Histoire vraie: "les chômeurs français achètent à des esclaves chinois".

Publié le 1 Janvier 2013

Une lectrice, Madame Monin Aude m'envoie ce courrier et j'avoue qu'après avoir téléphoné, j'ai eu confirmation que "les chômeurs français achètent à des esclaves chinois". Ce petit industriel a besoin d'un coup de pub me suis-je dis!

Je le fais avec nos moyens modestes et j'espère que ce ruisseau venant d'Aude Monin et de Puteaux-Libre, fera que nous pourrons un jour nous vanter d'avoir sauvé des emplois. 

Gérard Brazon

****

 Bonjour Monsieur

Voici une histoire qui m'est arrivée il y a une huitaine de jours. Je ne sais pas ce qu'il convient de faire, ni si on peut inverser le cours des choses ; toutefois, comme j'ai promis à ce monsieur que j'en parlerais autour de moi, j'envoie ce petit récit un peu partout. Veuillez me pardonner si je vous embête dès le premier jour de l'année, et permettez-moi de vous la souhaiter néanmoins fertile en petits bonheurs et en rencontres imprévues.
très cordialement,

Aude Monin

****

Boulevard Brune, dans le 14ème, le marché a lieu le dimanche matin. Récemment, j’y ai fait l’acquisition d’un caddie « fait en France » ; prix imbattable, qualité jamais vue jusqu’à maintenant.

 

J’ai été frappée par le visage ravagé de ce marchand ; l’expression d’un extrême désespoir. En bavardant un peu avec lui, j’ai appris que trente ans plus tôt, il avait créé avec son épouse, à Ivry sur Seine, une petite entreprise qui fabrique des caddies et emploie une quarantaine de salariés. Il s’appelle Monsieur Naud.

 

Or Monsieur Naud est sur le point de déposer son bilan (en mars prochain, m’a-t-il dit) ; son plus gros client, le BHV achète maintenant des caddies chinois.


Quarante salariés de plus sur le pavé, ça le soucie, évidemment. Il a tenté d’alerter les pouvoirs publics… et s’est fait balader d’administration en bureau, sans aucun résultat. « Nous, les français, on est comme des chiens » m’a-t-il dit.


Parce qu’il ne peut rester bras croisés devant cette mort programmée, monsieur Naud va, avec son épouse, chaque fin de semaine, tenter de vendre quelques caddies sur les marchés.

 

Je ne sais pas si ce que je viens d’écrire va changer quelque chose. Mais au moins, j’aurai fait ce que je pouvais.

 

L’entreprise, c’est New star à Ivry sur Seine – Monsieur NAUD : 06.11.86.38.93

Surtout, si vous avez besoin de changer de caddie, prenez un new star ; malgré son nom  british c’est français et le rapport qualité-prix est exceptionnel, je peux en témoigner !

Aude Monin


Suite à mon appel, Monsieur Naud m'a donné une adresse où ses caddies sont vendus.

Pour Distribution: 26 Place du général De Gaulle à Montreuil93

(Tel: 01 42 87 47 83)

ofarineau@pourdistribution.com

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 01/01/2013 18:39


N'en restez pas là Vous devez avoir les moyens de vos procurer les adresses de toutes les centrales d'achat des grands panonceaux: Leclerc, Carrefour, Casino etc ... Ça ce serait positif et
pourrait rapporter gros .!