux personnages".

Gérard Liebenguth, lui, met les pieds dans le plat, et raconte. (Vous remarquerez que Mediapart, grand défenseur de la liberté d'expression à géométrie variable, si prompt à dénoncer les "affaires" du gouvernement, est resté bien silencieux, ainsi que l'ensemble du métier - corporatisme de la presse oblige).

Gérard Liebenguth : "(c'était une) excursion perso, au lieu de reprendre leur avion prévu, en préférant prendre des pseudos guides, plus cupides que compétents, au lieu de ceux, plus éprouvés et surs, que leur avait fournis l'armée. Excursion politique et non journalistique, puisque au seul motif idéologique gauchiste qu'ils avaient manifesté. Une irresponsabilité qui a déjà coûté fort cher en recherches sur place, avec la mise en danger de militaires et équipages d'aéronefs ayant effectué des recherches en zone à risques les jours qui ont suivi leur disparition !!, comme déjà rapporté par des éléments de l'armée de l'air sur place, ayant du participer aux recherches de ces imbéciles irresponsables !!"

Général (2S) Roudeillac : "Je crois que cet incident mériterait d'être porté à la connaissance du plus grand nombre. Malheur à celui qui montre du doigt la partialité des médias !!"

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

13zenrv 06/07/2011 14:15



Je n'ai pas à proprement parler de "droit" de réponse à faire valoir, n'étant pas moi-même victime de cette désinformation.


Mais si cela peut vous faire plaisir, je vous autorise volontier à copier le contenu de mon article dont vous avez le lien et à le republier ici-même (j'apprécierais qu'un lien vers l'article
original soit conservé, si c'était le cas).


Les vérifications que j'ai faites et l'argumentation que j'y développe se suffisent déjà à elles-mêmes pour soutenir ma démonstration.


Cordialement,



13zenrv 06/07/2011 13:08



Je ne travaille pas pour lepost, et mes contributions sont également modérées régulièrement. Je suppose que ça dépend du nombre d'avertissements au modérateur, et que le seuil de sensibilité est
bas.


Ce qui ne change rien au fond du problème de cet article que vous propagez et qui est, globalement, une calomnie.


Je vous suis reconnaissant d'avoir eu la bonne foi de laisser ma mise au point dans les commentaires.


Cordialement,



Gérard Brazon 06/07/2011 13:57



Votre commentaire est en bonne place et il y restera. Chacun étant libre de se faire une idée et de creuser la question. Si cela peut vous plaisir, faîtes un "droit de réponse" réfutant cet
article! Il sera publié. En atendant, voici un extrait du texte auquel vous faîtes référence.


"(...) L'on découvre alors que tous les propos rapportés comme vérité d'évangile par les
multiples posteurs de la blogosphère "identitaire" sont démentis en bloc par leurs auteurs supposés, suite à une enquête menée par Jean-Dominique Merchet pour son blog "secret défense" hébergé par
marianne2. Le général
Roudeillac et Gérard Liebenguth réfutaient formellement avoir prononcé les paroles qui leur ont été attribué dès le 11 mars 2011,



13zenrv 06/07/2011 12:39



Les propos que vous rapportez n'ont pas été tenus par les personnes citées, qui les ont démenti à plusieurs reprises depuis plus d'un an.


 


C'est de la désinformation pure et simple.


 


http://www.lepost.fr/article/2011/06/30/2537083_l-opinion-publique-manipulee.html


 


Cordialement,



Gérard Brazon 06/07/2011 12:48



Ici, vous pouvez vous exprimer librement. Sur Post.fr, je suis souvent censuré (modéré disent-ils!) Qu'est-ce d'après vous,



Colbert 03/07/2011 12:01



Vu la discrétion accompagnant le retour des soldat tués en Afghanistan, le délire orchestré au retour de ces deux individus a quelque-chose d'obcène.



