Hollande? Régularisation, immigration, naturalisation!

Publié le 5 Mai 2012

Il est étonnant de parler de la "dignité" des clandestins que la gauche appelle "sans papier" et pour cause puisque ces gens là sont en France sans autorisation. Dans n'importe quel pays d'Afrique et particulièrement d'Afrique du Nord, un français ne pourrait pas rester sans se faire expulser au mieux en passant sans doute par la case prison. Pourquoi la France devrait respecter une "dignité" alors même que les lois françaises sont bafouées. 

La gauche est toujours dans le victimaire. Voter françois Hollande, s'est accepter demain une forte immigration, une régularisation massive, une naturalisation forte afin de parvenir à seuil d'électeurs ou la droite sera totalement exclue du jeu politique.

Gérard Brazon

******* 

ElWatan (Journal algérien)

Faouzi Lamdaoui, chef de cabinet de François Hollande, revient dans cet entretien sur les thèmes de campagne pour les présidentielles françaises de François Hollande lequel n’a cessé de se prononcer pour un traitement humain de la question des sans papiers. Ainsi rappelle-t-il dans cet entretien que François Hollande a réaffirmé sa volonté d'abroger la circulaire Guéant qui préconise de rendre plus difficiles les conditions d'obtention d'un titre de séjour par les étudiants étrangers.

 

 Comment s’est déroulée la campagne de François Hollande ?

La campagne s’est déroulée dans l’unité des socialistes, et après le premier tour, dans le rassemblement de toute la gauche. La volonté du changement se manifeste avec force dans le pays. Tout au long de cette période, François Hollande a déroulé ses propositions pour sortir de la crise avec réalisme, cohérence et sérénité. Il a acquis au fur et à mesure une grande crédibilité pour prendre en main les rênes de l’Etat. Il a fallu, bien entendu, gérer, au jour le jour, les tensions, les pressions, les provocations des adversaires. Mais la ligne était bien tracée, les objectifs bien définis, et le chemin parcours n’a jamais dévié de la destination finale.

Quelle a été votre réponse et votre message aux français, surtout à ceux issus de l'immigration face à la poussée xénophobe qui s’est développée au cours de cette campagne ?  

Le candidat Nicolas Sarkozy a effectivement radicalisé son discours en faisant siennes les thèses les plus exécrables du Front National. Acculé dans ses derniers retranchements, il a jeté le masque. Les thèmes récurrents sur l’insécurité et l’immigration, chers à la droite pour provoquer une réaction de peur des électeurs, ont, cette fois, fait long feu François Hollande s’est démarqué de cette surenchère extrémiste. La citoyenneté est indivisible, la constitution le garantit. Tous les français, quelque soit leur origine, sont égaux en devoirs et en droits. Il s’agit maintenant d’inscrire dans les faits, dans la vie quotidienne, ce principe républicain intangible. Il faut s’attaquer à la racine, les discriminations sont inscrites dans la structure socio-urbaine, dans les cités d’exclusion, dans les habitus archaïques de l’administration, de l’appareil économique. François Hollande accorde, de ce fait, une priorité absolue aux jeunes et aux banlieues. Il ne s’agit pas seulement de réaliser le vivre-ensemble, mais de dynamiser les forces vives, et elles sont particulièrement créatives dans les quartiers populaires. La marginalisation, par ailleurs, des populations immigrées est intolérable, ils participent pleinement à la vie économique et socialement, ils auront désormais le droit de vote aux élections locales.

Quelle sera la politique de François Hollande concernant la régularisation des sans papiers, la politique d'immigration contrôlée ou "économique"  ...?

François Hollande s’est clairement prononcé pour un traitement humain de la question des sans-papiers. Chaque situation est particulière, les régularisations se feront au cas par cas. Il  sera mis fin à l’arbitraire qui règne actuellement par la définition de critères de régularisation objectifs. Seront régularisés les étrangers sans papiers qui répondront à ces critères : travail, famille et présence en France depuis un certains nombre d'années. Il faut en finir avec les atteintes à la dignité des sans-papiers. La régularisation des sans-papiers s’accompagnera d’une lutte contre les filières d’immigration clandestines qui tourne à une véritable traite des êtres humains. S’il était élu le 6 mai, François Hollande compte confier au Parlement le soin de déterminer le nombre de travailleurs admis annuellement en France en fonction des besoins de l’économie. L’objectif est de dépolitiser l’immigration pour éviter son instrumentalisation politique avec toutes les conséquences sur la cohésion sociale. François Hollande compte également revoir l’aide au développement tel qu’elle existe actuellement et instaurer un véritable développement avec les pays d’origine pour contribuer efficacement à leur essor et limiter ainsi les flux migratoires.

 S’il est élu, François Hollande supprimera-t-il la circulaire Guéant comme l'a laissé entendre lors du débat face à Sarkozy ?

François Hollande a réaffirmé, à plusieurs reprises, sa volonté d'abroger la circulaire Guéant qui préconise de rendre plus difficiles les conditions d'obtention d'un titre de séjour par les étudiants étrangers ayant réussi leur diplôme et souhaitant bénéficier d'une première expérience professionnelle. Il considère que la présence dans nos facultés d'étudiants étrangers est une chance pour la France et pour son rayonnement.

Une délégation du staff de campagne de François Hollande a séjourné cette semaine en Alger "porteuse d'un message d'amitié aux algériens". Quelle est la teneur de ce message ? 

François Hollande est un ami de l’Algérie où il se rend régulièrement. Je l’ai moi-même accompagné à plusieurs reprises dans ses déplacements. La refondation des relations entre l’Algérie et la France figure parmi ses priorités. Je reste persuadé que son élection ouvrira une nouvelle ère d’amitié et de coopération entre les deux pays.

Vous étiez impliqué dans la campagne de François Hollande et l'un des responsables de son staff de campagne. En cas de victoire on vous donne comme son futur directeur de Cabinet ...

 Il est prématuré de répondre à cette question. Attendons les résultats du second tour…

*Bio express :

Faouzi Lamdaoui est né le 14 novembre 1962 à Constantine. Militant associatif, il intègre le Parti Socialiste Français en 1992 pour mener un combat contre les discriminations. Il occupera successivement les responsabilités de Délégué national au co-développement, puis en 2006 de Délégué national auprès de François Hollande chargé de l’égalité et de la lutte contre les discriminations, de Secrétaire national-adjoint à l’égalité et au partenariat équitable, puis de Secrétaire national à l’égalité, chargé du partenariat, de la diversité et de la promotion sociale jusqu’au congrès de Reims en 2008. Elu 2ème maire-adjoint d’Argenteuil et Vice-Président de l'agglomération Argenteuil-Bezons en 2008, il démissionne de ses mandats locaux à la fin juin 2011 pour intégrer le dispositif officiel de campagne du candidat François Hollande à la Présidentielle française de 2012 comme Chef de cabinet.

Zouheir Aït Mouhoub

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

yves IMBERT 05/05/2012 20:44


Colloque du 16.02.12 cout annuel immigration sous Sarko cuvée 2007 = 95 milliards


avec le hollande des mosquées prévoir le double  d'où la tranche à 75% pour IRPP


malgré l'exaspération due à l'attitude des UMPISTES je considère préférable d'éviter la haine qu'attire le comportement sectaire des  bobo-gauchos  de l'hollande- merluche- aubry