Ils sont partis de chez eux, de leurs fermes, leurs appartements..

Publié le 3 Mars 2011

          Un poème que m'a fait parvenir un lecteur. Un poème pour les "expatriés", pour les "déracinés", pour ceux qui ont cru longtemps que la terre qu'ils travaillaient,  était la leur. Celle où sont encore enterrés leurs parents et grands-parents. Cette terre qu'ils ont tellement aimé que, lorsqu'on leur a dit qu'ils devaient partir, se sont révoltés et puis se sont effondrés en larmes sur les bateaux du départ et non du retour.

          Ils sont partis de chez eux, de leurs fermes, de leurs maisons, de leurs appartements.  Ils ont dit au revoir aux voisins souvent. Ils sont partis parce que d'autres leur avaient dit qu'ils n'étaient pas chez eux. Qu'ils étaient des étrangers. Eux qui étaient nés là bas! 

          Eux, qui avaient asséché les marais d'Oran, planté des vignes, construit des lignes de chemin de fer, mis en place des industries, fait jaillir le pétrole et le gaz, bâtit des immeubles qui font que beaucoup de quartiers d'Alger ressemble à certains quartiers de Paris par leurs immeubles. Même la Mairie d'Alger est la copie conforme de la Mairie de Puteaux dans le 92.

         Les enfants, les petits enfants de ceux qui leur avaient dit de partir ces années là, sont en France aujourd'hui. Ayant fuit la misère de leur indépendance nouvelle et ils disent qu'ils sont chez eux désormais tout en brandissant des drapeaux venus de l'étranger.

         Alors, lorsque vous voyez un pied noir qui a les larmes aux yeux, dites-vous bien que ce n'est pas une poussière dans l'oeil mais, tout un pays qui le fait pleurer. Et puis aussi que l'avenir lui fait peur.

Gérard Brazon

 

Si t'as pris la valise et parfois le cercueil
Et que tu marches droit malgré tous ces écueil

Dans les plis du drapeau si t'as séché tes larmes
Et que vaincu mais fier t'as déposé les armes,
Si tu regardes devant sans oublier l'histoire
Et que de tes racines tu gardes la mémoire,
Si la vue d'une orange te transporte vers ailleurs
Où la vie était douce et pleine de chaleur,
Si tous ces morts pour rien hantent encore tes nuits
Et que parfois tu hurles pour pas qu'on les oublie,
Si tu penses à tes pères qui traçaient les sillons
Et arrosaient la graine de leur transpiration,
Si le soleil a fui mais qu'il est dans tes yeux
Et transforme ta voix en accent merveilleux,
Alors redresse toi tu peux en être fier

 Maintenant j'en suis sûr, t'es un pied-noir mon frère.

René Mancho

http://www.oran1954.com/


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire de France

Commenter cet article

Mancho René 21/07/2011 13:00



Merci d'avoir rectifié aussi rapidement


Sincerement


René



Gérard Brazon 21/07/2011 17:36



Pas de souci. C'était un lecteur qui m'vait fait parvenir ce poème sans le nom de l'auteur. Comme ça tout est rentré dans l'ordre et votre site sera lu. Bien à vous.



Mancho René 20/07/2011 09:20



Bonjour


J'ai eu la surprise de voir mon poème dans votre blog


ce serai sympa de signaler que j'en suis l'auteur.


Cordialement


René Mancho



Gérard Brazon 21/07/2011 11:54



Précisez le poéme, le lien et je mettrais l'auteur. Je met toujours les auteurs des articles et encore plus des poèmes car moi aussi j'écris des poèmes que je n'aimerai pas voir ailleurs sans le
nom de l'auteur. Merci de me répondre sur mon adresse courriel: gerard.brazon@neuf.fr


Vu l'article, effectivement il m'a été envoyé sans le nom de l'auteur. je rectifie tout de suite et met votre site en lien. Désolé.



