«Il est temps de quitter l’islam»...

Publié le 18 Mars 2012

Bon dimanche à tous et à tous ceux qui sont Chrétiens. Cet article venu de Poste de Veille nous apprend (mais nous le savions déjà) que les chrétiens sont des gens bien plus pacifistes dans la société que les adeptes de l'islam. Le seul souci est qu'ils sont dans le même temps bien trop timides si ce n'est lâches et particulièrement dans la presse. Je suis quasiment certain que la presse française est de la même eau! Une eau insipide et sans caractère! Juste bonne pour les toilettes!

Gérard Brazon

****

Pamela Geller a été frappée par cette annonce publiée récemment dans le New York Times : «Le temps est venu de quitter l’église catholique», une «lettre ouverte aux catholiques 'libéraux' et 'nominaux ». 

Elle a alors envoyé sa propre annonce, «Il est temps de quitter l’islam», une «lettre ouverte aux musulmans 'modérés». L’image était similaire, le boniment était le même, la seule différence était le public cible. Le Vice-président principal du bla bla corporatif du Times a appelé Mme Geller pour lui dire (ô surprise !) qu’ils n’étaient pas empressés de publier son annonce :

Bob Christie, vice-président principal des communications corporatives pour le New York Times, vient de m'appeler pour m’informer qu’ils accepteraient bien de publier mon annonce, sauf qu’étant donné l'état des choses en Afghanistan, le moment était mal choisi et qu’ils ne voulaient pas envenimer une situation déjà très tendue. Il a ajouté qu’ils reverraient leur position dans «quelques mois».

J’ai répondu à M. Christie : «N'est-ce pas précisément le message de l'annonce ? Si vous aviez peur que les catholiques attaquent l’immeuble du New York Times, auriez-vous publié cette annonce ? »

Le courage de la gauche laïque se résume ainsi : Si vous voulez être «provocant», il est préférable de cibler des gens qui ne sont pas susceptibles d’être provoqués. Pamela a raison. Si vous voulez être traités avec respect par le New York Times et le reste de l’establishment multiculturel, dites clairement que vous êtes prêts à les tuer. Ça, c’est un message intéressant à envoyer.

Source : The Quit and the Dead, par Mark Steyn, NRO, 14 mars 2012. Traduction par Poste de veille

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

DUCOUDEDOS 18/03/2012 14:50


Qu'est-ce qui fait que les Pays les plus puissants se couchent devant le quand dira-t'on islamiste. Jusqu'à quand allons-nous "avoir peur" de ces islamo-fascistes par leurs moindres volonté de
terrorisme et notamment ceux qui tronent dans les Pays Occidentaux et qui appellent à la haine et au meurtre ? Les Américains ont abattu le terroriste fasciste Ben Laden. Qu'attend-t'on pour
arrêter ses homologues qui pavanent dans nos Pays Libres ? Une réaction de désaprobation unanime à l'ONU (ce machin) des 57 pays islamo compatibles avec le risque encore d'attentats fascistes
(Toulouse, Montauban ??et d'autres dans le passé) Et alors ! Si ça ne leur plaït pas ce n'est pas grave, nous avons connu pire contre les nazis autrement plus redoutables avec leurs puissantes
armées. Alors quoi d'autres ? Ah oui Israël USA....et l'iran et le peteroil etc...etc...subissons !, subissons !...taisons-nous !