Hier en Algérie, aujourd'hui en France. Agressés parce qu'ils ne "respectent pas le ramadan"!

Publié le 29 Août 2010

Par Christine Tasin de Résistance Française.

                Il buvait un café à la terrasse d'un restaurant du centre de Lyon, le week-end du 15 août, quand trois jeunes se sont jetés sur lui parce qu'il ne respectait pas le jeûne du ramadan ! Ce père de famille d'origine sénégalaise, habitant Vénissieux, a été frappé à la tête avec une bouteille en verre, puis à coups de chaise. Transportée en urgence à l'hôpital, avec une fracture à l'arrière du crâne, la victime a dû être trépanée et demeure dans un état grave après plusieurs jours de coma.

            Il semblerait que le silence médiatique soit dû à la volonté  des autorités  de ne pas  "stigmatiser une population"... (Y compris des associations droits-de-l'hommistes qui ne doivent pas trouver qu'il y a atteinte à la liberté de conscience

 
                 Trois jours après, une jeune femme a porté plainte après avoir été agressée dans une grande surface de Toulouse. Elle a été prise à partie par deux adolescents qui lui reprochaient d'acheter de la nourriture pendant le jeûne.  La victime s'est défendue en disant qu'elle était juive et donc non concernée par le Ramadan. Mal lui en a pris.  Cela a redoublé la colère de ses agresseurs, lui, après l'avoir traitée de "sale juive", l'auraient frappée à la tête, la faisant lourdement chuter. Un vigile a assisté à la scène sans intervenir. Interrogé par pa police il  expliqué qu'il respectait le ramadan et qu'il était donc pressé d e partir pour pouvoir s'alimenter, dès le coucher du soleil. (J'espère qu'il a été licencié et qu'une plainte a été déposée pour non assistance à personne en danger - Là aussi pas un mot de la Licra et du MRAP. Quant à SOS Racisme... et la Ligue des Droits de l'Homme? Ce n'était qu'une femme, sans doute...)

              Près de Lyon, encore, un jeune garçon mangeant une sucette pendant le Ramadan a reçu une pierre et a perdu connaissance...     

            On peut, sans crainte, dire que les quelques faits divers connus ne sont que la face émergée de l'iceberg et que, partout, en France, en ce moment, il ne fait pas bon être noir ou un peu bronzé et entrer dans un restaurant ou manger un sandwich. Bien sûr le silence des  "gôchos" sur ces affaires, eux si prompts à crier au racisme devant une plaisanterie d'Hortefeuxs, est significatif de leur aveuglement et de leur trahison des valeurs historiques de la gauche. lls continueront bien sûr à prétendre qu'il n'y a que la police qui fasse du délit de facies et à trouver des excuses aux agresseurs.

 

Or, il faut être fou ou criminel pour ne pas voir, à travers ces faits-divers, le signe avant-coureur de ces milices de la pensée, ces milices de la peur, qui, comme en Iran (et la comparaison n'est pas faite au hasard) commencent à imposer l'ordre religieux à tous, musulmans ou présumés tels dans un premier tant, violant le droit à l'apostatie, le droit de partiquer ou pas un culte, et qui,  n'en doutons pas, l'imposeront peu à peu à tous au nom de leur Dieu. (Souvenons-nous de l'affaire des ouvriers algériens qui furent arrêtés par la police pour avoir bu de l'eau sur un chantier l'aprés-midi)

 

C'est dire que, plus que jamais, notre apéritif du 4 septembre, est justifié et que nous devons être nombreux pour répondre à la terreur que veulent imposer quelques-uns par la volonté du plus grand nombre, qui se lève et crie "non", avant que la tolérance et le respect d'autrui ne soient plus que des mots interdits...

Christine Tasin

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis CLAUDE 29/08/2010 22:33



et alors vous vous attendez a quoi lorsque le 1er ministre innaugure en grande pompe une mosquée et que l'intérieur va donner des cours aux flics pour qu'ils connaissent les musulmants et ce
débile de L. Blanc qui senble t il a exclu le porc des repas de l'equipe de France!!! oui on y va direct au clash