Info ou intox ces "révolutions arabes".

Publié le 4 Avril 2011

         Une vidéo extrêmement dérangeante. Elle me démontre combien une opinion publique est fragile. Combien au fond, elle est "retournable". Alors, cette vidéo c'est quoi?  Info ou intox? 

         Je déteste le sieur Khadafi mais, je déteste aussi être manipulé. Mais voilà, comment faire pour éviter de faire partie des moutons. Comment être sûr que, ce que l'on dit est bien notre idée et non celle que l'on vous distillée discrètement. C'est troublant. Quelle triste époque!

Gérard Brazon

 


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

muller marie-claire 04/04/2011 17:06



Sur "IRAN RESIST":





Afrique du Nord : La
cartographie des révolutions à venir

Il y a deux semaines, Washington a lâché Ben Ali en apportant son soutien à des groupes qui ne considèrent pas l’islamisme comme une menace. On voit le même genre de
comportement d’une manière plus explicite vis-à-vis de Moubarak en Egypte.


Dans les médias, certains parlent d’un soutien naïf des Américains à la démocratie contre des « dictateurs corrompus ». D’autres
dénoncent un manque de discernement américain qui aboutirait à l’arrivée au pouvoir des Frères Musulmans. Il y a des débats à la télévision avec des experts, mais aucun des
invités ne fait à aucun moment référence au soutien financier accordé par Washington à ces groupes actifs en Tunisie et en Egypte qui se montrent indulgents avec les
islamistes.


Personne ne dit que Washington entretient discrètement mais officiellement des groupes islamistes ! Cette information est pourtant essentielle car elle pose les
Américains dans le rôle de faiseurs de révolutions : des manipulateurs cyniques cherchant à déstabiliser les Etats et non des amis de la liberté.


Cela amène la question des intérêts en
jeu. La réponse est bien banale : la Tunisie et l’Egypte figurent parmi les 5 plus grands producteurs de gaz en Afrique, continent qui fournit via des
compagnies essentiellement non américaines plus de 25% des besoins énergétiques des Etats-Unis. Cet Etat finance des groupes hostiles aux gens en place pour renverser les régimes et
annuler les contrats qu’ils ont signés.


Il est évident qu’à cela, les experts qui défilent à la télévision rétorqueront : « théorie de complot ! »
Cette réponse est une dénégation des principes mêmes de la géopolitique. D’ailleurs, depuis que l’on évoque cela, on ne voit plus de cartes thématiques
géopolitiques dans les médias car la vérité sauterait aux yeux de chacun. [1]


En l’absence de ce genre de cartes, nous avons consacré une semaine entière à produire des cartes thématiques des divers enjeux pétroliers, gaziers, économiques et
géopolitiques pour tout le contient africain et pas seulement pour l’Afrique du Nord. Ce travail nous permet aujourd’hui de vous offrir une analyse géopolitique
cartographique qui permet de comprendre les agissements américains en Tunisie et en Egypte.
10.02.2011





 




Iran : 2011-2012, deux
années bien tumultueuses pour les mollahs

Très récemment des personnalités proches de Washington avaient déclaré que Téhéran ne disposerait pas d’un savoir faire nucléaire militaire avant 2015. Ce lundi, Liam
Fox, le ministre britannique de la Défense, a rejeté implicitement ces estimations en évoquant carrément l’accès à la bombe nucléaire en 2012, c’est-à-dire moins d’un an.
03.02.2011





 




Afrique du nord : Un
parfum de jasmin pour dissimuler l’odeur du pétrole

Les islamistes étaient derrière les premières lignes du mouvement anti Ben Ali qui a très rapidement été salué par Washington. Les Frères Musulmans égyptiens sont à
présent dans les rues du Caire aux cris d’Allah Akbar avec le soutien encore plus explicite de Washington. Les médias occidentaux parlent de démocratie, mais aucunement du contexte
géopolitique. On oublie de préciser que Washington intervient sur une région très pétrolière dominée par la Chine comme il a soutenu l’arrivée au pouvoir des islamistes en Iran pour les
utiliser en Asie centrale, région hautement pétrolière dominée par la Russie et la Chine.
29.01.2011





 




Iran : Le bilan
effarant d’un mois de prix libres

Depuis des années, Washington sanctionne Téhéran et lui propose en même temps le dialogue pour arriver à une entente globale. En fait, il cherche à normaliser ses
relations afin de pouvoir revenir en Iran avec ses pions afin de prendre le pouvoir de l’intérieur via une révolution de couleur. De fait, bien qu’ils soient ruinés par les sanctions, ils ne peuvent
pas accepter une entente.
En prévision d’une incapacité à importer les aliments ou marchandises de base qu’ils ne produisent pas (notamment le kérosène nécessaire pour produire de l’électricité), dès 2009, ils ont
commencé à augmenter les prix des produits importés pour habituer les Iraniens à très peu consommer afin de limiter le risque d’une pénurie soudaine suivie d’un soulèvement dévastateur. Le 25 décembre dernier,
il y a exactement un mois, les mollahs sont allés encore plus loin en supprimant les prix subventionnés. Cela avait provoqué des manifestations et une baisse du
nombre des partisans du régime. L’info a été
censurée par Washington et ses alliés, les mêmes qui ont aidé Khomeiny en 1979. Un mois après cette mesure économique impopulaire, les mêmes Etats occidentaux ne
produisent aucun reportage sur la situation. Voici le bilan que nous avons pu établir en nous basant sur des
témoignages de nos lecteurs en Iran.
26.01.2011





 




Iran : Les Iraniens
rendent hommage à un prince contestataire

Il y a deux jours, S.A.R Ali-Reza Pahlavi, spécialiste de l’histoire pré-islamique iranienne, se donnait la mort aux Etats-Unis en demandant que son corps soit immolé
et ses cendres répandues sur la mer Caspienne, à proximité de la région d’origine de son illustre grand-père, Reza Shah, fondateur de l’Iran moderne et figure dont rêvent les
Iraniens pour restaurer le pays. De fait, le suicide de ce défenseur de l’identité iranienne était un acte politique. Les médias occidentaux n’ont eu de cesse de prétendre
le contraire en insistant sur son oisiveté et une « dépression due à







muller marie-claire 04/04/2011 15:26



Je suis d'accord que ces soulévements ont été programmés par la CIA de Hussein Obama (voir sur "Iran resist") depuis Novembre "la chute" de Khadafi est programmé et un reponsable du
Gouvernement  US a avoué que d'autres pays arabes seront destabilisés par les pions des USA et des frères musulmans



mfh 04/04/2011 13:48



ca fait de plus en plus peur;ou VEULENT ILS en venir????que tous les islamistes deja 'campes' partout se rebellent contre l occident???ceci avec l aide de tous les collabos??on peut compter les
jours de tranquilite qu il nous reste a vivre..mf



rosalie 04/04/2011 12:21



Bien sûr que cette vidéo est dérangeante, mais sommes nous assez naïfs pour penser que les médias ne nous manipulent pas, on nous manipule tous les jours et en France comme ailleurs. J'écoute
souvent les GG et vraiment ce sont aussi des manipulateurs, ils gueulent mais que font-ils  de positifs, ils poussent les gens à s'énerver contre tout. Chacun garde ses positions et chacun
use de démagogie.