Hitler et l'Islam: les maires favorisent-ils le nazislamisme?

Publié le 30 Août 2011

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Claude Germain V 01/09/2011 23:49



Ce que je vois c'est que dans la fameuse liste ,la majorité sont des gens mouillés a gauche au PS ,ou des copains de Staline et Lenine .....


Vous avez l'ame bucolique cher alsacien ,vous etes un photographe hors pair et frustré de surcroit car vos photos vous nous les avez déja offertes .


Mois je pense que vous etes un cocu du FN parce que ces gens vous obsedes et vous leur en voulez ...dites pourquoi au moins ....


Et puis pour vous detendre allez plutot photographier les petits oiseaux dans les bois ,vous allez voir ...bien mieux que la politique ....



l'alsaco 01/09/2011 11:15



Mais, qui c'est la dadame (très différente de son papa) qui pose fièrement aux côtés de skinheads arborant le symbole des SS (la totenkopf) et l'acronyme du NSDAP ?





Il a trop changé le FN, tellement changé que Monsieur Brazon l'aime et le trouve plus fréquentable...


Et dire que vous voulez faire passé Neri pour un fasciste ;)



Gérard Brazon 01/09/2011 19:10



Je crois qu'elle s'est expliqué la dessus! Je puis même vous dire en tant qu'ancien politique et allant souvent dans les pinces fesses politiques de mon département et de ma ville, lorsque vous
accompagnez des personnalités, souvent vous êtes interpelé pour la photo de famille. Ce que vous ne refusez pas et personne ne demande pour qui est la photo. Tout cela pour vous dire que si vous
étiez un politique connu, vous auriez vous aussi toutes les chances de vous faire pièger.


Quant a vouloir faire passer Francis Néri pour un fasciste, j'aimerai bien que vous précisiez car je n'ai jamais rien écrit à ce sujet et ni même dit d'ailleurs. C'est même étonnant votre propos.
Limite diffamatoire tout de même!


Ah oui, gardez un pseudo identique car toujours en changer devient risible! Vous en prenez un pour de bon comme ça tout le monde saura qui vous êtes et qui sait, finira par s'habituer à vous.
   



l'alsacien anonyme 01/09/2011 10:57



Vous voulez le pedigree des membres/fondateurs du FN ?



Georges Bidault, le successeur de Jean
Moulin à la tête du CNR, ancien Président du Conseil et Ministre
des Affaires étrangères du GPRF et de la Quatrième République, ayant rompu avec l'attachement à de Gaulle au moment de la guerre d'Algérie, alors chef du Mouvement pour la justice et la liberté, partira presque immédiatement
le 12octobre1972 tout en conservant des relations d'amitié avec la plupart des nationalistes ;


Pierre Bousquet, secrétaire général du Parti de l'Unité Française et ancien de la division SS Charlemagne. Il partira en 1981 ;


François Brigneau, ancien milicien, condamné pour collaboration
avec les nazis, puis à Ordre nouveau, journaliste à Minute et au Crapouillot, cofondateur avec Antoine Blondin et
Pierre Boutang de nombreux journaux comme La Dernière lanterne qui deviendra La Fronde et enfin Rivarol,
ancien des Comités Tixier1 ;


Dominique Chaboche, ancien de Occident ;


André Dufraisse, ancien collaborateur, membre du Parti populaire français (PPF) et de la LVF ;


François Duprat, journaliste et ancien de Ordre nouveau, diffuseur du négationnisme, assassiné en 1978. Les auteurs du crime n'ont jamais été
retrouvés ;


Pierre Durand ;


Roland Gaucher, ancien collaborateur, historien du communisme et romancier engagé dans la dénonciation de la dictature dans
les démocraties populaires, journaliste à Minute, Initiative nationaleItinéraires,
L'Auto-Journal, avec Barthélemy et Brigneau la personnalité la plus influente et la plus décisive sur
le nationalisme recomposé de la seconde moitié du XXe siècle ;