Francis CLAUDE 04/03/2011 07:01



oui island mais le Génèral est mort depuisq bien longtemps.....pour les harkis c'est un autre débat dans lequel quelqu"un comme moi qui ai commandé une harka en 1961 en Kabylie,  ne
rentrerais pas il y a trop de mauvaises choses des deux cotés



island girl 04/03/2011 06:49



Le général traine qq casseroles lui aussi ,l'abandon des harkis par ex....



Francis CLAUDE 04/03/2011 04:46



oui Mascara et ce n'est pas aprés avoir regardé l'emission de Chabeau hier soir que nous nous sentirons rassurés...les politiques gauche et droite nous ont bien fait sentir que leur efforts vont
ce porter sur les musulmans et que les Français dont vous etez n'ont plus qu"a devenir des sous hommes.Heuresement que MLP nous a donné un espoir!!!! ce Coppé mais que fait il l'UMP est en de
bonnes mains avec ce bouffon!, il veut telement nous faire croire qu'il dit la vérité qu'il en est ridicule!



MASCARA 03/03/2011 20:41



Eh oui mes chers compatriotes, je suis née et ai vécu ds les campagnes pendant + de 20 ans. Mes parents, ouvriers agricoles Espagnols, avaient comme montre: le lever et le coucher du soleil qq
fois cela durait jusqu'à 22h car ils ne pouvaient jamais compter sur la présence régulière d'un ouvrier arabe, cela ns obligeait à ne pas aller à l'école, pour les aider à cueillir les primeurs
qu'ils devaient vendre sur les marchés.  Arrivés à Paris, comme si ce déchirement de quitter ce magnifique pays,et toutes nos racines même avec une misère indescriptible que ns avions connue
ns étions heureux de nous retrouver en famille le dimanche.  Bcp. de métropolitains n'hésitaient pas de nous traiter de sales pieds-noirs, pour avoir soi-disant exploités et menés à la
"baguette"! les arabes.  Je puis vous affirmer que j'avais trouvé à louer une chambre de bonne "meublée" à 350 Fr. par mois,avec un lit à 3 pieds, matelas tâché ,infesté de punaises, avec WC
sur le palier, je gagnais à l'époque: 500 Fr. Après une reconstruction pénible, sans histoire, mais tjrs au boulot, nous avons de nouveau galéré sans prendre de congé pour nous reconstruire sur
ts les plans. Voilà qu'un demi-siècle après on risque de nouveau d'être spoliés et ne pouvoir laisser aucun bien à nos enfants!!!  Voilà ce qu'est une véritable et belle intégration mes
compatriotes ! Comme ns les connaissons, nous devons tous : Français de souches et pieds-noirs, nous serrez les coudes pour affronter ce qui nous pend au nez !!!!!


Mascara83



Francis CLAUDE 03/03/2011 19:12



oui la France n'a pas fait le centiéme de ce quelle fait pour la racaille produite par ceux qui les ont chassés de cet eden qu'ils avaient fait du pays ou ils ont été chassés pour les plus
chanceux les autres sont morts pour la France dans des conditions hodieuses. et maintenan le pays florrissnant qu'ils ont laisser n'est plus qu'une infame poubelle...



Gérard Brazon 03/03/2011 19:23



Il est vrai que de voir la misère en Algérie qui est un pays aux immenses ressources est une honte pour le FLN et les dirigeants de l'Algérie. 



Nancy VERDIER 03/03/2011 18:37



En plus, ils traînent une autre amertume, celle de n'avoir pas toujours été bien accueillis en France. Méfiance et indifférence des Français de l'Hexagone. C'est ce que m'ont dit
plusieurs de mes amis Pieds Noirs. Ils ont arrivés seuls et sans aide, en ayant tout laissé derrière eux. C'est déchirant. L'Education Nationale n'a pas spécialement poussé à l'intégration
de ces Français chassés de chez eux. J'étais adolescente à l'époque et je n'ai pas souvenir de cours dédiés au rapatriement des Pieds noirs et encore moins des Harkis.



Gérard Brazon 03/03/2011 19:24



L'affaire des harkis est la honte de la France.