Il nous faut une logique de guerre contre ceux qui nous ont déclaré la guerre

Publié le 17 Septembre 2012

Pierre Mylestin- Riposte-Laïque

En période de guerre, pour survivre, il faut adopter une logique de guerre. Car, nous sommes en guerre contre une idéologie qui prône ouvertement le jihad islamique pour nous conquérir et nous asservir, qui concrétisera l’oumma en piétinant nos démocraties. Celles-ci, telles qu’on les a imaginées sont moribondes, bientôt euthanasiées par le venin du politiquement correct.

Il nous faut une logique de guerre, car le harcèlement et la propagande médiatiques nous y acculent et leur tyrannie au service d’une idéologie unique islamophile transforment les citoyens de souche qui font de la légitime défense en hors-la-loi dans leur propre pays.

Il nous faut une logique de guerre, pour extirper l’humain libre de l’emprise de l’islam inhumain et de l’humanisme tiers-mondiste culpabilisateur.

Il nous faut une logique de guerre, car nous ne sommes plus dans un pays de droit. Les médias sont devenus juges, les experts sociologues sont devenus les procureurs qui sans forme de procès hormis celui de l’intention, condamnent à la mort civique, sociale, politique et médiatique tous ceux qui ne se conforment pas à leur dogmes ou qui osent leur résister.

Il nous faut une logique de guerre, contre les collaborateurs, ces traitres élus qui déforment et renient notre culture et notre morale et veulent nous imposer une histoire pervertie qui nous inculque une repentance indue tout en glorifiant une idéologie scabreuse.

Il nous faut une logique de guerre, pour retrouver le droit de débattre librement, et celui de combattre le terrorisme intellectuel, ce jihad de la pensée unique qui interdit tous les débats réalistes sur le réel et sur les questions essentielles qui engagent notre avenir.

Il nous faut une logique de guerre, contre une idéologie qui appelle ouvertement à la haine, à la guerre, au massacre, au viol, au vol, à l’esclavagisme, au mensonge, au meurtre, au génocide, à la lapidation et la pédophilie, une idéologie qu’on nous présente comme étant d’amour, de paix et de tolérance.

Il nous faut une logique de guerre, contre les démagogies des idéologies 68ardes et celles antiracistes qui en découlent, qui ont renversé nos traditions et souhaitent les dissoudre sous couvert d’un multiculturalismle sectaire.

Il nous faut une logique de guerre, car l’islamo-gauchisme est une régression totale, un crime contre l’humanité contre lequel nous avons l’obligation morale de nous rebeller et d’entrer en résistance.

Il nous faut une logique de guerre, pour oser affirmer nos racines chrétiennes, celtiques, romaines, notre culture, notre morale tournées vers la vie, la vraie tolérance et le respect de l’autre. 

Il nous faut une logique de guerre, car pleurer des larmes de sang ne nous sauvera pas.

Pierre Mylestin

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

LOMBARD 18/09/2012 19:20


bonjour


oui excellent !! mais quelle logique de guerre??des cous mediatiques ,du harcelement, types cochons dans les rayons halal et non halal vu que ce sont les meme produits ...blocage des mosquees et
des abattoirs abandonné par nos maires complices et vendus a des S.A appartenant a qui dailleurs(demander a moscovici,enveloppes et copinages.....musulman),nos elus umps enverront les crs de
suite...manifester poliment devant le parlement et senat.ils rigoleront!!!


il reste quoi......


 

mika 17/09/2012 14:22



Petit message aux journaleux


La France est un pays laïque (Dieu merci) ou la justice dit encore
le droit mais ou l'égalité des droits souffre d'un réel déséquilibre. Comment lutter contre vous, médias, qui le plus souvent nous jugez en fonction de votre idéologie ?


Au nom d'une expertise sociologique que l'on ne peut contester
sans passer pour un indigne conservateur vous cultivez la réalité d'une "France qui change" en considérant que le phénomène est irréversible.


Et bien soit. Admettons que vous ayez raison et projetons nous
dans les trois décades à venir en prenant des hypothèses "fantaisistes."


Imaginons une Europe humaine et ouverte qui accueillerait sans
compter nos amis méditerranéens voisins. Ils respecteraient tous nos principes Républicains tout en pratiquant la religion de leur choix. En contrepartie il partageraient tous nos droits et
notamment celui de voter.


Osons le pari que dans 30 ans ces derniers arrivants constituent
une majorité représentative de leur identité musulmane. Quoi d'anormal à ce qu'ils aspirent à amender nos lois dans le respect de l'expression démocratique. On peut même imaginer un imprévisible
Printemps de France...


Mais il est  vrai que ces extrapolations ne sont qu'une
fable sans aucun fondement...Le Printemps arabe n'a jamais existé !