Il y avait la Hollande, il y a désormais la nouvelle Hollande.

Publié le 13 Mars 2012

La Hollande c'est un pays qui a les mêmes couleurs que les nôtres sur son drapeau mais pas dans le même sens! C'est le pays qui nous a montré la voix au référendum de 2005. C'est sans doute le pays le plus ouvert à l'immigration et sans doute celui où l'intégration ne posera plus de problème, car depuis quelques temps, le hollandais d'origine aura disparu des milieux politiques hollandais !

Quid de la France que souhaite pour nous, notre Hollande national?

Gérard Brazon

*********

 

Des nouvelles de la Hollande musulmane!

La ville de Rotterdam aux Pays-Bas, a indiqué avoir mis sous surveillance étroite quatre familles marocaines, soupçonnées d’implication dans le trafic de drogue international.

 

Le porte parole du maire de RotterdamAhmed Aboutaleb, a expliqué que l’enquête policière sur les biens des familles en question, serait menée aux Pays-Bas et au Maroc. Les biens de valeur trouvés au Maroc pourront être saisis en vertu d’un accord conclu entre les deux pays.

Ces familles avaient été repérées en 2011, après une intensification des contrôles sur le trafic de drogue, par la police de Rotterdam.

Un membre de l’une de ces familles a depuis été condamné à 30 mois de prison, mais plusieurs dizaines de personnes seraient impliquées.

La nouvelle Hollandaise et son fiancé Hollandais.

-

Rotterdam et son Maire marocain

 

Ahmed Aboutaleb, néerlandais d’origine marocaine a été choisi par le conseil municipal comme maire de Rotterdam (Pays Bas). Le conseil municipal a décidé, aujourd’hui, de ne pas soutenir son principal rival, Gerd Leers.

 

Cette décision ne confirme pas l’élection d’Ahmed Aboutaleb, actuel secrétaire d’Etat aux Affaires sociales. Le conseil municipal fera maintenant suivre le dossier au ministre de l’intérieur néerlandais, Guusje Ter Horst, qui le soumettra lui même à la Reine Beatrix.

Aux Pays Bas, l’élection d’un maire se fait uniquement après l’approbation royale. Mais celle-ici devrait confirmer la nomination d’Ahmed Aboutaleb

Ahmed Aboutaleb sera le premier maire d’origine marocaine aux Pays Bas.

Des secrétaires d'états musulmans en Hollande.

 

Geert Wilders, chef d’un parti néerlandais anti-immigration, demandera la semaine prochaine une motion de censure contre deux secrétaires d’Etat musulmans en raison de leur binationalité. (on peut constater que la confession est mise en avant. Pour des politiques sous monarchie, c'est éclairant... pour la République française ce sera idem! ndlr Gérard Brazon)

 

Wilders, chef du Parti pour la Liberté (PVV), a déclaré dans une interview que la nomination d’Ahmed Aboutaleb, d’origine marocaine, et de Nebahat Albayrak, d’origine turque, était une mauvaise chose car tous deux pourraient rester fidèles à d’autres patries que les Pays-Bas.

Le PVV a obtenu neuf sièges sur 150 aux élections de novembre. Le nouveau gouvernement, formé par les chrétiens-démocrates, les travaillistes et l’Union chrétienne, a prêté serment jeudi devant la reine Beatrix. Il devrait assouplir la politique sur l’immigration, durcie sous la précédente coalition en réponse à la montée du parti populiste de Pim Fortuyn, en 2002. Fortuyn, qui critiquait l’immigration musulmane, a été assassiné par un militant de la cause animale.

"Je ne veux pas vivre dans un pays où un jour six ou sept membres du gouvernement pourraient être musulmans", a dit Wilders dans l’interview. Notant que quatre personnes ont été décapitées cette semaine en Arabie saoudite, il a affirmé que les lois musulmanes étaient barbares. "Je veux encourager les musulmans à quitter les Pays-Bas volontairement", a-t-il ajouté.

La semaine dernière, Wilders a invité les musulmans à rejeter la moitié des enseignements contenus dans le Coran et il a affirmé que si le prophète Mahomet vivait de nos jours, il l’expulserait des Pays-Bas.

L’ambassade d’Iran a dénoncé des propos malveillants et l’ambassade d’Arabie saoudite a discuté de cette affaire avec des représentants du ministère néerlandais des Affaires étrangères.

La justice Hollandaise est sympa

 

L’un des deux frères délinquants dont la police d’Amsterdam (Pays Bas) avait demandé l’expulsion, pourra finalement rester aux Pays Bas. Son frère attend pour sa part la décision du juge.

 

Le jeune homme, au Pays Bas depuis plus de 15 ans, a gagné son procès contre le service d’immigration et de naturalisation néerlandais, qui réclamait également son expulsion. Les deux frères, membres d’une bande de jeunes délinquants sévissant dans la ville avaient été arrếtés à maintes reprises. Ne disposant pas de titres de séjour valides, la police d’Amsterdam avait réclamé leur expulsion.

La beauté des nouvelles hollandaises

 

Miss Maghreb 2011 Belgique Pays-Bas s’est déroulé dimanche 30 octobre à Anvers. Huit finalistes ont été sélectionnées pour participer au concours remporté par Gyzlene Kramer-Zeroual.

 


Sanae Orchi                     

Tissem Bendiab

 

 

Hélas, la Justice hollandaise n'a pas encore tout compris du nouveau hollandais

Mohamed Rabbae, président du Conseil national des Marocains aux Pays-Bas, a fait part de sa "déception" et de son "désaccord avec la décision du ministère public". Le député d’extrême-droite Geert Wilders ne fera pas l’objet de poursuites judiciaires pour son film anti-islam "Fitna", a annoncé lundi le parquet néerlandais.

 

Le film et les propos de Geert Wilders à la presse néerlandaise "ont pu être blessants et douloureux pour les musulmans" mais ne constituent pas une infraction pénale et une incitation à la haine raciale, a ajouté le parquet. Ils ont été tenus "dans le contexte d’un débat de société".

Le film de Wilders, sorti en mars sur Internet, associe des extraits du Coran, des propos d’intégristes islamistes et des images d’attentats comme ceux du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Il a entraîné de nombreuses manifestations d’opposition dans les pays musulmans.

Geert Wilders avait également qualifié le Coran de "fasciste" dans un entretien au journal De Volskrant. "J’en ai assez de l’Islam aux Pays-Bas, ne laissons plus immigrer un seul musulman. J’en ai assez du Coran aux Pays-Bas : interdisons ce livre fasciste", avait-il affirmé.

Mohamed Rabbae, président du Conseil national des Marocains aux Pays-Bas, a fait part de sa "déception" et de son "désaccord avec la décision du ministère public". Le Conseil, a-t-il ajouté, va intenter une action devant les tribunaux pour faire condamner Geert Wilders. "L’islam représente une grande partie de l’identité des musulmans, donc attaquer l’islam revient pour nous à attaquer les musulmans et pratiquer la discrimination à leur encontre", a ajouté M. Rabbae.

Source involontaire et instructive de l'état de l'islamisation d'un pays.

 

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Marie-Claire Muller 13/03/2012 14:28


Les hollandais comme les anglais sont victimes de leur"tolérance libérale" envers les  étrangers qui en profitent au maximum; jusqu'à se faire évincer des postes de commande du Pays(c'est
bien entendu ce qui nous attend si le sieur Hollande passe)je voudrais signaler que certains mots ont été censurés sur l'article et ce n'est pas la premiére fois!!!


Liberté d'expression muselée =    Votes pour Marine assurés.