Nancy VERDIER 03/07/2011 00:30



Excellente idée Robert, pour  le rognon de veau aux morilles bien arrosé...Moi non plus je n'achèterai jamais leurs bouquins à ces deux imbéciles. Ils ne sont pas en si mauvaise forme que
cela et surtout, je les ai senti très vindicatifs (surtout Ghesquière, le blondinet)...Il a dit une seule chose intéressante : "Ces gens-là ont la CULTURE du MENSONGE" en parlant des Talibans et
des Afghans en général. Les petits gôchistes sont en train de découvrir la vie...Il faudrait qu'ils développent, sinon, le Blog Puteau-Libre pourra le faire à leur place :  on a de quoi
dire à propos du mensonge Islamique....



francis CLAUDE 01/07/2011 17:25



bon ils sont la c'est une bonne  choses bien que nous sommes sur ce blog tous ou presque que c'est une affaire "privée" de deux "héros" du journalisme bidon. Mais la question que nous nous
posons tous c'est...conbien cette magouille étatique nous coute...mais peut etre que dans le futur c'est a dire aprés les élections de 2012 si es Français voten bien le dossier pourra sortir de
l'ombre et des comptes demandés aux dillapideurs des deniers public!.Les employés d'areva n'ont pas cette audience médiatique et pourtant ils sont la bas pour gagné leur vie.



Robert le Miro 01/07/2011 12:20



Ghesquière, Taponier, Betancourt...... même combat !


De l'inconscience à l'héroïsme de pacotille mais financés par le Contribuable.


 


Enfin, encore un bouquin que je ne lirai pas !


Tiens, avec les 20 Euros économisés, je vais aller me taper des rognons de veau aux morilles arrosés d'un bon verre de Croze-Hermitage !


Santé.....



Gérard Brazon 01/07/2011 14:43



Faites attention que ce ne soit pas du veau halal. (sourire)



MIKA 01/07/2011 11:59



Si l’hypothèse soulevée dans l’article était avérée il m'intéresserait de connaître un détail.


Qui pendant leur détention à continuer à verser leurs salaires et pourquoi pas leurs défraiements : le contribuable (puisqu'ils
travaillent pour le service public) ou une assurance ?


Nombreux sont ceux qui dans leur vie professionnelle ont à parcourir des pays à haut risque sans avoir le privilège de refuser une protection.
Quelles entreprises dans les mêmes circonstances assumeraient cette charge ?


 



Gérard Brazon 01/07/2011 14:45



Aucune... 18 mois de salaires chargés il n'y a qu'une entreprise publique pour faire ça. Si en plus c'était au noir, alors licenciement immédiat. Mais nous sommes en France.



Claude Germain V 01/07/2011 11:37



Enorme mise en scène pour le retour de ces deux personnages ,revenus quoi que l’on dise apparemment en bonne forme .Ces deux personnes qui n’avait strictement pas le droit d’aller dans le secteur
ou elles se sont faites capturer. Ayant été averti à plusieurs reprises .


Ce sont peut être des sauvages qui les ont capturés ,mais les ont gardé en pleine forme ,ce qui voudrait dire qu’il y avait surement de gros enjeux derrière tout cela .


Combien nous a couté cette pitoyable mascarade . ????


Lorsque un Fait comme celui là se produit ,les personnes AVERTIES ET CONCERNNEES qui désobéissent aux consignes et aux avertissement à qui il arrive ce genre de problème ,ne concernent plus la
république française ,il faut arrêter le cinéma ,ou alors les autorités concernées font signer une décharge devant témoins en bonne et du forme et les inconscients volontaires acceptent quoi
qu’il leur arrive de sacrifier leur vie .


Jean-Marie LePen  lors d’un interview  télévisé hier au soir a bien spécifié et cela est normal qu’il n’aurait rien fait ( en argent ou en échange d’otages et
prisonniers ) pour la libération de ces personnages prévenus des risques pris et  subit volontairement .


Et pour finir un imbécile de journaliste connu ,dont je ne me rappelle pas le nom qui vient dire tout fier au micro ,que ces deux messieurs vont prendre des vacances bien méritées ( après deux
ans de presque-vacances ) pendant deux mois ,et l’interviewer reprenant qui demande à ce personnage « pensez vous qu’ils risquent de repartir en Afghanistan , » et l’autre de
répondre tout fier : « pourquoi pas ? , peut être » ……………………..comble de l’ironie ou de la co…….ie. 



Vanpyperzele 01/07/2011 11:07



Il est a noter que ces affaires d'otages se resolvent toujours lors d'échéances politiques,ou pour redorer le blason d'un polititien a la limite verreux.