Hollande ou l'art de mentir et de se contredire en 2 phrases.

Publié le 2 Janvier 2014

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Marie-claire Muller 03/01/2014 14:28


Articles Avic,
Médias, Politique


La côte de François Hollande descend aussi vite que le thermomètre


3 janvier 2014
avic 4 Commentaires




 


 


 


 


 

 

4 Votes



 


Jusqu’où va-t-il descendre ? Pas en-dessous de zéro, quand même ? A
défaut d’avoir un vrai sondage effectué par des professionnels (ils doivent certainement exister, mais non publiés),  les médias en sont réduits à les faire eux-mêmes auprès de leurs
lecteurs. Ça a été le cas de BFMTV et les résultats sont catastrophiques pour le pauvre président français. 98% d’opinions défavorables !  C’était le dernier
bilan avant que BFM ne se décide à supprimer son sondage sur la popularité de François Hollande, après plus de 61 000 votes. Autocensure ? Pression ? On ne saura pas. Heureusement, des copies d’écran avaient été faites, car pour croire à un tel score, il faudrait avoir du visuel sous les yeux, les références étant inexistantes. Autre temps
autre mœurs. Avec près de 50% de Gaulle partait dignement, avec 2% Hollande s’incruste tout aussi dignement et même fièrement.


Evidemment, si battre des records peut rendre fier, il
a de quoi l’être. Record d’impopularité, de bellicisme, de maladresse, sans compter les autres records liés à la crise qui étaient là avant lui, mais qu’il s’est fait fort d’accentuer et de
porter à des sommets vertigineux, hollandesques pourrait-on dire. Et cet homme de tous les records n’en est pas encore à mi-mandat ! Pour l’Histoire, ce serait vraiment dommage qu’il ne
continue pas jusqu’à la fin pour édifier le monde sur les possibilités que peut avoir un gouvernement de dilapider tout le capital d’un pays accumulé pendant des siècles, pour le réduire à néant
en seulement 5 ans. Ce serait également édifiant de voir à quel point le peuple français, que l’on dit révolutionnaire, se raconte des histoires.


Le point positif, c’est que, encore une fois, le peuple français va donner une leçon au monde concernant la vraie nature de la démocratie.  Il aura été gouverné démocratiquement par un
groupe d’individus qui ne représentent personne en France. Ce qui est le cas de tous les autres pays, mais le cas français aura le mérite de le démontrer. De ce point de vue François Hollande
sera un monument de l’Histoire.


Avic

dorothee 02/01/2014 13:31


Pauvre mec, je ne sais pas s'il ment comme il respire, ou s'il ment plus qu'il ne respire !