Humour: j’aime l’islam et Mahomet, et je crois au Coran incréé par Chantal Macaire.

Publié le 15 Février 2012

 Chantal Macaire - Riposte Laïque

Je crois que la terre est plate puisque, ainsi que l’affirme le physicien irakien Fadhel Al-Sa’d, «aucun verset dans le Coran n’indique que la Terre est ronde ou qu’elle tourne » et que « quoi que ce soit qui n’a aucune indication dans le Coran est faux».

Au « aimez-vous les uns les autres » de Jésus, je préfère les injonctions du Prophète à  tuer les juifs et les chrétiens,

Au « que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre », je préfère la lapidation en bonne et due forme,

A la liberté de croire et de ne pas croire, je préfère la soumission et l’interdiction de l’apostasie,

Au « rendez à César ce qui est  à César et à Dieu ce qui est à Dieu », je préfère les théocraties où politique et religion sont intrinsèquement liées,

A la laïcité, je préfère un État qui reconnaît et subventionne le culte musulman.

Et  j’approuve que Delanoë célèbre la fin du Ramadan et pas celle du Carême chrétien, et qu’il souhaite une bonne fête de l’Aïd, sans souhaiter une joyeuse fête de Pâques,

J’approuve la disparition de ces traditions offensantes que sont les crèches et les arbres de Noël.

Je ne m’élève pas contre les persécutions et les meurtres des Coptes et des chrétiens partout dans les pays musulmans : c’est un sous-événement qui ne mérite pas qu’on en parle.

Je suis, comme l’ex-trésorier de la mosquée de Roubaix, pour l’amputation des voleurs,

Je suis pour la pendaison des homosexuels et la flagellation des adultères, puisque c’est la loi d’Allah,

Je suis pour le délit de blasphème dont la France est privée depuis 3 siècles à cause de ce mécréant de Voltaire (dont il faudrait d’ailleurs interdire les écrits, de même qu’il faudrait renommer toutes les rues portant le nom du chevalier de La Barre, cet infâme).

Je suis pour le niqab ou la burqa puisque, dès lors que le prédicateur salafiste Cheikh Abu Ishaq al-Huwainia assimile le visage de la femmeà son vagin, il faut bien le cacher pour éviter un attentat à la pudeur (ce qui ne concerne pas les mécréantes impudiques qui sont déjà vouées  -visage vagin voilé ou pas-  aux flammes de l’enfer !)

 Je suis fière d’appartenir à un pays qui, contrairement aux nations enfermées dans la stigmatisation que sont la Norvège, la Suisse, la Norvège, le Luxembourg ou  les Pays-Bas, n’impose pas l’étourdissement mais autorise l’égorgement à vif des animaux et la longue agonie qu’elle entraîne.

Je juge impure la viande de porc et demande qu’elle soit  totalement bannie de la cuisine française, des cantines, des rayons des supermarchés pour ne pas risquer d’offenser un Croyant.

Je veux la généralisation du halal, pour que tout le monde paie un tribut aux mosquées certificatrices et mange une viande sacrifiée au nom d’Allah, et j’ose le dire : tant pis pour les chrétiens, les juifs, les bouddhistes ou les athées  que ça pourrait déranger !

Je m’interdis de parler de « noirs » ou d’ « arabes », comme l’abominable Zemmour, mais j’accepte qu’on parle de sales « blancs» à rééduquer, qui devront expier l’histoire de leur pays depuis 1830.

Je fais mon mea culpa pour l’esclavage des noirs et  passe l’éponge sur  l’esclavage des blancs par les Turcs et leurs corsaires algérois, tunisiens et tripolitains, jusqu’au XIXème siècle,

Je fais mon mea culpa pour le colonialisme, et passe l’éponge sur la politique de conquêtes violente et sanglante menée par Mahomet et ses successeurs.

Je demande que soit effacé de notre Histoire le nom de Charles Martel, comme l’a été celui d’Akhenaton sur les monuments égyptiens : honni soit-il pour avoir arrêté la conquête de la France par les musulmans !

J’applaudis Napoléon d’avoir imposé unaggiornamento aux juifs pour «en faire des citoyens à part entière », mais j’applaudis encore plus fort nos politiques de n’avoir pas exigé pareil aggiornamento des musulmans et de tout faire pour adapter la société française à l’islam.

J’affirme qu’on ne peut pas trouver le moindre lien entre le djihad prôné par le Coran et les terroristes d’Al-Qaïda, et que l’islam a toujours été et est une religion d’amour, de tolérance et de paix, qui n’a pas pu inspirer les attentats de Londres, Madrid ou New-York.

Ce lien existerait-il, les victimes ne sont pas innocentes puisqu’elles sont coupables de n’être pas musulmanes.*

Je me félicite qu’il existe la LDH, la LICRA, le MRAP, SOS Racisme pour porter plainte en leur âme et conscience, en toute objectivité et sans partialité aucune, contre tous les non-musulmans et les apostats qui osent critiquer l’islam, et je pense qu’il faut un décret  qui prononce sans attendre le dogme de leur infaillibilité.

Je reconnais comme malsaines la liberté d’opinion et d’expression, et me réjouis que les procureurs, aidés de toutes les officines dévouées à l’anti-racisme, s’acharnent à vouloir tuer le peu qu’il en reste.

Je définis comme un crime le fait d’aimer la France et de vouloir qu’elle reste la France.

Je devrais confesser à Allah tout puissant que, comme tous les français, je suis raciste et xénophobe, avec une forte propension à l’incitation à la haine.

Mais cela, je ne peux pas l’écrire puisque c’est un mensonge : en effet, pétris par des siècles de tradition chrétienne, nous  -les « souchiens »-  sommes  habitués à  mettre en pratique le « aime ton prochain comme toi-même » !

Chantal Macaire

*Ce n’est pas moi qui le dit, mais un imam qui ajoute qu’en tant que musulman, il n’a  pas à condamner les attentats commis par ses « frères » musulmans contre des infidèles (évidemment, les déclarations de cet imam posent problème puisqu’il semble affirmer que ce sont de ₺vrais₺ musulmans qui commettent les attentats : il doit se tromper…)

http://video.google.com/videoplay?docid=-1225971126085564146

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article