Immigration de repeuplement, nous sommes hélas, sur cette voie!

Publié le 31 Août 2011

Vous allez lire un article d'un journal italien qui nous présente la bêtise à l'état pur d'un Maire italien. Un Maire italien qui déteste plus ses voisins que l'étranger. Un homme qui oublie que la bonté, la générosité, la charité commence par soi-même et sa famille proche, puis ses amis, etc. Un homme qui préfère administrer des immigrés que des italiens. Un homme qui est la quintescence même de l'imbécile bien pensant européen d'aujourd'hui, un homme qui est le complice d'une immigration de repeuplement. Bientôt, au nom de cette bêtise, son église deviendra une mosquée et il ne sera plus le Maire.

La photo est celle d'une boîte postale en France, à Beaucaire. Mais bien sûr, les bobos vont nous dire que c'est normal..

Gérard Brazon

*************************** 

ACQUAFORMOSA (NOVOpress) 

« Le village sauvé par les immigrés », c’est le titre du Corriere della Sera d’hier. Le journaliste du grand quotidien bourgeois est allé en Calabre et en est revenu lyrique. « Plus qu’une ressource. Par ici les immigrés sont les sauveurs de la patrie. Ou, mieux, de la municipalité. Car, s’il n’y avait pas les immigrés, la commune d’Acquaformosa, petit pays perdu au cœur du Pollino, serait destinée à disparaître, en passant sous le seuil fatidique des mille habitants pour être englobée,selon les règles du nouveau budget, dans la plus proche commune de plus de mille habitants ».

Partout dans cette région de montagne superbe mais isolée, les communes souffrent de la dépopulation : les jeunes s’en vont et ne restent plus que les vieux dans des rues de plus en plus vides. « A Acquaformosa, pas même 1 200 habitants en tout, c’est exactement le contraire qui arrive et le village commence petit à petit à se revitaliser. Le mérite en revient au maire Giovanni Manoccio (Liste Civique d’Acquaformosa) – lequel avait eu son moment de gloire médiatique en 2009 pour avoir officiellement déclaré son village “municipalité interdite à la Ligue du Nord”. Depuis environ trois ans, en vertu du projet Sprar (Service de Protection des Demandeurs d’Asile et Réfugiés du Ministère de l’Intérieur), il a offert une résidence à diverses familles de réfugiés. Un peu moins de trente personnes (quatre familles), mais qui ont contribué à remettre miraculeusement en marche un système socio-économique destiné à décliner ». Leur arrivée a créé des emplois : agents d’aide aux réfugiés, interprètes… Les 16 écoliers immigrés représentent déjà 20% du total et dissipent toutes les craintes qu’on pouvait avoir pour la survie de l’école, qui risquait d’être fusionnée avec celle du village voisin.

« Acquaformosa déplore environ vingt décès chaque année, contre un nombre de naissances qui se comptent sur les doigts d’une main. Les plus de 65 ans représentent encore près de 40% de la population et les rues du village sont pleines de personnes âgées et de cannes. La tendance pourrait pourtant s’inverser bientôt, vu qu’il y a déjà eu trois naissances cette année. Deux sur trois sont des enfants d’immigrés. Le plus célèbre est Giovanni, ainsi nommé en l’honneur du maire, fils de Larry et Blessing, un couple nigérian qui a fui la pauvreté envahissante de Benin City après une longue traversée du désert et l’odyssée tourmentée de la Méditerranée. Peu importe que Giovanni ait la peau noire et ait pour nom Onaiwu : il est devenu la mascotte du pays, le symbole de la renaissance contre la dépopulation ; son sang est nigérian, mais il est calabrais de naissance ». Son frère, David, trois ans, parle à moitié calabrais et à moitié nigérian.

« Parmi les immigrés accueillis, il y a aussi deux familles arméniennes, dont l’une d’origine kurde. Il y a quelques semaines, dans le contexte de la crise en Afrique du Nord, est arrivée une famille du Tchad (tandis qu’une autre devrait arriver dans les prochains jours), débarquée à Lampedusa après une terrible épopée accompagnée de deux petits enfants. La mère, enceinte, mettra bientôt au monde son troisième enfant. Et le village sera de nouveau en fête, une fête de bienvenue pour un nouveau citoyen acquaformositain ».

Voilà donc ce que la presse bourgeoise donne en modèle à toute l’Italie. Cela s’appelle la substitution de population.

Source : www.corriere.it

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

Epicure 31/08/2011 16:05



Je suis parfaitement de Vos avis...


mais il appartient à chaque peuple de réagir de la façon qu'il juge bonne. Les Magyars ne sont pas venus peu à peu! Ils n'étaient pas nombreux et pourtant ils
n'ont pas été refoulés par les Panonniens et ont Magyarisé ceux-là et l'esprit européen, au point que même plus personne en Europe ne semble s'en souvenir ni savoir dire aux
Hongrois, qu'ils pompent l'air de leurs voisins...!


