Histoire d'artistes "people" qui prennent les français pour des couillons - Par Gérard Brazon

Publié le 9 Avril 2014

Gérard Brazon interview3  Par Gérard Brazon

Je ne vais pas vous faire un dessin et vous savez ce que je pense de ces "artistes" et autres chanteurs qui se la jouent intellectuels sur les plateaux de télés et se veulent "droits de l'hommiste" quand ce n'est pas "donneurs de leçons".

Ils paradent sur scène, affirment leur générosité, bousculent le franchouillard fauché, culpabilisent la vieille et l'orphelin et en fait, se moquent pas mal de vos fins de mois, de votre SMIC, votre retraite qui sera réévaluée qu'au mois d'Octobre prochain, et de votre boulot auquel vous vous accrochez désespérément parce que vous êtes mort de peur de vous faire virer de votre appartement ou de votre maison et que vos gosses consomment des calories. Ou tout simplement parce que vos gosses de 30 ans sont encore chez vous à squatter votre trois pièces. Chômage, précarité, mais solidarité familiale oblige.

Tout cela ne sont que des mots sur un papier pour ces gens qui passent d'un avion à un autre, d'un appartement parisien à une villa aux Etats-Unis et vont en vacances à Ramatuelle et "Saint Trop".

Oui, je vous le confirme, je vomis ces artistes qui viennent faire campagne dans nos campagnes pour solliciter un euro de plus, pour telle cause ou telle autre.

Je déteste souverainement ces planqués de la misère. Ces pleureurs et pleureuses aux larmes de crocodile. Je suis en rage d’écouter les balivernes d’un Noah qui planque son fric en Suisse, d’une artiste qui fait ses courses hebdomadaire chez le traiteur Hédiard et que l’on retrouve en vedette pour les "Restau du cœur ". Un peu de décence s'il vous plaît.

Que dire d’un politique, d'un Député de la Nation qui planque son fric au Luxembourg ou à Genève et qui vous demande de faire des efforts. D'un homme, d'une femme qui vit bien de ses fonctions lui permettant le couvert et le transport de luxe gratuit à l'Assemblée ou dans sa Mairie. Il y en a même qui osent faire référence à soeur Thérésa. C'est tout dire... Affligeant. Populiste le propos ? J'assume. On est loin de De Gaulle qui payait ces notes d'EDF à l'Elysée.

Quand je songe aux millions que nous avons dépensés en Afghanistan pour rien, aux morts  de notre armée pour que des Talibans viennent dans quelques mois nous faire un doigt d'honneur à Kaboul,  je me dis que l'argent ne manque pas et que les artistes feraient mieux de culpabiliser tous ces dirigeants politiques qui se moquent des français en général, du populo en particulier.  

Qu’ils se taisent enfin ces artistes et aillent vivre à Los Angeles s’ils le veulent, mais surtout qu'ils nous lâchent le porte-monnaie et la tête.

Hier, nos Ministres, Sapin et Montebourg ont pris deux avions pour se rendre à Berlin. Qui paient d'après vous ? Cet argent n'aurait-il pas pu aller au Téléthon, à la recherche contre le Sida ? Que sais-je ?

Tout comme nos dirigeants politiques, les artistes vivent ailleurs, dans un autre monde, sur une autre planète. Comme ils n'ont pas tous perdu leur sensibilité, comme ils sont encore conscients, et qu’ils sentent bien tout de même qu'ils vivent bien au-dessus de ce que peut rêver un français lambda, ils cherchent à se donner une envergure de bon samaritains envers ceux qui les adulent, les admirent. Le comble de la vulgarité est là justement.  Si je peux le résumer ainsi, elle n'est pas dans celui qui pète outrageusement, mais dans celui qui se la pète sans honte, sans mesure.

Il est particulièrement écœurant d’exploiter la misère affective. Alors oui, quand je les entends à la radio, sur un plateau de télévision, ces Noah, ces Robin, ces Balasko, ces Smaïn et autres acteurs et peoples, ces politiques de gauche qui crachent en plus sur la victoire du FN, sans comprendre les tenants et les aboutissants, je m’éloigne pour ne pas être éclaboussé.

Gérard Brazon

 

Info « amusante » qui vient de la Dépêche du Midi: "La coordination départementale du Téléthon est déçue." "L’humoriste Smaïn, parrain du Téléthon 2 013 en Tarn-et-Garonne qui s’était engagé à verser 1 euro par spectateur, lors de son spectacle le samedi soir du Téléthon n’a à ce jour, rien reversé pour le Téléthon 2013 comme il l’avait promis."