Léon Gaultier, ancien proche collaborateur du Secrétaire général à l'Information du gouvernement du Maréchal
Pierre Marion, un des fondateurs de la Milice, il a combattu sous l'uniforme allemand de la Waffen-SS
sur le Front de l'Est durant l'été 19442, il a travaillé après
sa libération pour l'agence Havas, et a été l'un des cofondateurs avec son ami Jean-Marie Le Pen de la SERP :
s'il n'est pas directement un fondateur du parti, il y participera après dans la traversée du désert mais sera progressivement écarté du cercle des amis de Jean-Marie Le Pen au début des années
1980 ;


Roger Holeindre, ancien résistant, ancien de l’OAS, alors président du Parti de l'Unité Française ;


Alain Robert, pour Ordre nouveau et le GUD.


Victor Barthélemy, ancien du Parti communiste français, puis de la LVF, puis secrétaire général du PPF (voir son livre de mémoires Du communisme au fascisme), l'un des deux animateurs français avec Maurice Bardèche du Mouvement social européen, partira en mai 1978 ;



1 ancien résistant passé par l'Algérie Française, avouez que ça fait l&ea



Gérard Brazon 01/09/2011 19:02



Et bien voilà, vous y avez mis du temps! 



patrick 01/09/2011 09:07



Très intéressant votre manière de manipuler l'histoire et les propos de vos contradicteurs M. Brazon.


 


Vous répétez ce que je dis ?


Le Front National de la Résistance n'a rien a voir avec le FN actuel.


Les partis fascites issus de la gauche sont nés bien avant la guerre, et bien avant le Front populaire. Ils sont issus d'une dérive anti-front populaire et n'étaient, donc, déjà plus "à gauche"
en 1940.


Mitterrand a sans doute eu la Francisque, cultivé ses amitiés avec Bousquet, c'est vrai, personnellement, je ne suis pas socialiste mais je pense qu'il n'était plus d'extrême droite lorsqu'il a
aboli la peine de mort où donné plus de droits aux femmes, renforcé la laïcité, par exemple.


Sinon, lorsqu'on regarde le membres fondateurs du FN on s'aprçoit qu'ils sont tous issu de l'extrême droite (y compris les anciens résistants) Anciens de la LVF, du PPF, miliciens condamnés après
la libération, ex-résistants passés par anti-gaullisme par l'OAS etc...rien de bien progressistes.


Mais bon, je ne compte pas argumenter plus en avant vu que je vois que vous avez des habitudes de petit flic du net ;)


 


ps: c'est pas très loyal la façon dont vous pourrissez votre ancien ami de RR du haut-rhin...



Gérard Brazon 01/09/2011 10:06



Si vous considérez que j'ai "des habitudes" de petit flic, alors que pensez-vous de quelqu'un qui avance masqué pour dénoncer et écrire dans l'anonymat? 


Ce vous nous dites sont les habituels poncifs anti FN. S'il fallait reprendre un à un tous les politiques collabos qui n'ont pas été "épurés" du fait qu'ils l'ont été moins que d'autres ou plus
malin, on serait étonné. Mais c'est tellement humain finalement. Ce qui est gênant ce sont qui donnent des leçons de patriotisme et de résistance comme les cocos de Maurice Thorez.


Je ne suis pas FN car je n'ai jamais eu la conviction que JM Le Pen voulait prendre le pouvoir. Il a été pour moi un supplétif des socialistes de fait si ce n'est de volonté. Je n'aimais pas non
plus ces sorties de type "détail" surtout quand il insistait dessus. Mais dans le même temps, je ne suis pas dupe de la phrase monté en épingle par des médias affidés à la gauche. De plus il
était trop proche des régimes arabes peu présentables. 


Pour conclure, tous ces "politiques" que vous dénoncer semble ne pas avoir de nom puisque vous n'en citez aucun. Qui sont ces hommes issus du PPF, de la LVF, ex gaullistes, ex résistants qui ont
fondé le FN. Certains sont sans doute mort et puis c'est de l'histoire sauf si ce n'est qu'une invention de votre part pour discréditer un Parti politique! 


