'Ictus amnésique' ou 'coup de fatigue tout à fait rassurant' pour Christine Taubira

Publié le 2 Septembre 2012

Officiellement, la Chancellerie parle d'un "coup de fatigue". Mais alors que Christiane Taubira, sortie d'hôpital samedi matin, a regagné Paris, le quotidien Sud-Ouest avance une explication qui se veut plus précise du trouble subi par la ministre.

 

"Ictus amnésique". Derrière ce terme barbare se cache un trouble de la santé dont les effets peuvent paraître assez inquiétants, mais qui disparaît spontanément dans un délai compris entre quelques minutes et quelques heures, et ne laisse généralement aucune séquelle chez les personnes touchées. Ce syndrome affecte la mémoire, et se manifeste par le fait que les personnes touchées deviennent incapables d'enregistrer la moindre information : elles oublient au fur et à mesure ce qu'on leur dit.

Selon le quotidien Sud-Ouest, c'est précisément un "ictus amnésique" qui aurait frappé Christiane Taubira vendredi à Bordeaux. A la peine lors d'un discours devant les professionnels de justice de l'Ecole nationale de la magistrature, elle avait dû interrompre en début d'après-midi sa visite à l'école. Et au lieu de se prêter au jeu des questions-réponses, comme prévu, elle avait été conduite en ambulance à l'hôpital pour y subir des examens. Pendant que le directeur de l'ENM, Xavier Ronsin, se chargeait d'expliquer à l'auditoire qui attendait toujours le retour de Christiane Taubira que la ministre avait "fait un léger malaise" et qu'elle était "épuisée".

Une conséquence du surmenage ?

Ce terme de malaise a rapidement été récusé par la Chancellerie, qui a préféré parler d'un "coup de fatigue". Le quotidien Sud-Ouest, en évoquant cette piste d'un "ictus amnésique", précise qu'il s'agit là d'un trouble généralement lié au surmenage. Qu'il n'a aucune conséquence, ne peut en rien être considéré comme un indice d'une pathologie plus lourde... et qu'il touche notamment les personnes de plus de cinquante ans : alors que la moyenne des cas au sein de la population est de 5 pour 100.000, elle atteint les 23 pour 100.000 chez les 50 ans et plus. Les récidives sont rares.

Quoi qu'il en soit, Christiane Taubira, qui a regagné Paris samedi, présente un bilan de santé "tout à fait rassurant", selon le CHU de Bordeaux, qui a simplement préconisé un suivi par un médecin généraliste après sa sortie d'hôpital. Et lorsqu'elle est réapparue samedi matin devant les journalistes, après une nuit passée à l'hôpital Haut-Lévêque de Pessac, elle a précisé qu'elle allait "bien", en ajoutant : "Je n'ai pas le souvenir d'avoir dormi aussi bien, aussi longtemps".

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Aaron 03/09/2012 19:58


Parce qu'il lui arrive de se surmener? 


Probablement en faveur de ceux qui brûlent le drapeau de la Nation??


Ou des multirécidivistes de banlieue, "chances pour la France"??

Epicure 02/09/2012 15:48


Exact pour l'ictus qui ne révèle rien ....Mais il faut se méfier et si la neurologie ne donne rien, il faut penser qu'un anomalie hématologique peut se cacher derrière...J'espère pour les
médecins  (et Mme Taubira) que les médecins ne sont pas passés à côté???????

LA GAULOISE 02/09/2012 09:06


Est ce bien raisonnable de confier un ministère , aussi important que celui de la justice, à une personne aussi fragile de la tete?