Ligne 2 - Station "GAZA-ROCHECHOUART" par Luc Sommeyre

Publié le 23 Juillet 2014

Pour Minurne

À écouter cet après-midi les réactions des uns et des autres aux violences qui éclatent partout en France à propos de l’affaire de Gaza, assourdi par les criailleries successivement mièvres et geignardes ou prémonitoires et belliqueuses de Mohamed et de Moshe, mais surtout à devoir supporter les commentaires des politiques et des religieux, j’ai éteint mon poste de télévision, coupé l’Internet et glissé un CD-Rom – ces Roms… ils sont partout, eux aussi ! – dans une machine bizarre qui reproduit à la perfection la 9ème de Bruckner interprétée par le Philarmonique de Vienne sous la direction de Leonard Bernstein. Anton Bruckner avait dédié sa dernière symphonie à Dieu : « dem lieben Gott ». Un hasard peut-être…

De Dieu, il en est beaucoup question ces temps-ci. Ou plutôt… ça n’est pas de Dieu dont on parle, mais des « religions ». La différence est de taille !

 

Sans entrer dans les débats sur le tracé des frontières d’Israël ou la responsabilité des uns et des autres, résumons la situation.

Depuis des mois, le Hamas lance des centaines de roquettes et de missiles sur le sol israélien depuis la Bande de Gaza qui est devenue un véritable gruyère. Les tunnels creusés sous la frontière permettent au Hamas de lancer leurs commandos en incursions offensives. Les tunnels de l’arrière, interconnectés aux précédents, recèlent les stocks gigantesques des armes balistiques dont ils disposent par la grâce d’Allah. Et par celle de Riyad, de Doha et de l’EIIL accessoirement

Ce sont des faits.

 

Tunnels.png

tunnel.jpg

 

Les ripostes aériennes et d’artillerie de l’armée israélienne contre les rampes de lancement (dont personne ne conteste la légitimité subséquente) se sont donc avérées souvent inefficaces dans la mesure où toute la logistique du Hamas est enterrée dans ces tunnels complexes bien aménagés. Des ouvertures pratiquées au centre des zones d’habitation civile, notamment des établissements d’enseignement et hospitaliers, permettent d’établir des rampes de lancement à proximité des stocks d’approvisionnement.

 

Les femmes et les enfants d’abord !

 

(Ça doit rappeler quelque chose aux Anciens d’Algérie : le Hamas n’a rien inventé. Les gènes, que voulez-vous…)

D’un côté, Le nombre des victimes civiles gazaouies est certes impressionnant et attristant à l’extrême. Personne, normalement constitué, n’en éprouve plus grande tristesse et indignation.

De l’autre, serait-il normal ou admissible que les Israéliens reçoivent des missiles à jets continus sur leur sol, visant les populations civiles autant que les unités de l’armée, sans réagir ?

Certains commentateurs objectent, parfois avec une légèreté spécieuse, que les Israéliens comptent peu de victimes dans leurs rangs à ce jour. Peut-être leur reprochent-ils de se mettre à l’abri à chaque alerte !

Avant les frappes chirurgicales sur la Bande de Gaza, les Israéliens avaient inondé la population civile gazaouie de tracts, appels téléphoniques, SMS et e-mails, avertissant que des missiles allaient frapper certaines zones d’habitation qui avaient été formellement identifiées comme abritant les rampes de lancement. Ce fait n’est pas contesté.

 

tracts.png

Avertissement-devacuation-en-arabe.jpg


Mais… fort de sa stratégie des BOUCLIERS HUMAINS le Hamas a ordonné aux civils de demeurer sur place. Des exécutions de fuyards ont eu lieu. Usurpateur du pouvoir politique, le Hamas en profite d’ailleurs pour exécuter aussi nombre de dirigeants du Fatah.

 

Boucliers humains.png

PENDANT QUE LES ISRAÉLIENS DÉPLOIENT LEURS ARMES POUR PROTÉGER LES POPULATIONS CIVILES, LE HAMAS EXPOSE LES POPULATIONS CIVILES POUR PROTÉGER SES ARMES.