Je suis prêt à débattre avec vous mais certainement pas avec un alsacien anonyme planqué derrière son écran comme d'autres écrivaient des lettres dans ces "années les plus sombres" de l'histoire
de France;


 


 



le troll alsacien 01/09/2011 08:59



Un troll Alsacien...comme vos anciens amis ?



Gérard Brazon 01/09/2011 10:08



Sourire ! Bonjour Patrick; Bernard et désormais Troll.



Claude Germain V 31/08/2011 22:28



ON VOUS DEMANDE DE QUEL BORD VOUS ETES ? EXPLIQUEZ VOUS ....


C'est vous qui venez affirmer que les LePen n'ont pas été des resistants ,moi je m'en fout ,vous etes comme jojo le merou ,vous etes curieux ,et un opportuniste de l'information   ,doublé
d'un aigri ,en plus vous etes passablement lache ,car on vous donne une consigne c'est de  faire connaitre vos opinions et vous ne repondez pas aux questions ,vous par contre vous etes le
cocu de votre concsience ,donc cher ??? qui vous cachez derriere un nouveau pseudo ,on connais votre genre sur les blogs ,vous n'etes de rien ,d'aucun parti , le remora parasite ,c'est sur que
comme 90% des français vous ne serez jamais un cocu de la politique puisque vous n'etes de rien ,tiens pour l'anecdote ,a la liberation vous auriez eu des chances d'etre rasé car de grés ou de
force il aurait fallu que vous disiez de quel bord vous etiez..


Allez le provocateur du balais et allez ailleurs deposer votre fiel ...A part quelques livres que vous avez lu ,ce n'est pas l'esprit de la reflexion  humaine qui vous habite .....


Allez du balai !!!!......



Gérard Brazon 31/08/2011 23:28



Pas de soucis Claude! Patrick ou Bernard, c'est la même personne du moins le même IP. Un alsacien, un troll, un sans importance qui avance masqué! Laissé tomber
Claude! 



patrick 31/08/2011 21:04



Il y a bien eu des gens de droite, généralement des régionalistes ou des royalistes, qui sont passés dans la résistance mais ils n'étaient pas majoritaire.


Quant aux fondateurs du FN ils étaient majoritairement dans les rangs des collabos.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_du_Front_national


visiblement, mon cher Germain vous aimez être cocufié, puisque maintenant vous savez que la famille Le pen n'a rien d'une famille de résistants mais que vous continuez a vous bercer d'illusions.


bonne nuit...dormez bien...



Gérard Brazon 31/08/2011 22:17



La sociologie des collabos n'est pas issue d'un FN qui n'existait pas à cette époque. Il y avait bien un FN mais ce n'était pas celui que l'on connaît aujourd'hui. Ce qui veut dire qu'en dehors
de ce qu'affirme Caroline Fourest qui a fait l'objet d'une plainte de Marine Le Pen, vous ne pouvez pas dire que les "fondateurs" en l'occurence LE fondateur bien trop jeune à l'époque était un
collabo. Par contre, on peut dire que les socialistes et les radicaux socialistes ont collaborés avec les nazis à commencé par Laval, Mitterrand, René Bousquet et tous les députés du Front
Populaire qui ont voté les pleins pouvoirs à Pétain. Tous, sauf 80. Sans compter les collabos communistes qui ont négocié avec les nazis (Jacques Duclos) pour la réapparution du journal
l'Humanité. et Jacques Doriot ancien communiste créateur du seul parti fasciste français le PPF. Sans compter les juges et l'appareil administratif. Je vous accorde que
Tixier Vignancourt faisait partie de ceux qui ont voté les pleins pouvoirs au même titre que le dernier Président de la quatrième République: René Coty Rad-soc !


A Londres, il y avait quelques communistes mais l'ensemble des premiers résistants furent issus de la Cagoule et de l'Action Française. 


