"Hors l'Europe point de salut" ? par Gérard Brazon

Publié le 2 Novembre 2011

Gérard"Hors l'Europe point de salut"!  Nous assistons sur toutes les chaînes et radios à une offensive aussi forte que violente!

Comment la Grèce ose-t-elle? Comment ce Papandréou se permet-il d'offrir la possibilité de demander son avis au peuple grec?

Référendum! Référendum, il est fou ce Papandréou! Demander l'avis à des gens qui ne sont pas des spécialistes, qui n'ont pas fait de référendum depuis plus de trente ans! On devrait interdire les référendums dans les constitutions! On devrait signer un nouveau  traité qui interdise de demander l'avis des peuples au sujet de l'Europe!  

Il va se faire engueuler Papandréou, il est même possible qu'il ait un accident ou soit éjecté aussi sec vers la sortie ! Vite, un changement de gouvernement qui va supprimer  cette folie!

L'Europe n'est pas discutable par les peuples, l'Europe ne peut supporter d'être remise en cause, d'être  sujette à contestation. Il lui est insupportable que quiconque puisse imaginer, juste un seul instant, de vivre sans elle !

 

Cette crise est le révélateur non seulement de la crise de la finance, révélateur d'une France fragilisée, sans industrie, sous la coupe des agences de notations américaines mais en plus, cette crise révèle la face noire de l'Europe! Celle d'une dictature!

Celle-ci s'exerce de manière douce certes, sans armée, sans morts  (pas encore?) mais bien réelle! Une dictature dont les porte-paroles sont les responsables de gouvernements aux ordres! Mais aux ordres de qui?

C'est que nous révèle cette crise: pas aux ordres des peuples qui sont niés en tant que partenaires!  Faire le bonheur des peuples de gré ou de force, avec l'homme nouveau et le table rase du passé, sont les caractéristiques des dictatures!

 

Toute la rhétorique concernant l'Europe protectrice des peuples, l'Europe puissance, l'Europe éclairant le monde, l'Europe exemple est mise à mal! Les peuples sont éreintés, épuisés, la pauvreté grandit, elle s'étale, l'immigration légale est sans limite, sans compter celle qui passe à travers les frontières passoires!  Des milliers d'immigrés cherchant un bout de bonheur sur une terre qui ne peut plus accueillir ni soigner toute la misère du monde, une immigration qui coûte des millions d'euros  alors que les nationaux souffrent, des immigrés qui se retrouvent  captifs d'une idéologie totalitaire qui est l'islam qui en fera d'eux tôt ou tard une bombe mortelle pour notre civilisation !  La responsabilité de nos dirigeants politiques est lourde! Il faudra bien qu'un jour, ils en répondent devant les peuples justement! Si justice immanente il y a!

 

L'Europe ? Il est temps d'en sortir, de reprendre les manettes de notre pays! La Grèce si toutefois on lui laisse la possibilité  avec son référendum (ce dont je doute) nous montrera la voie!

La Grèce, nous affirment les "dirigeants" , ne pourra pas s'en sortir toute seule!  Et l'on nous dit combien la dette, sera plus grande, combien l'euro est obligatoire pour tous les peuples d'Europe et on évite de dire que sur les  27 Pays d'Europe, seuls 17 sont dans l'Euro! Comment font-ils donc? Il y a le discours des souverainistes qui imaginent, une sortie de l'euro et le discours officiel: Hors l'Euro point de salut! L'Euro, nouveau Dieu païen! Vous devez vous prosterner et faire allégeance peuples de rien! Affligeant.

 

La Grèce perdue? Le fait que la Grèce sorte de l'euro lui permettra sans doute de remettre les pendules à l'heure y compris fiscales et qui sait, de mieux vivre. Car je crois qu'il vaut mieux vivre de soi-même que de dépendre des autres!

Il est même possible que cette Grèce vilipendée redevienne un pays ou le tourisme, première industrie, retrouve toute sa vigueur, une Grèce encore moins chère et plus créative qu'aujourd'hui grâce à la sortie de l'euro! Faisons confiance aux peuples! A son bon sens! Il sait ce qui lui convient et cessons de le mépriser en l'éloignant des centres de décisions! C'est surtout de cela que souffre l'Europe, d'un déficit de démocratie et non de son contraire!

Gérard Brazon

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

Claude Germain V 02/11/2011 19:31



La Grece est un excellent lubrifiant si j'ose dire ,en plus de cela elle "LES" emmerde la Grece .J'ai meme entendu ce soir certains politiciens  nationaux - socialistes
devenir menaçants envers le Sieur Papandreou qui en ce moment doit prendre un savon par Sarko-Merkel dans un bureau bien planqué hors de toute surveillance journalistique .


Le seul probléme c'est que Papandreou compte faire son referendum un peu tard .Les voyoux européens sachant cela vont tout faire pour faire capoter la chose ,il faut s'y attendre ,tous les moyens
vont etre bons .Que ce brave trublion fasse attention a lui ,parce que la voyoucratie politicienne franco-allemande va tout faire pour saborder l'idée merveilleuse de cet homme.


Nous assistons quand meme a une situation ubuesque voire désopilante .Esperons que le projet aboutira pour assister a une gigantesque eclaboussure de caca sur la faune pervertie bruxelloise .



Richa83 02/11/2011 12:35



"""""


Il va se faire engueuler Papandréou, il est même possible qu'il ait un accident ou soit éjecté aussi sec vers la
sortie


""""


Qui peut croire que cette décision n'est pas murie, réfléchie


Qui peut croire qu'une telle décision n'ait pas été murie, réfléchie...??


C'est peut être ce qu'il cherche...sortir de cette situation et pouvoir dire "c'est pas moi, c'est l'autre !!)


 


De la même manière, cela permettrait a nos zélites de se retrancher derrière cette décision en disant  "si on
nous avait laissé faire nous aurions redressé la barre, mais les grecs ont tout foutu par terre" !!!


avec nos politiques on peut s'attrendre a tout !



Qui peut croire que cette décision n'est pas murie, réfléchie



LA GAULOISE 02/11/2011 12:13



Quand notre Président aura t il le courage de proposer un référendum aux français en ce qui concerne la sortie de la France de l'Europe et sur l'immigration ? PMais pour ça, il faut du courage!