 

perte-civile-hamas.jpg

Le 16 juillet, au cours d’une inspection de ses locaux, l’UNRWA (“United-Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near-East” – Agence de Secours et de Travaux des Nations-Unies pour les Réfugiés de Palestine au Proche-Orient) a donné raison à Israël après la découverte mercredi de 20 roquettes cachées dans l’une des écoles qu’elle gère à Gaza.

L’UNRWA a condamné fermement le groupe responsable du placement de ces armes au sein d’une de ses installations, ce qui constitue une violation manifeste de l’inviolabilité de ses locaux selon le Droit International. Ces exemples se sont multipliés à l’envi, partout dans la Bande de Gaza.

Le Hamas exerce sur les habitants de Gaza une dictature inhumaine et sanglante dont les Occidentaux n’ont pas idée, et met en pratique les enseignements du Wahhabisme le plus rétrograde, se moquant éperdument de la vie des Gazaouis qu’ils traitent comme de la chair à canon plus qu’aucun groupe au monde ne l’avait jamais fait avant eux.

 

hamaslow0004.JPG

Les chefs du Hamas sont trop gras et repus pour passer une ceinture d’explosifs, eux ! Ici dans un jet privé aux frais de l'Union Europeéenne. A vos frais donc ! 

 

Voilà pour la situation « là-bas ».

 

L’émotion en Occident

 

« Ici » maintenant, en France, il est normal et compréhensible que la diaspora palestinienne, les Arabes de confession musulmane et les autres, ainsi que les Français en général, s’émeuvent de voir ces affreuses images de civils blessés ou tués, d’enfants mutilés par les tirs israéliens, et en conçoivent une indignation proche de la colère.

De plus en plus acculturé le monde fonctionne aujourd’hui à l’image-émotion plus qu’à l’analyse des faits. Ne demandez pas à l’homme de la rue de réfléchir : il vous regarderait comme un extra-terrestre puisqu’il a « vu » ! Profitant diaboliquement de ce changement réel dans la perception populaire, les chaînes de télévision obéissent à leurs maîtres saoudiens ou qataris – tout cela par la faute directe de ces gouvernements pourris qui ont vendu la France aux banques pétrolières depuis bientôt quarante ans.

Cette fameuse « Voix du Minotaure » (à de rares exceptions près) montre en boucle sur les écrans les images pénibles à soutenir évoquées plus haut. Dans quel but ? – D’informer ou de canaliser les réactions ?

Les manipulateurs de l’expansion de la Oumma (la communauté des musulmans dans le monde) jouent sur du velours. Habile stratège, l’islam sunnite use aujourd’hui du sentiment croissant de fin de cycle ou plutôt d’implosion de la civilisation de consommation. Ces « casseurs » que vous avez observé ces derniers jours à Barbès participent inconsciemment mais directement à la désagrégation programmée des sociétés européennes. Ne demandez pas à ces jeunes qui lançaient des cocktails Molotov sur les CRS où se situe la Palestine, Gaza ou Israël : ils en sont incapables. Ne demandez pas non plus à cet autre bâtard humanoïde qui dresse doctement son index droit vers le ciel comme il l’a vu faire par Ben Laden & Consorts, s’il défend sa « religion » : il n’est pas là pour ça. Son rôle et son devoir de moudjahiddin sont intrinsèquement et exclusivement d’exterminer notre civilisation.

 

casseurs.jpg

 

Tous les hominidés qui composent ces colonnes barbares vouées à notre anéantissement sont des animaux nuisibles qu’il convient d’éradiquer de notre sol avant qu’il soit trop tard. Quoi qu’il en soit, si l’ordre islamique était un jour instauré en France (ne haussez surtout pas les épaules !) ils seraient réduits au silence de la corde par les Nouveaux Maîtres qu’ils auraient installés.

Bien piètre consolation !