Faire d'un FN naît en 1972, l'héritier des cocos-socialos-radicaux ne manque pas d'humour. Vous devriez revoir votre histoire de la collaboration en France Patrick.



Claude Germain V 31/08/2011 19:59



Sauf erreur de ma part ,les anciens du FN ,qui avaient suivi De Gaulle en Angleterre faisaient parti de l'Action française ,tant décriée ,que de gaulle ,qui lui non plus n'a jamais été
parfait,avait a un moment donné disons mise de coté ,s'est bien rattrapé par la suite en les acceptant dans ses rangs ,Et pendant ce temps la en 40,41,42,43,44 les camarades socialos jouaient
encore a la belote avec Petain .Les Français ont vu a la liberation qui pactisaient jusqu'au bout avec les allemands ,pour anecdote ,une personne tres tres proche de moi ,se rappelle quelques
semaines et quelques jours avant l'arrivée des allemands vers Roubaix ,Lille et tout le secteur ,se rappelle d'une quantité invraisemblable de collabos ,sortir de "partout" avec des brassards FFI
.La personne en question et ses parents en rigolaient jaune .


Mais !!! au fait ! vous etes de quel bord vous ????


Tenez moi par exemple en 80/81 j'ai fais la campagne de Mitterant avec une carte socialiste ,j'ai meme été l'aclamer a Pau lors de sa campagne ,en 83 /84 lorsque j'ai vu comme des millions de
français que j'etais un cocu du socialisme j'ai dechiré ma carte et je suis rentré a droite jusqu'a aujourd'hui et comme des millions de naif quand je vois les gens de droite pour qui j'ai voté
,livrer la France ,MON PAYS à la peste verte ,cocu par la droite comme des millions de Français ,a partir d'aujourd'hui je considere que les gens de gauche et de droite ,du simple conseiller
municipal et en remontrant toute la pyramide jusqu'au premier citoyen du pays sont tous des voyous et des coquins qui s'entendent comme laron en foire ,je me ferais un plaisir de voter Marine le
Pen ..


Et vous au fait ! vous etes de quel parti ??? et vous allez voter pour qui ?? au lieu de baver ,SVP dites nous la chose ....



patrick 31/08/2011 19:54



Allez, pour finir, quelques belles images pour endormie M; Germain.





Le Monsieur, à côté de Jean Marie, c'est Franz  Schönhuber un ancien SS grand ami de la famille Le Pen.





 


 


 



Gérard Brazon 31/08/2011 22:18



Nous avons tous dans nos tiroirs des photos comme celle de René Bousquet avec François Mitterrand. Pensez-vous que Mitterrand a participé au Vel-d'Hiv?



patrick 31/08/2011 19:18



Post scriptum pour Claude Germain :


En 1940 Jean Marie Le Pen avait une dizaine d'année et, comme il aime à le rappeler, était pupille de la nation. Son père, marin pêcheur, est souvent présenté dans le discours officiel du FN
comme "mort pour la France".


En réalité, il est mort  en allant pêcher pour ravitailler Le Rouzic, un restaurant alors réquisitionné par les Allemands, alors que très peu de marins pêcheurs bénéficiaient d’un
« ausweis » pour le faire… En sautant sur une mine, probablement française ou anglaise.


On le sait grâce au témoignage d’un survivant du naufrage de l’époque, et à l’enquête du Canard Enchaîné de 1992, recoupée dans un livre, « Le Pen », par Bresson et Lionet (Seuil).



patrick 31/08/2011 19:12



J'aime de plus en plus votre site Monsieur Brazon. Il illustre a merveille la bouillie intellectuelle qui sert d'idéologie à la droite actuelle (j'ai bien noté que ni vous ni M Germain n'étaient
encartés à l'extrême droite) et me fourni de beaux exemple de la façon dont une morale de droite, malgrés quelques rodomontades "gauliennes" peut s'accommoder du fascisme.


