"Ils veulent se faire un flic" par l'Echo d'Oran.

Publié le 7 Juin 2011

Lu sur les Echo d'Oran

C’est juste rigolo. Rigolo et salaud. Après l’article publié dans Marianne (qui n’a pas besoin de dessin supplémentaire), c’est le commentaire écrit par un lecteur que nous trouvons excellent. 

SOS ! SOS ! A L’HALDE ! A L’HALDE !

 

Un CRS de Grigny : «Ils veulent se faire un flic»

Le climat ne s'améliore pas dans les banlieues. Après les affrontements de la Grande Borne, certains jeunes de Grigny annoncent sur les murs de la ville leurs intentions d'en découdre. Comme en 2005 ?

A Grigny (Essonne), dans le sud de la capitale, certains rêvent de se faire des CRS. A la Grande Borne, dans la nuit du mercredi 1er juin, ils ont accueilli une section de la CRS 26 avec des cocktails Molotov. Quatre blessés légers sont signalés dans les rangs, mais le plus grave est ailleurs. Ce sont ces mots inscrits sur un mur, visiblement pour accueillir les CRS, qui décrivent le mieux l’ambiance dans le quartier : « Bienvenue en enfer. On va fumé 1 keuf c’est bientôt l’aïd » (photo).

Nous aurions pu décider d’occulter cette image dont le contenu fait inévitablement le jeu des extrêmes. Nous la diffusons parce que l’occultation, en ce domaine, a montré ses limites. Les émeutes qui secouèrent les quartiers « sensibles » devaient déboucher sur un autre monde, où ces territoires auraient de nouveau leur place dans la République, Nicolas Sarkozy s’y était engagé. Cinq ans plus tard, la situation ne cesse au contraire de se dégrader.

« Cela démontre les difficultés auxquelles sont confrontés les collègues et le sang froid dont ils doivent faire preuve, observe Nicolas Comte, secrétaire général du syndicat Unité SGP Police (majoritaire).Cela nous rappelle aussi que tout peut basculer à tout moment ». « Ils veulent se faire un flic », ajoute un fonctionnaire sur le terrain, qui souhaite que les CRS ne se déplacent plus à moins d’une trentaine de personnes –loin de la fameuse patrouille à deux rêvée par le ministre de l’Intérieur Claude Guéant.
Renouer les fils entre cette jeunesse là et la police ne sera pas une mince affaire.


Commentaire du lecteur, attaché à l'article (pas le lecteur, le commentaire !)

24.Posté par Kder le 02/06/2011 23:16

[ Diffuser une telle image est un acte islamophobe. Mais que fait la HALDE ? Ce journal, Marianne, se livre à des insinuations sordides qui ne sont pas sans rappeler les pires heures de notre histoire.
Il est nécessaire de rappeler aux « journalistes » de Marianne que l’Islam est une religion de paix et d’amour, présente sur le continent européen depuis trois mille ans. En dénigrant l’aïd, au mépris de tout esprit de tolérance, « Marianne », non content de faire le jeu de l’extrême-droite la plus nauséabonde, contrevient aux lois républicaines prévenant le racisme et l’islamophobie et se rend ce faisant coupable de collusion avec la bête immonde. Il est nécessaire d’appeler la HALDE, le CRAN, SOS racisme, la LICRA à prendre leur responsabilités et a trainer « Marianne » en justice pour la publication injustifiable de cette photographie. ]

Amen !

L'Echo d'Oran


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

Claude Germain V 07/06/2011 16:44



Bien sur que c'est ignoble .....mais ceux qui menacent eux ne risquent pas grand chose et ils le savent .


Expliquez moi par contre pourquoi lorsque c'est une racaille de la pire espece qui vous harcele ,lorsque vous etes convoqué au commissariat ,vous etes VOUS le CON-TRIBUABLE IMMEDIATEMENT COUPABLE
AUX YEUX DE LA POLICE ,parce que vous dérangez le "systeme" .


Il faudrait simplement que la police,CRS,gendarmes etc...etc... fasse savoir REELLEMENT  de quel bord ils sont .Parce que proportionnellement à tous les problémes qui se passent en France
c'est TOUJOURS LE CON-CITOYEN la vache à lait ,la poire et le coupable d'office .


Dans ce pays de France Gloire à la racaille de la base au sommet de la pyramide .


 



LA GAULOISE 07/06/2011 15:27



Ce qui me met le plus en rage, c'est que ce  "torchon " ose s'appeler MARIANNE .



Johanny 07/06/2011 13:46



et pour la gent de gauche soixantehuitarde, toujours à la pointe de la morale universelle, il n'y a aucune insécurité dans les banlieues, ce n'est qu"'une fable inventée par la droite pour
draguer les électeurs du front national.