Institut pour la Justice : les engagements des candidats en faveur de la Justice et la Sécurité.

Publié le 5 Avril 2012


A l'invitation de l'Institut pour la Justice, qui souhaitait connaître leur programme pour la Justice et la Sécurité :

Nicolas Sarkozy et Nicolas Dupont Aignan se sont déplacés en personne.
François Bayrou a envoyé un court message en vidéo.
François Hollande et Marine Le Pen se sont fait représenter.
- Jean-Luc Mélenchon a envoyé une lettre de réponse à nos propositions

 

Retrouvez toutes les vidéos de ce grand évènement en cliquant ici..

C'est un immense succès pour la cause de la Justice et de la protection des citoyens : notre Rassemblement a été suivi en direct par près de 30 000 internautes (1 000 personnes dans la salle).

Tous les médias étaient présents et les images des candidats s'exprimant devant l'Institut pour la Justice sont passées en boucle sur les chaînes d'information.

Surtout, des engagements très forts ont été pris par plusieurs candidats.


Je vous en donne un exemple et vous laisse découvrir le reste en vidéo. Nicolas Sarkozy et Nicolas Dupont Aignan se sont engagés à donner – enfin ! – au moins autant de droits à la victime qu'au coupable. François Bayrou et Marine Le Pen (via son représentant) se sont prononcés pour le droit d'appel de la victime aux assises.


Il y a encore quelques mois, personne n'aurait pu imaginer que 4 candidats à l'élection présidentielle se positionneraient sur ce sujet « politiquement incorrect ».

Mais la mobilisation historique de 1 700 000 citoyens autour du Pacte 2012 pour la Justice a changé la donne.

 

Toutefois, il faut rester vigilant : plusieurs candidats, sous l'influence des syndicats de magistrats qui craignent nos réformes, n'ont repris aucune de nos propositions.

Seule une mobilisation constante auprès des élus, aujourd'hui et après le 6 mai, permettra de faire voter les réformes indispensables pour la protection des citoyens.

Merci pour votre soutien et votre fidélité,

Laurence Havel
Institut pour la Justice

Si vous souhaitez soutenir notre association, merci de cliquer ici



Institut pour la Justice

Institut pour la Justice - 140 bis, rue de Rennes - 75006 Paris
www.institutpourlajustice.com - www.publications-justice.fr

      Les promesses ne valent que pour ceux qui les écoutent disait Charles Pasqua. Aprés cinq de "politique sécuritaire" de Nicolas Sarkozy, on peut se demander si l'élève (Nicolas Sarkozy était conseiller municipal de Neuilly sur Seine avec Charles Pasqua et complice à l'époque) ne respecte pas ce dit-on de l'ami Charles. Dans cette matière, il suffit de voir les progrès de la sécurité en France depuis qu'il était Ministre de l'intérieur et Président de la République!

Gerard Brazon

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Bernard LAINÉ 05/04/2012 19:04


Et dire qu'un tel accoutrement de Mardi Gras est toléré dans notre vieille République ... Où va-t-on .?

Claude Germain V 05/04/2012 17:17


De toutes les façons Merluchon 1er n'est pas d'accord avec l'Institut en question car il veut un liberalisme presque total devant le mal ,la violence et toute la pestilence sociale .


Pour faire court ,il va falloir courtiser les malfrats et la racaille et surtout que la magistrature reste a sa place ce qui veut dire que l'honnete citoyen sera toujours une merde a enterrer qui
devra surtout se la fermer devant les forces de l'ordre et les juges et le gouape racailleux sera toujours idolatré par les tribunaux ,puis glorifié .Sacré Merluche ,lui pseudo maçon qui n'a pas
prété serment sur la bible ,se prend pour le Maitre Jesus ,le roi du pardon demagogique .