 


J'aime tout particulièrement la façon dont M Germain réinvente un passé de résistant à une organisation d'extrême droite qui n'existait pas. Devrais-je lui précisé que, d'une part, s'il existait
bien un Front National en 1940 il s'agissait d'une organisation politique de résistants et d'antifascistes et que d'autre part la mythologie d'une extrême droite antifasicste a proprement été
invalidée par les historiens qui eux, savent, que la plupart des tenant de l'ordre étaient du côté de vichy et des nazis puisqu'ils avaient fait, comme une large partie du patronat, le choix de
défaite alors que d'autres (dont certains membres fondateurs du FN actuel) s'engageaient carrément dans les milices fascistes ou sous l'uniforme SS dans la division Charlemagne.


Sinon, pour information, dèjà en 1936, la plupart de ceux que vous aimez présenter à gauche avaient entrepris leur tournant anti-communiste et anti-marxistes (contre le front populaire) et l'on
ne peut pas dire qu'ils étaient franchement "à gauche".


 


 



Gérard Brazon 31/08/2011 22:30



"alors que d'autres (dont certains membres fondateurs du FN actuel) s'engageaient carrément dans les milices
fascistes ou sous l'uniforme SS dans la division Charlemagne." Vous parlez des amis de Jacques Doriot? Commencer par donner les noms des membres du Front National ayant fait partie de la
division Charlemagne. La plupart étaient issus du PPF et étaient d'anciens communistes ayant suivis Doriot.


Est-ce l'extrême droite de l'époque, qui a désarmé l'armée française ou les renant d'un pacifisme
outrancier?


Est-ce que Daladier était d'extrême droite?


Qui a collaboré avec les nazis jusqu'en Juin 1941?


Qui a donné les pleins pouvoirs à Philippe Pétain?


Vous avez un sérieux strabisme Patrick. Relisez votre histoire de la collaboration non pas d'un point de vue
d'historien issus de la mouvance communiste de l'après guerre.


"et l'on ne peut pas dire qu'ils étaient franchement "à gauche". Vous manquez pas d'air. Alors donc, la gauche
française lave plus blanc que blanc et donc est innocente des budgets militaires ridicules face à la montée du nazisme pendant que les Waffens SS défilaient à Berlin et Nuremberg, les défilés du
Front Populaire rendait la France indéfendable. Seul le Colonel de Gaulle avait compris les enjeux! Il ne fût pas entendu ni lu par les politiques de la gauche au pouvoir dans les années
trente.



Claude Germain V 31/08/2011 16:03



Cher Bernard ,actuellement je tiens a vous signaler que les gens qui sont a l'extreme droite ,sont de purs et vrais français et cela n'a rien a voir avec des co.....ries sur les pseudos races qui
d'ailleur n'existe pas car il n'y en qu'une .Par ce ne sont surement pas les anciens collabos des nazis qui étaient a 98% des socialos comlmunistes ,et cela SVP ne le supprimez pas de l'histoire
.


Maintenant le FN que vous avez l'air de salir ,et je n'y suis pas adherant mais je voterais pour Marine ,le FN disais je ce sont peut etre des cousins a vous ,des oncles ,votre pere ou votre mere
,peut etre ,ou la chair de votre chair .Alors evitez de baver dessus car ceux là ,oui ceux du FN en 40 et apres ont rejoint De Gaulle en Angleterre pour preparer la victoire .Pendant ce temps là
,les socialos-communistes jouaient a la belotte a Vichy  avec Petain ,Laval et pour certains Staline et Hitler ,alors calmos SVP ,parce que de l'autre bord il y en a qui trimballent
genetiquement le virus de la collaboration .A votre service pour les listes de collabos ,vous n'y trouverez surement pas la famille LE PEN.


Bien à vous   



bernard 31/08/2011 10:09



Confusion, confusion encore.


"Riposte laïque classée à gauche"....ah,ah,ah...ils sont bien pratiques vos amis doriotistes (voyez, je m'abaisse, moi aussi, à la métaphore historique)... Ils permettent à des individus comme
vous de s'acheter une virginité politique.