Il faut aussi savoir se battre...ce que beaucoup d'enfants gâtés refusent ici depuis la boucherie de 14-18 qui n'est cependant pas une excuse!


Les Juifs survivants sortis des camps et des forêts (partisans) se sont-ils tous installés à New York?


Non, ils sont ALLES SE BATTRE EN PALESTINE, pour se créer une Patrie où ils soient dorénavant ARMES; et y sont morts au combat....


Des tas de gens pas du tout des va-t-en-guerre, sont allés en Corée, lutter contre les communistes, souvent après avoir fait, au moins en partie, 39-45.


  la France n'est pas encore une "dictature du Patronat associée à la collaboration de l'extrême gauche", pour que ces jérémiades qu'on entend depuis des lustres n'aient abouti à AUCUNE
DECISION ELECTORALE!?


Il s'agit là de l'Inconséquence du Râleur Français plus encore que de l'Incurie habituelle de ses gouvernements. Il suffit de voir une de ces Docu-Fictions sur le XXe siècle français pour en être
édifié!



Loly 31/08/2011 12:53



A Epicure : Même avec la meilleure volonté du monde, les françaises ne sont pas des lapines, comment lutter avec la polygamie, quand un coq à plusieurs poules, alors il fait de l'élevage, nous,
nous faisons des enfants et les éduquons et leur donnons des valeurs (eux c'est pour toucher les allocs (pas tous bien évidemment, mais la plupart oui) Quand au travail des émigrés que les
francais ne veulent pas faire, regardez les éboueurs: vous serez surpris, j y ai même vu des femmes bien de chez nous!!!! Arrêtez avec tous vos stéréotypes de bobos gauchos, je parlais comme vous
à une époque, mais les temps changent et les émigrés d'hier ne sont plus les mêmes, ils ne veulent plus s'intégrer mais uniquement profiter d'un système (ce ne sont pas eux que je blâme, mais nos
gouvernements successifs, et toutes ces assos stupides, ces lois iniques comme la loi Taubira).Alors, ne faites pas comme tous ces idiots utiles et prenez un peu de temps pour regarder ce lien.
Bonne journée


http://www.postedeveille.ca/2011/07/amil-imani-sur-les-idiots-utiles-de-lislam.html



Gérard Brazon 31/08/2011 13:21



Je partage! J'y ajouterai même la responsabilité des grandes entreprises qui embauchent de préférence des immigrés moins chers, moins exigeants tout cela avec la complicité des syndicats dit de
gauche type CGT, FO et autres UNSA ainsi que les associations droits-de-l'hommistes. C'est tout un système qui est en place et finira par venir à bout de cette France que l'on aime. Ce n'est pas
l'immigré qui recherche l'El dorado qui est responsable, c'est ceux qui l'ont fait venir et lui accordent un droit d'entrée de facto à lui, à ses femmes et ses enfants et lui accordent même le
droit d'occuper les rues et de manifester "sa" colère !


 Aux Etats-Unis il existe une police de l'immigration puissante qui n'hésite pas à faire partir l'immigré en situation irrégulière sans "visa consulaire"!



Epicure 31/08/2011 11:18



CELA s'est produit tout au long des millénaires et siècles passés et a donné quand même lieu à d'énormes guerres...Les Hongrois arrivent des steppes nordiques au 8e siècle en plaine romano
valaque et suivent de peu les Slaves qu'ils repoussent vers l'ouest et le sud  (Slovaques Croates Serbes avec lesquels ils sont si copains! sic ! et les Polanes repoussent les Germains vers
les Gaulois et les Sarrazins colonisent les provinces du sud (Ronceveaux!) et la Provence et les iles corses et sardes et l'Italie du sud  (traces visibles: différents des Milanais ou
Vénitiens!!!) les Ibériques colonisent les provinces de Flandre (traces....) et les Vandales l'Afrique...Seuls les Finnois sont, plus ou moins, restés chez eux....(preuves génétiques)


Il ne tient qu'aux Français de faire des gosses au lieu de régresser vers la soumission aux masses majoritaires bientôt et déjà statistiquement...et de Bosser, au lieu de se mettre au chômedu et
faire faire le boulot par les immigrés!



Gérard Brazon 31/08/2011 13:25



Ce que vous dites Epicure s'est réalisé sur plusieurs centaines d'années pas en 30 ans. La France de l'époque n'avait pas 65 millions d'habitants, il n' y avait de système de protection sociale à
la charge d'une classe moyenne. celle-ce n'existait pas . Vous ne pouvez pas comparer deux époques d'une manière aussi légère! Ce qui peut se faire en 300 ans  et plus ne peut se faire en 30
ans sans risquer des dommages énormes à commencer par des révoltes des "souchiens"! 



Raymond 31/08/2011 11:15



la connerie la veulerie la traitrise ainsi n'est l'apanage de nos elus de France ils ont les memes en Italie.nos amis Italiens vont devoir purger leur pays ,eux aussi