Et nous ne sommes pas encore disposés à réagir ! Le christianisme qui a fortement influencé notre culture, porte en lui les gènes de sa dégénérescence : l’amour du prochain et l’œcuménisme. Au plan stratégique, il a tout faux. L’islam des premiers temps – le Wahhabisme – a compris que la recette est mauvaise. Il ne prêche pas l’amour des musulmans mais la haine des infidèles. Au plan stratégique, il a tout bon. Pourquoi les Musulmans sont-ils mieux préparés que les Chrétiens ? – Parce que pour eux l’absolution est consubstantielle à l’acte.Égorger un infidèle est halal, obéir à ses lois est aram. Les Chrétiens se sont mal organisés : chez eux, l’absolution est divine et nécessite l’intervention d’un prélat en passant par une repentance perverse. Quelle perte de temps…

On ne réplique pas à la GUERRE qui nous est déclarée par des PRIÈRES !

 

Et pendant ce temps-là…

 

Pépère Dernier a jeté sa carte-maîtresse au feu.

Cédant à son Premier Ministre – dont personne n’ignore les attaches familiales avec Israël – le Président Normal a cru bon interdire les manifestations de soutien à la Palestine en se poussant sur ses ergots depuis le Tchad où il était en visite. À mon avis il a eu tort, ce que confirme le revirement à 180° des autorités administratives pour les prochaines manifestations.

Bonne nouvelle : l’électorat hollandais ne comptait plus que de rares supporters… Gageons qu’à très court terme, les sondages montreront qu’il s’est réduit à néant depuis les émeutes Gaza-Barbès.

 

place-bastille-6-mai-2012-1.jpg

Eh oui… c’est fini !

 

Les 3 Comiques

 

Beaucoup de Musulmans ne se reconnaissent plus en la personne de Dalil Boubakeur.

Beaucoup de Juifs ne se reconnaissent plus en la personne de Joël Mergui.

Aucun Français ne se reconnaît plus en la personne de François Hollande.

 

Les 3 Lascars.png

 

Et pourtant… on s’accroche à ses privilèges !

C'EST LÀ QUE L'ON S’APERÇOIT QUE LES CARTES SONT TRUQUÉES. Je ne parle pas de Pépère : la dernière vient de lui tomber des mains.

Copains comme cochons (amusant pour l’un qui mange cascher et l’autre halal) Mergui et Boubakeur utilisent le vieux mot-magique qui fait encore recette : « antisémite ! » comme dirait Dieudonné.

Il est vrai, pour ne pas être complètement sarcastique, que de nombreux djeunesde Barbès, du 9-3 et autres zones de non-droit braillent haut et fort qu’ils veulent « casser du juif ». Il est vrai que des djeunes venus d’ailleurs (ils viennent tous d’ailleurs) s’en sont pris violemment aux magasins appartenant à la communauté juive de Sarcelles ce qui est parfaitement inadmissible et doit être réprimé avec la plus grande sévérité. Là, je donne raison à Manuel Valls sans hésiter, quoi qu’un ton un peu moins autoritaire et dictatorial eût renforcé le sérieux de son propos.Ces inflexions comminatoires agacent beaucoup de gens, Manu ! Tu forces trop.

Amalgamant le conflit israélo-palestinien – auquel ils ne comprennent rien et qu’ils ne veulent pas étudier (encore un mot qui a disparu de leur vocabulaire) – à leurs beuglements génétiques, les djeunes s’en prennent tout naturellement aux Juifs : l’ennemi est facilement désigné. Mais il est aisé aux Forces de l’Ordre de renforcer la protection des synagogues et autres lieux de rassemblement juifs comme les établissements d’enseignement.

Et plaise à la Gardienne des Sots surtout, d’éviter pour une fois les consignes aux Tribunaux faisant passer les agresseurs pour des victimes, art dans lequel elle est passée maîtresse. Nécessité faisant loi, elle sera bien obligée d’avaler la pilule. La pilule Vals bien sûr, qui lui fera le plus grand bien : c’est un bon laxatif.

 

Pilule Vals.jpg

 

 

Luc Sommeyre

Twitter : @LucSommeyre

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Polux 24/07/2014 17:54


C'est vrai çà !


Personne n'a manifesté pour demander au hamas d'arrêter de lanncer des roquettes sur Israël !


De plus, les meurtriers du jeunes palestinien ont été arrêté en Israël, par contre ceux des trois ados israëliens ne l'on pas été en Palestine...!


Cherchez l'erreur !!!