Allez, Riposte Laïque appellera (mais ne le fait_il pas déjà un peu) a voter pour Marine Le Pen...et cela à donc rien a voir avec la gauche.


Brazon = FN (là dessus il n'y a pas confusion)



Gérard Brazon 31/08/2011 13:35



Qui vous autorise à juger Riposte Laïque? Le lisez-vous au moins? Comment pouvez-vous vous permettre, vous, l'illustre anonyme faire des jugement à l'emporte pièce?


Que vous débattiez, que vous écriviez un article de réponse, que vous ne soyez pas d'accord et que vous argumentiez n'est pas le problème. Je peux même vous ouvrir le blog si vous le voulez! Mais
vous n'aurez pas ce courage, cette audace. A visage découvert. Vous me sortirez la même excuse: je ne peux pas parce-que, mon boulot, mon patron, ma famille, mes amis et que sais-je
encore. Vous préférez sortir vos petites attaques mesquines et perfides et vos jugements à l'abri de votre écran. Et c'est vous, qui donnez des leçons de maintien ! Vous êtes assez drôle
finalement... à petite dose!  



bernard 30/08/2011 20:05



La confusion Monsieur Brazon, c'est vous qui l'entretenez...A vrai dire j'ai l'impression que vous ne savez rien de la vie de ce grand Mufti et que vous n'éprouvez pas de besoin de donner de
détail biographique afin de mieux brouiller les pistes entre hier et aujourd'hui. La différence entre vous et moi c'est que je cite mes sources et qu'en aucun cas je ne défend l'un ou l'autre
camps, contrairement a ce que vous insinuez en me prêtant des propos que je n'ai jamais tenu.


Mais bon, il faut bien brouiller les pistes pour justifier un passage à l'extrême droite, parler de "nazis "pou mieux faire oublier le fait que VOUS manifestez avec des groupuscules d'êtreme
droite dont un dirigé par le sinistre "batte skin" skinhead ouvertement néo-nazis.


mais bon j'imagine que vous trouverez encore un mot a ajouter...



Gérard Brazon 30/08/2011 22:04



J'en ai fait un article il y a quelques mois. Cela dit, vous pouvez trouver des détails de sa vie sur internet y compris le refus de l'assassiner par les autorités israèliennes de l'époque. Quant
à me demander de ne pas aller lire des écrits de sites jugés par vous "extrêmistes" m'amuse beaucoup. Vous ne dites rien d'ailleurs quand je me fais l'echo d'un journal de gauche...  Inutile
de vous dire que je suis de droite et considère que ceux qui sont sensés la représenter se trouve à mon avis trop au centre gauche. D'autant que cela ne veux plus rien dire en cette période.
J'écris pour Riposte laïque classée à gauche en ce moment... (sourire)



bernard 30/08/2011 14:32



Il est bien pratique ce grand mufti de Jerusalem...Régulièrement, des ouvrages « découvrent » les sympathies nazies du leader palestinien Amin Al-Husseini. Régulièrement, les dirigeants tous les réactionnaires de tout poils, en France ou en Israël, en tirent
parti pour dénoncer l’antisémitisme congénital des Arabes.


Figure de proue du nationalisme palestinien dans les années 1920 et 1930, Amin Al-Husseini, exilé de Palestine par les autorités britanniques en 1937, avait rejoint le camp des puissances de l’Axe en 1941, après un séjour en Irak. Il
contribua activement, depuis Berlin et Rome, à la propagande des régimes nazi et fasciste ainsi qu’à la mise sur pied d’unités bosniaques musulmanes de la SS — qui ne commirent cependant pas
d’exactions antijuives. Largement discrédité dans le monde arabe, sinon en Palestine, avant même son exil européen, Al-Husseini rencontra si peu d’écho que,
malgré toutes ses exhortations à rejoindre les troupes de l’Axe, seuls 6 300 soldats originaires de pays arabes, selon les
calculs d’un historien militaire américain, « passèrent par les différentes organisations militaires allemandes », dont 1 300 originaires de
Palestine, de Syrie et d’Irak, le reste en provenance d’Afrique du Nord. Ces chiffres doivent être comparés aux 9 000 soldats arabes de la seule Palestine engagés dans l’armée britannique et aux 250 000 Maghrébins qui combattirent dans les rangs de l’armée française de la
libération et fournirent la majeure partie de ses morts et blessés


Alors, génétiquement fascistes les arabes ? Pas vraiment, lorsque l'on met de côté la propagande sioniste (qui trouve ici un relais à l'extrême-droite) et que l'on lit les historiens sérieux.


