Il n'y a pas d'islam radical ou modéré ! Il y a l'islam c'est tout. Par Fahad Qureshi

Publié le 1 Novembre 2013

4000 personnes ont participé à une « conférence pour la paix », à Oslo, sponsorisée par Islam Net, la première organisation musulmane de Norvège. Le groupe, qui est opposé à la violence, et soutient les valeurs fondamentales de l’islam, refuse d’être confondu avec l’islam radical.

Par Jean Patrick Grumberg pour Dreuz.info

Et, dans la vidéo ci-dessous, le public présent, tout en se déclarant « musulmans normaux », tout en se disant « non radicaux », approuvera à l’unanimité la lapidation des femmes adultères à coup de pierre et la peine de mort conformément au coran…

Les hommes politiques, les élites, les « experts », parlent d’un « islam modéré ».

Savent-ils mieux qu’un musulman ce que c’est ? Je ne le pense pas.

Font-ils autorité sur les sujet religieux, eux qui connaissent si mal leur propre religion de naissance ? Je ne le pense pas.

Peuvent-ils expliquer, eux qui se disent laïques, ce que pense et ressent celui qui se dit croyant ? Je ne le pense pas non plus…

 

Je sais bien que les progressistes considèrent que les mots ne veulent plus rien dire – sauf lorsque ces mots les mettent en cause bien entendu. Et je sais bien que la gauche mondialiste et imigrationniste est bien trop raciste pour croire ce que déclarent les musulmans. Ou bien ils nient, ou bien ils les considèrent comme non représentatifs, ou bien, tout simplement, ils les censurent. Et c’est ce qu’ils feront avec ce discours.

Voici un extrait du discours de Fahad Qureshi lors d’une réunion « pour la paix islamique » qui s’est tenue en Norvège ce mois d’octobre. La vidéo a été censurée deux fois. Pat Condell en a parlé. Nous avons décidé de la traduire.

 

Vous n’entendrez pas parler de cette vidéo dans les grands médias, je vous l’assure.

(si les sous-titres ne démarrent pas automatiquement, cliquez sur CC)


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Marie-claire Muller 02/11/2013 22:18





Accueil


Actu


Tunisie


Monde


L’Edito


Chroniques


Insolites


Vidéos


Santé


Femme


Sciences H-Tech


Faits-Divers


News





Tunisie-Algérie : interdictions des «barbus» de passer les
frontières


L'Edito | Vendredi 01 novembre 2013 11:58:30






Tweetez


Partagez sur
Facebook


RSS




 
 

Les islamistes  sont indésirables en Tunisie et les jeunes barbus sont systématiquement refoulés par les polices des frontières algérienne et tunisienne.






Même les islamistes tunisiens de moins de 35 ans sont concernés par cette mesure aux postes-frontières tunisiens avec l’Algérie. C’est ce qu’a révélé hier, à El Watan Week-end, une source de la
police des frontières (PAF) au poste d’Oum Tboul (El Tarf). «Les troubles sécuritaires que connait actuellement la Tunisie accentuent la pression sur la région frontalière de l’Est algérien,
poussant l’Etat tunisien, en concertation avec l’Algérie, à appliquer cette mesure de limitation de la circulation des islamistes algériens vers la Tunisie et vice versa», confirme une source
douanière au poste-frontière d’El Ayoun (El Tarf). En effet, des nombreux cas édifiants de refoulement de voyageurs islamistes ont été enregistrés ces derniers jours aux postes d’El Ayoun et
d’Oum Tboul (El Tarf), avons-nous constaté sur place. Selon nos sources de l’autre côté de la frontière qui affirment avoir reçu des instructions sur injonction des services de sécurité
tunisiens, «cette mesure était décrétée par l’ex-président déchu Zine El Abidine Ben Ali durant la décennie noire qu’avait vécue l’Algérie. L’accès au pouvoir des islamistes d’Ennahdha a fait
annuler cette mesure avant de revenir sur leur décision sous la pression des services de sécurité tunisiens». Lundi dernier, le porte-parole du ministère de la Défense nationale tunisien, le
colonel-major Taoufik Rahmouni, a déclaré à l’agence TAP que «toute personne se trouvant sur une zone d’opérations militaires (frontières avec l’Algérie) est tenue d’obtempérer aux injonctions
des patrouilles. Elle doit s’arrêter et se soumettre à la fouille, si nécessaire».


Du côté algérien, un ordre a été donné pour renforcer et durcir les contrôles des personnes et des biens, où chaque individu ou moyen de locomotion en déplacement sur un rayon de 30 km par
rapport aux frontières tunisiennes subira systématiquement un contrôle. Applicable depuis déjà une dizaine de jours, cette interdiction est décidée, expliquent les mêmes sources, par mesure
préventive, de peur que des islamistes algériens soient enrôlés dans les rangs des terroristes tunisiens, notamment après la recrudescence des actes terroristes par des groupes armés d’Ançar
charia. A plusieurs reprises, les autorités tunisiennes avaient évoqué la présence de terroristes algériens parmi les groupes armés tunisiens. Le 30 août dernier, le porte-parole du ministère
tunisien de l’Intérieur, Mohamed Ali Aroui, avait déclaré à la chaîne de télévision tunisienne Al Wataniya 1 que «les chefs du groupe armé terroriste du djebel Chaambi sont des Algériens
et celui qui a égorgé nos huit soldats au Chaambi n’est autre que l’un des chefs terroristes algériens, un certain ‘‘Yahya’’, en collaboration avec le terroriste tunisien Kamel Gadhgadhi,
principal accusé dans l’assassinat du Chokri Belaïd». L’Algérie, qui n’a jamais nié cette thèse, a même collaboré avec la Tunisie en fournissant la liste des terroristes algériens recherchés et
soupçonnés d’être en activité en Tunisie. Mieux encore, une liste de terroristes tunisiens activant en Algérie a été également remise par les services de sécurité algériens.



Par Mohamed Fawzi Gaïdi
 

Louvois 02/11/2013 07:53


Il y a les purs et durs et les modérés :


Un musulman modéré est celui qui lapide avec des petits cailloux et égorge avec un petit couteau...

FRAHENJAC 01/11/2013 19:25


Curieux ... il n´y a pas de femmes dans l´assistance      !!!

FRAHENJAC 01/11/2013 19:19


Curieux....il n´y a pas de femmes dans l´assistance    !!!

mika 01/11/2013 18:43


Eric Zemmour Antiracisme et tribalisation de la France


 


https://www.youtube.com/watch?v=cJEMa8-ATdQ