Imaginons qu’au lieu de Manuel Valls, cela soit Marine Le Pen qui cotoie l’ex-néonazi Terry Cooper…

Publié le 2 Décembre 2013

Jérôme Cortier pour Prêchi Prêcha

Manuel Valls en compagnie de l'ex-néonazi Terry Cooper

Manuel Valls en compagnie de l’ex-néonazi Terry Cooper

Oui vous ne rêvez pas. L’homme sur la photo à coté du ministre de l’intérieur est bien un ancien néonazi. Il s’appelle Terry Cooper. Il fut l’amant de Françoise Dior, elle même néonazie et ex-épouse de Colin Jordan, “figure représentative du mouvement national-socialiste de la Grande-Bretagne d’après-guerre”.

C’est Jean Robin, l’éditeur et journaliste du site Enquête et Débat qui vient de révéler cette information. La photo est extraite d’un livre paru en Angleterre en mai 2013 et qui n’a jamais été traduit en France.

Il n’est pas question ici de prétendre que Valls est un nazi. Et cette photo ne nous dit rien sur les liens que peuvent entretenir ces deux hommes. Peut-être sont-ils proches ? Et alors ?

 

Terry Cooper est un repenti et Valls a bien le droit d’avoir des ex néonazis comme ami.

La chose ne serait pas une première chez les socialistes. François Mitterand décoré de la francisque par Pétain, n’avait-il pas comme meilleur ami René Bousquet, un haut fonctionnaire vichyste au service du ministre socialiste Pierre Laval, et qui fut « l’organisateur » de la rafle du Vél’ d’Hiv’ ? 

A coté d’un tel CV, Terry Cooper fait figure de boy scout. Manuel Valls peut donc rouler des pelles à la petite fille de Goering si ça lui chante, je m’en fous.

rene_bousquet_francois_mitterrand_danielle_mitterrand

Ce qui est intéressant dans cette photo, ce n’est pas ce qu’elle nous montre, mais ce qu’elle nous dit du fonctionnement de nos média.

Il est en effet assez étrange qu’une telle image ait pu échapper à la sagacité des petits flics de la presse française. Eux si prompt à chasser l’infâme sont mystérieusement passés à coté de cette information. Plus curieux encore la persistance de leur silence. Alors que la photo a été dévoilée à tous les internautes aucune rédaction ne semble trouver intéressant d’y consacrer un article ou même un entrefilet. Pourquoi ce mutisme ? Est-ce un simple retard à l’allumage ?

On ne peut y croire. Les petits staliniens de Libé ou du Monde ont le groin plus en alerte quand il s’agit d’aller fouiller dans les poubelles de l’intime. Qu’est ce qui peut bien retenir nos vigilants cerbères de la bienpensance?

Faisons une hypothèse ; imaginons un instant que cela ne soit pas Manuel Valls sur la photo mais Marine Le Pen, que pensez-vous que nos média auraient fait ? Seraient-ils restés muets si longtemps ?

L’expérience nous a démontré que non. En un clic de souris l’image aurait déjà fait le tour des rédactions. Les sites internet des plus grands journaux français auraient mis la photo en Une et un dossier de cinq pages pour leur édition papier aurait été rédigé dans les plus brefs délais.

BHL serait en train d’écumer les 20 h comme un alcoolique passe de bar en bar. Excité par l’odeur de l’amalgame et de l’infamie, la Louise Michel du Marais, Caroline Fourest, hurlerait à la mort du FN sur tous les toits de Paris. Et à l’occasion d’une manifestation pour le vivre ensemble organisée par le gouvernement, les photographes aurait déjà immortalisé pour l’Histoire le baiser républicain échange entre Jamel Debouzze et Christiane Taubira, les deux martyrs de la France rance.

Qu’attendent donc nos média vigilants pour suspecter Manuel Valls de complaisance envers les idées National Socialistes ? Oseront-ils le brûler vif sur le bucher de l’inquisition cathodique comme ils l’auraient fait avec Marine Le Pen ?

Pourquoi la LICRA ne publie-t-elle pas un joli communiqué contre le ministre de l’intérieur pour complaisance envers un nostalgique des fours et du zyklon B ? Il y a matière à créer un joli monstre. Ses propos ambigus sur l’absence de blanc et une trop forte concentration de noirs dans les allées du marché d’Ivry en font un candidat d’excellence.

Ses affirmations essentialistes sur les Roms le rendent recevable au concours de l’Infréquentable. Et puis il est socialiste, ça colle avec le pédigree des plus grands salopards que le monde ait connu….

Non vraiment on ne comprend pas cette timidité de la part de nos élites autoproclamées… la nouvelle aristocratie souffrirait-elle d’hémiplégie ? Je vous laisse le soin de répondre à cette question.

Jérôme Cortier

Prêchi Prêcha

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Claude Germain V 03/12/2013 01:04


Manuel !! nous voila ........ sacré Manu...... il a des connaissances musicale le faux dur .....ahahahahhahaha !!!!


( wikipedia ) La musique de Maréchal, nous voilà ! ressemble étrangement à celle d'une chanson socialiste composé par Michel Emer et G. Aubry ? dénommé Chant de l'avenir, chanson des Amicales socialistes7.


COMME QUOI HASARD N'EXISTE PAS ............

Roban 02/12/2013 23:38


Merci Gérard d'avoir relayer cette photo de M. Valls avec un néo-nazi dont j'ai déjà donné le lien sur un précédent article.

mika 02/12/2013 23:19


Et dire que Christophe Barbier, en toute mauvaise foi, face à MLP, pour se justifier d'avoir dévoilé l'identité du père
de Marion Maréchal, trouvait normal de remonter aux sources d'un personnage politique pour mieux le cerner. Lui et ses confrères journaleux n'ont donc n'a pas vu les photos de leur concurrent
Laurent Joffrin en vacances avec Jean Marie Le Pen. Pas plus qu'ils n'ont vu la vidéo ou on apprend que Jean Marie eu l'honneur de compter parmi les sympathisants de son raciste parti, le papa de
notre Président de la République. Barbier et ses confrères n'ont jamais vu cette photo de Terry Cooper avec notre Ministre de l'Intérieur, ce pauvre Manuel qui vient de se donner tant de mal à
"dédroitiser" son image pour faire bon ménage avec Christiane. Quant à cet authentique "cliché sépia" de l'autre François avec Bousquet, c'est une vieille, très vieille histoire qui date de
l'ancien millénaire...Un DETAIL sans importance historique.

marie-plume 02/12/2013 17:39


Bah! Ils souhaitent surtout que cette nouvelle, et la photo..compromettante!, ne surfent pas trop sur les écrans et les..radars des ministères...Pensez! L'outrage fait à leur petit marquis, le
préféré des medias et de l'Ump...Cachez-moi ces clichés que je ne saurais voir et expliciter...Ah! ces vauriens qui se fichent du bon peuple, et de tous ces Français qui pointent à Pôle emploi,
qu'ils sont méprisables, vils, menteurs, abjects...Il faudra leur rappeler leur outrecuidance dans le déni des valeurs républicaines, et leur incurie à gouverner la France. Et, primo, et surtout,
à la respecter...Tous pourris!  

Polux 02/12/2013 16:51


Il n'y a rien à ajouter à cet article, tout est dit !