Cf. natamment, Antonio J. Muñoz, Lions of the Desert : Arab Volunteers in the German Army, 1941-1945, Axis Europa, New York, 1997 ; Lukasz Hirszowicz, The Third Reich and the Arab East,
Routledge & Kegan Paul, Londres, 1966 ; Belkacem Recham, « Les militaires nord-africains pendant la seconde guerre mondiale », sur
Internet : http://colloque-algerie.ens-lsh.fr.



Gérard Brazon 30/08/2011 16:55



Il est amusant de lire de telles confusions. vous passez de l'islam aux population arabes en oubliant que tous les arabes ne sont pas musulmans. Nous faisons le procès d'un homme qui au nom de
l'islam organisa des Waffen SS au service de l'antisémitisme nazi et uniquement d'ailleurs. Nous parlons d'un grand mufti ce qui n'est pas n'importe quoi ni n'importe qui dans la hiérarchie
musulmane. Il fût honoré par l'islam jusqu'à sa mort et principalement par les pseudos palestiniens d'aujourd'hui. On peut voir encore des images de la symboliques nazi chez les musulmans et dans
tous les cas la haine des juifs est patente tout autant que celle des nazis. Lors d'une manifestation relativement récente, c'est l'emblème nazi qui fût déployé fave aux israèliens. Cette volonté
de nier les liens de l'islam avec l'Allemagne nazi devrait vous interpeler vous même. Vous devriez vous demander jusqu'où vous êtes prêt à aller dans l'acceptation de cette réalité. J'imagine que
vous faîtes partie de ceux qui vilipende le FN symbole du fascisme français pour mles bobos-gauchos mais vous excusez le comportement de Husseini parce que ce n'est qu'un petit peu, pas beaucoup
de musulmans qui ont participé à cette entreprise de crime contre l'humanité. Et bien sûr vous faîtes partie de ceux qui dénonce "les heures sombres de notre histoire", la collaboration et j'en
passe. Vous excusez quasiment les uns pour condamner les autres qui sont bien sûr Français. N'oubliez pas dans vos réflexions qui étaient les collabos et d'où ils venaient. 


Bien à vous.


Gérard Brazon





 



germon 30/08/2011 13:45



Ce que je viens de voir n'est pas une surprise pour moi; nous savons exactement le soutien du grand Mufti à Hitler; les Juifs qui étaient en Palestine de l'époque formèrent un bataillon juif
alliée aux troupes britanniques; au même moment, la Tunisie avait déjà construit, ainsi que le Maroc les chambres à gaz pour liquider les Juifs vivant dans ces pays bien avant la conquête arabe!
Seul le débarquement américain et anglais empéchèrent le génocide de commencer mais n'oublions pas qu'avant ce débarquement, de nombreux Juifs furent transportés par avion à Auschwitz et furent
gazés, comme le champion du monde de boxe Young Perez. Il y a 3 jours on a pu entendre sur la place Tahir du Caire: "mort aux Juifs". Rien n'a changé et le printemps arabe - vue fumeuse de nos
journalistes ignares - n'a jamais existé.



mika 30/08/2011 11:53



Le Nazislamisme a existé mais l'évoquer c'est prendre le risque de tomber dans la caricature. Ce dont on peut accuser nos édiles est de promouvoir l'islam et par la même accepter la remise
en cause de la démocratie. C'est déjà gravissime...


http://www.dailymotion.com/video/xkppv9_democratie-fatah-mahmoud-abbas-et-laicite_news