 

Le coordinateur départemental Guy Bach résume les faits : «Le 6 décembre dernier, l’humoriste Smaïn se produisait sur la scène du Théâtre de l’Embellie à Montauban et en accord avec la Coordination Téléthon 82, l’attachée de presse de Smaïn et Smaïn lui-même, il était présenté comme le parrain de l’édition 2 013 du Téléthon Tarn-et-Garonne. La Coordination Téléthon 82 n’y voyant aucun problème, bien au contraire, cela donnait un nouveau moyen de mobilisation auprès de la population. Outre son rôle de parrain, Smaïn, son attachée de presse et le théâtre de l’Embellie, avec la coordination avaient conclu que le prix des places de Smaïn étant fixés à 25€, 1€ serait reversé à l’AFM-Téléthon.

Malheureusement, à ce jour, les décisions qui avaient été prises collectivement n’ont pas été tenues par Smaïn, par conséquent aucune remontée de fonds n’a eu lieu et aucun don n’a été fait par l’artiste.

Au nom de tous les bénévoles du Téléthon Tarn-et-Garonne nous présentons nos excuses aux personnes s’étant déplacées pensant participer financièrement à la collecte du Téléthon, néanmoins nous les remercions particulièrement pour leur dévouement et intéressement aux manifestations du Téléthon. En espérant vous voir tous aussi nombreux les 5 et 6 décembre prochains. »

Signalé par Philippe Legrand

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Commenter cet article

Polux 10/04/2014 09:17


Ces artistes qui nous donnent des leçons de morale ne vivent pas sur la même planète que nous !


Une étude montre, dernièrement, qu'un certain nombre de français qui travaillent dorment dans leurs voitures et sont donc SDF, j'en passe et des meilleurs, et pendant ce temps là j'entend G.
Jugniot à l'émission de S. Bern sur RTL qui dit : " Les gens qui manifestent pour un oui ou pour un non m'énerve un peu, car, quand même, on ne vit pas si mal en France ! "


Lui, peut être,vit bien, mais qu'il descende un peu de sa tour d'ivoire !


Ce qui m'étonne c'est que ces gens là ont bien des familles qui ont les même problêmes que la majorité des français !


N'en discutent-ils pas avec eux ? Ou bien ont-ils coupé les pont ave celles ?


Dans ce cas je comprend leur isolement et leur manque de connaissances des problêmes des français !


Quand à Noah qui vit à l'étranger et ne vient en France que pour vendre un album de temps en temps ( d'ailleurs là çà ne le gène pas de venir en France ) se permet lui aussi de critiquer le Front
National dans sa chanson " ma colère " !


Il ferait mieux d'écouter la chanson de J-Pax Meffret " La colère " !!! Qui bien qu'ancienne est encore d'actualité, hélas !!!

mika 10/04/2014 01:21


à island girl


Il faut prendre une bonne photo du capitaine Noah et la poster sur le web !

island girl 10/04/2014 01:00


Noah ferais mieux de s'occuper de son restaurant "O Brasil" sur une plage de St Barth ,quand je le vois arriver avec son grand bateau blanc à l'ilet Pinel ,je vois un faux derche et j'aimerais
que toute la france le voit aussi!


 

mika 09/04/2014 14:21


une petite vidéo pour la route... 1mn30


Pierre Desproges se fout de la gueule de B.H.L 


 


https://www.youtube.com/watch?v=-d7I5xNIYsA

mika 09/04/2014 14:04


Nos "artistes" sont indignés par le concept de "priorité nationale" dès lors qu'il concerne le peuple... mais malheur à celui qui remet en cause leur exception Culturelle "pompe à
finances publiques du cinéma français qui ne gagne pas d'argent"


https://www.youtube.com/watch?v=r_PSltKNN2k


 


 

LA GAULOISE 09/04/2014 12:45


ENTIEREMENT D ACCORD AVEC VOUS MON CHER GERARD  : TOUS CES  NANTIS ET PAS TOUJOURS HONNETES QUI VIENNENT NOUS DONNER DES LECONS DE MORAL FERAIENT BIEN DE SE REGARDER DANS UN MIROIR ET
SURTOUT DE  TOURNER PLUSIEURS FOIS LEUR S" MAUVAISES " LANGUES DANS CE QUI LEUR SERT DE BOUCHE .