Ils insultent les juges: délicieuses chances pour la France! Par Danielle Moulins

Publié le 6 Janvier 2013

Par Danielle Moulins

Délicieuses chances pour la France! Ils nous enrichissent tellement de leurs différences! Vite, vite, ouvrez encore davantage les portes de la maison, ou plutôt de l'hôtel comme dirait Attali; j'en veux plus et plus encore car on s'emmerde sans eux, comme dirait Aubry!

Ouvrons nos coeurs, nos porte-feuilles et baissons nos frocs! Et avec un peu de "Valls-line", s'il vous plait!

****

Au tribunal, deux prévenus jugés pour trafic de stupéfiant ont copieusement insulté la cour après le verdict.

"Justice de merde ! Fils de p... ! Bande de bâtards ! Pédés !" Ces insultes s’adressent aux juges et au substitut siégeant, hier après-midi, pour examiner une affaire de trafic de stupéfiant. Leur auteur qui a laissé exploser sa colère avant d’être conduit menotté en maison d’arrêt, était à la limite de l’outrage tout au long du procès. Mustapha, 28 ans, tout comme l’autre prévenu, Omar, 27 ans, étaient agressifs et insolents. Les deux Montalbanais prenaient les magistrats pour ce qu’ils ne sont pas.

5,4 kg de résine de cannabis saisis

Le 17 septembre dernier, ils avaient été arrêtés sur l’A9 à la hauteur d’Armissan par les douaniers. Dans leur véhicule, se trouvaient 5,4 kg de résine de cannabis. Une faible quantité de drogue qui faisait dire à Omar : "Non, mais ça va pas ! Vous faites toute une histoire pour rien ! C’est 5 kg ! C’est rien ! C’est pas de la cocaïne. Oh ! On n’est pas des criminels !"

En liberté conditionnelle depuis le 19 mars

Mais, le problème, c’est que les deux jeunes hommes sont récidivistes, encourant une “peine plancher” de quatre ans ferme. Omar a dix mentions à son casier judiciaire, surtout pour des vols mais aussi, dernièrement, pour extorsion avec violence qui lui a valu trente mois de prison. Presque autant de mentions pour Mustapha dont huit années de réclusion criminelle pour meurtre, prononcées par les assises du Vaucluse en 2005. Le garçon, qui était mineur à l’époque, n’est en liberté conditionnelle que depuis le 19 mars. Les Tarn-et-Garonnais sont aussi mis en examen dans une autre affaire de stupéfiant dans le Vaucluse.

Quatre ans de prison ferme 

Pourtant Omar jure que, le 17 septembre, c’était la première fois. Il tente même de dédouaner Mustapha qui, d’après lui, ne savait pas ce qu’il transportait. La peur, sans doute. Mustapha l’a ouvertement menacé de mort à l’audience : "Une fois dehors, on s’entre-tuera !" Le tribunal les a condamnés à quatre ans de prison ferme. Omar dont les insultes ont été consignées par le greffier, sera prochainement jugé pour outrage.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Danielle Moulins

Commenter cet article

island girl 07/01/2013 12:06


Encore 2 rats qui vont squatter les prisons ...une dératisation s'impose dans ces lieux infestés!

LA GAULOISE 07/01/2013 10:59


Et ce n'est pas avec Taubira que cela va s'arranger... Il parait que certains juges ont la trouille  : un conseil, changez de metier.

FRANHENJAC 06/01/2013 23:33


La justice ?    les juges ne récoltent que ce qu´ils ont semés !

Pouf 06/01/2013 21:34


Bof....Philippot est un énarque....c'est tout dire ! Si on veut que cela bouge, c'est le genre à éviter, à mon humble avis !

Banro 06/01/2013 21:07


OK Coutela, mais Marine me semble en ce moment un peu "timide" et son N°2, Philippot, fait presque un appel du pied aux arabes en espérant qu'ils voteront pour eux ! Il rêve ...

henri 06/01/2013 19:33


Tout à fait d'accord avec Coutela , mais cela semble flambé .


Solutions de rapatriement de ces sous-merdes :


des bateaux percés (la Marine Nationale pourrait nous en faire cadeu de qqes zuns)


L'avion ,plus cher,mais ho combien plus rapide : saut sans parachutes au dessus du bled ! CHAF ! un peu plus de merde en bas !


On ne sait où est le bled ? pas grave : Plouf en haute mer .

Jacques COUTELA 06/01/2013 18:55


Ce genre de crevures se compte par millier en France acceilli à bras ouvert par nos connards de politiciens de l'umps. Meluche lui il irait même les chercher à ses frais si c'était possible.
Quand allons-nous exterminer cette racaille poluante de notre pays??? Ces sous-merde n'ont pas de place chez nous.


Vivement Marine si les Français voulaient enfin ouvrir les yeux ou simplement s'ils avaient un peu de couilles.

Banro 06/01/2013 18:38


J'espère que la "taupe n'ira"pas s'en méler !