Hôpital d'Aulnay-sous-Bois : femme médecin entièrement voilée...viole nos lois laïques et républicaines...

Publié le 24 Février 2013

Grand remplacement : Aulnay se dote d’une femme-médecin 100% halal

S’il est un principe que le corps médical français, dans sa quasi-totalité, observe depuis longtemps, c’est bien celui de la neutralité laïque. Longtemps présents dans les salles communes des hôpitaux, les crucifix piqués aux murs depuis des siècles ont laissé la place à des reproductions de Renoir, de Manet ou de Van Gogh. Pareillement, je n’ai pas souvenance d’avoir vu le moindre signe ostentatoire dans les salles d’attente et les cabinets de mes confrères, au cours mon presque demi-siècle d’exercice. Cet effacement personnel au profit d’une règle commune garantissant l’écoute strictement médicale du patient, est un pilier essentiel de l’exercice de la médecine.

Le Christ veillant les mourants des hospices et hôpitaux murmurait à leur oreille qu’il était comme eux, fragile et démuni, dans une enveloppe charnelle appelée à cesser de souffrir par la rédemption et l’espérance. Il ne leur imposait rien sauf sa présence silencieuse. Au lieu d’une quelconque différence avec les autres, il montrait aux hommes inquiets la pauvre nudité de son corps supplicié, comme une invitation à accepter, à son image, la difficile et douloureuse condition humaine.

medecin-aulnay

En affichant, et de quelle manière, son appartenance religieuse, ma consoeur d’Aulnay-sous-Bois affiche quant à elle brutalement sa différence (*). Si l’on considère que la République a eu raison de neutraliser l’espace médical, la doctoresse d’Aulnay foule aux pieds cet « arrangement raisonnable » entre gens désireux de se respecter entre eux. De plus, en imposant son vêtement, elle signifie au malade que l’approche de son cas passe par le crible d’une croyance fort ignorante des nécessités scientifiques de l’exercice médical. Comment en effet faire croire à un patient qu’il recevra une aide crédible lorsque l’on exhibe ainsi sa foi en des textes aux prétentions morales, physiques et psychiques hostiles à la plus minime ouverture scientifique?

Là est bien sûr le noeud du problème. Ma consoeur d’Aulnay le dit clairement : elle est musulmane avant d’être médecin, et le montre. Ainsi le coeur même de l’exercice est-il corrompu par une barrière vestimentaire importée, exhibée, imposée de force et signifiant d’une part que l’on n’est pas du même monde, d’autre part que la supériorité spirituelle autorise la transgression des règles élémentaires du vivre-ensemble. La compétence n’ayant plus ici d’importance.

Dans son zèle à retourner aux coutumes de la féodalité, la France, future partie démembrée de l’Europe des régions, laisse se constituer en son sein des enclaves abandonnées à des pouvoirs qu’elle s’interdit de contrôler. Débarrassées de leur population d’origine, ethniquement nettoyées, ces baronnies en gestation pour autrui sont l’aube d’une implosion, celle de notre Nation. En faisant ce pas important pour sa Cause, ma consoeur d’Aulnay travaille en bon petit soldat pour la charia qui bientôt régira les territoires conquis sur la République. Car n’en doutons pas, il y aura demain, dans ces enclaves auto-gérées, des juges, des enseignants, des flics, des politiciens inspirés comme elle par le Coran, n’obéissant qu’à lui et prêts à la sécession pour en garantir l’usage.

C’est là une dramatique régression. Une de plus sur une liste déjà longue. Puisse la prise de conscience des Français s’accélérer au rythme de leur effacement programmé.

Alain Dubos

*NDLR : Bulletin municipal d’Aulnay-Sous-Bois, page 21 :http://fr.calameo.com/read/0007627816ef7440fb022

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Claude Germain V 25/02/2013 18:31


La colere monte CHEZ LES FRANCAIS SOUCHIENS UNIQUEMENT PARCE QU'A FORCE D'AVOIR ETE TROPBON -TROPCON ENVERS D' AUTRES COMMUNAUTES QUI ON ABUSE ET QUI ABUSENT DE SA CONNERIE TROP GENEREUSE , LE
FRANCAIS SOUCHIEN BONNE POIRE SE REND COMPTE ET REALISE  QUE L'APARTHEID C'EST L'ETRANGER QUI LE MET EN PRATIQUE AVEC LA COMPLICITE DE
99,99% DES POLILOPETTES    POUR DISCRIMINER LE SOUCHIEN ...

Respectvaleurs 25/02/2013 10:24


Pour les bobos de France, l'Apartheid en Afrique du Sud, "c'est pas bien", alors que celui qui se développe chez nous, "c'est bien". Quand toute une nation a renoncé à réfléchir, elle ne
peut qu'aller dans le mur...

aupid 25/02/2013 03:18


Bonjour . le vais essauyez d'être clair , si ma mémoire est bonne , il me semble , qu'il y a quelques année les musulmants ne voulaient se faire soigner par un médecin homme   ?? pourquoi
devrions nous, nous accepter de consulter un médecin musulmant (le directeur du centre hospitalier devrait réflèchir avant d'embaucher ces gens , si elle a les dîplomes l'autorisant a exercée
cette profession , qu' aille l'exercée dans son pays d'origine , au moins nos médecins ne serait pas obligés , de faire partis de la cherte MEDECINS DU MONDE ) pour l'instant on voient leurs
visages dans quelques années elles seront voilées entièrement , et là aurez vous confiance en la personne qui vous examinera , opérera , moi , non , car j'aime voir le visage afin de pouvour lui
accordée ma confiance , pour pouvoir lui confiée ma vie ??????? Je suis d'accord avec vous monsieur Germain le directeur de l'établissement est responsable de l'embauche , ou alors il na pas put
faire autrement , bonne journée

Claude Germain V 24/02/2013 19:36


C'est a cause de cela que l'on va finir par reconnaitre que l ' Apartheid fut une bonne chose et que les mentalités en train de se transformer dans le sens d'une ouverture d'esprit , vont se
refermer et faire marche arriere pour en revenir a un separatisme violent ..... Il en est de meme avec les communautés SANS ARRET EN TRAIN DE RABACHER ET DE CULPABILISER L'AUTRE SUR LE
PASSE...... A FORCE D'IRRITER LE GENTIL QUI LE DEVIENT VRAIMENT AVEC LE TEMPS , CELUI CI VA REDEVENIR HAINEUX ET VIOLENT ....... C'EST LE RISQUE ENCOURU PAR LES GEIGNARD INTERRESSE PAR LES
AVANTAGES QU'ILS PEUVENT OBTENIR PAR LA PLEURNICHE PERPETUELLE...... On peut mettre de coté les turpitudes passées sans les oublier , mais on ne peut les remettre continuellment sous le nez des
innocents , sinon gare au retour de baton un jour ou l'autre ...


Tant qu'a la "voilée" HONTE A LA LACHETE A QUATRE PATTES DU DIRECTEUR D'ETABLISSEMENT ....

Epicure 24/02/2013 18:53


C'est peut-être une bonne façon de débuter une société de vie en Apartheid, en ghettos où personnenne se fréquentera qu'entre soi....


Et ce, de la responsabilité des nouveaux venus qui s'excluent d'eux-mêmes. Il sera légitime alors poiur tous les autres,  de refuser d'être soigné par un juif un catholique ou un
musulman....ou un brun ou un blond.....


EGALITE.....


Comme en Afroique du Sud avant Botha...

L'EN SAIGNANT 24/02/2013 18:36


Quel responsabe a accepté cela .?