Immigration! coup de gueule de Cora de Paillette

Publié le 14 Septembre 2011

Par  Cora de Paillette

Gérard Pince : Les médias occultent mon étude sur le coût de l'immigration du Tiers monde: une mallette de 71 milliards d'euros en 2009! Réveillez-vous et indignez-vous! Vous en prendrez connaissance en cliquant sur le lien suivant :

http://www.freeworldacademy.com/Immigration-%20tiers%20monde.htm

****************

Les médias? Parlons d'abord des politiques :    

1/ Si les socialistes savaient compter, ça se saurait !

2/ Eux, ne comptent pas en argent, l’immigration est un enrichissement, mais pas pour la France, pour le PS uniquement! Le nombre de voix aux élections pour remplacer celles qui s  sont enfuies. Des électeurs ayant ouvert les yeux sur cette idéologie prédatrice et totalitaire. (Voir les écrits de Terra Nova la boîte à penser du PS note de Gérard Brazon - Lire ICI)

3/ C'est cette signification là qu'il faut donner à une immigration qui est considérée comme une "population de remplacement", c'est par les moyens de la "démocratie" que ces deux totalitarisme , (socialisme et islamisme, main dans la main, entendent régler définitivement le compte de ce pays, (qu'ils appellent "la France qui pue")

4/ C'est en se servant des outils de la démocratie que les pays de l'OCI (organisation de la conférence islamique), avec l'aide des démocrates du type Chavez, Castro et autres socialo-marxistes qu'ils ont mis la main sur toutes les institutions internationales. de l' ONU au Parlement européen.

5/ C'est de cette façon, par la démocratie qu'ils entendent mettre la main sur notre pays. Il seront aidés par d'autres outils mis à leur disposition comme le décret qu'à fait passer Nicolas Sarkozy le 1er juillet 2011 afin d'autoriser les forces de l'ordre à tirer à balles réelles sur les manifestants.  Des manisfestants forcèment fascistes puisqu'ils seront islamophobes. Ces manifestants, ce sera sans doute nous.

6/ alors, mon cher Gérard, l'argent que ça coûte dans cette affaire? Quelle importance? D’autant que l'argent dont il s'agit, c'est le notre, le votre, le mien et c'est donc, c'est nous qui participons à cette belle entreprise!

7/ la responsabilité de Nicolas Sarkozy et son équipe, les Juppé and Cie , y est énorme! Mais que voulez vous, il faut bien trouver de l'argent pour boucher tous les trous, les gouffres, les abîmes comme la Sécu et l'immigration, sans compter la Libye, et toutes ces danseuses de la politique! Alors, ce qui est suave, c'est que si notre président a un air si cool, c'est qu'il sait qu'il pourra compter (comme les socialo d'ailleurs) sur les caisses ouvertes de la "finance islamique' Qatar en tête.
Et ce qui est "savoureux" également, c'est que ce cher émir, qui nous prête de l'argent pour presque rien, pour financer cette immigration de remplacement, bombarder la Libye afin de descendre son cher ennemi, ce "fils de chien" de Kadhafi. Mais en évitant de ne pas embêter ses copains syriens et iraniens. 

Et quand on aura fini de le rembourser ce cher Emir, et bien, il nous restera pour toujours l'immigration et la sharia qui va avec. l’Émir se roule par terre de rire, tous les matins en se levant!

Les médias? Ils sont complices, bien entendu ! Et pourquoi?
Et bien à cause des subventions que l'état leur verse (plus de la moitié du prix de vente des journaux) sans lesquelles, ils auraient tous disparus !  

Cora de Paillette

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Marie-Claire Muller 15/09/2011 16:40



Parlons en de l'immigration!!!Pendant que Erdogan fait la tournée des Pays arabes afin de les monter un peu plus contre Israël, le président Abdoulah Gün demande PLUS D IMMIGRATION en France,Va
t-il être écouté par nos élus suicidaires et incendiaires?Comme il est dit dans l'article signalé par Cora de Paillette tout est combiné pour nous éliminer de notre propre Pays et en accélérer le
processus.Le chameau n'a pas seulement la tête dans la tente,mais il est en route pour occuper tout l'espace; voici l'article paru sur l'Observatoire de l'islamisation:


La Turquie exige plus d'immigration pour l'Europe





La France  délivre 110 000 visas aux Turcs chaque année (chiffres Intérieur 2008).
Mais le rythme de l'invasion n'est pas assez soutenu pour les islamistes turcs au pouvoir.


"L'Europe devra mettre en place
 l'arrivée de plus d'immigrants et accepter la
diversité." s'est exprimé le président turc Abdullah Gül lors du Forum Global Policy Yaroslavl le 8 septembre 2011 en
Russie (discours intégral ici) L'islamiste  Gul a également exprimé
sa préoccupation devant la montée du sentiment anti-immigrés et anti-islamique en
Europe, et a suggéré que davantage devrait être fait pour combattre ce "fléau". Cynisme et culot
incroyable de Gul, car la situation des Chrétiens en Turquie ne s'améliore pas. Ainsi le Patriarche oecuménique orthodoxe Bartholomé vient d'affirmer à la chaine CBS que les chrétiens sont
"des citoyens de seconde zone" n'hésitant pas à dire que sa communauté est "crucifiée", ne pouvant par exemple toujours pas récupérer les biens confisqués, ouvrir des églises ou ouvrir à nouveau
le séminaire de Halki fermé par la décision raciste de la Turquie dès 1971...Le patriarche Bartholomée vit avec une protection rapprochée jour et nuit, suite aux nombreux assassinats de religieux
par les islamistes, ce qui est loin d'être le cas des imâms en Europe.


Pour ceux qui douteraient du caractère islamiste du président turc, nous rappellons un de ses
propos :


"On changera définitivement le système laic. La république vit ses derniers temps"


Source : Nevzat Bölugiray, AKP degisiyor mu? [ L'AKP change t'il?], Tekin Yayinevi,
Istanbul, 2004,p.78.


Cet inquiétant donneur de leçon devrait balayer devant sa porte, un récent sondage sur
les opinions des Turcs à l'égard des Chrétiens donne les résultats suivant :


Pour 59% des personnes interrogées, les non-musulmans « ne devraient pas » ou « ne devraient
absolument pas » être autorisés à tenir des réunions publiques dans lesquelles ils peuvent discuter de leurs idées. Pour 54%, les non-musulmans « ne devraient pas » ou « ne
devraient absolument pas » être autorisés à publier de la documentation pour expliquer leur foi. Selon l’enquête, près de 40% de la population de la Turquie a une opinion « très négative » ou «
négative » des chrétiens. (en
savoir + sur ce sondage)


Voir tous les articles de notre Dossier Turquie