Intégristes catholiques tirent missiles sur mosquée à Villefontaine. Par Michel Garroté

Publié le 24 Novembre 2012

Cet article illustre bien la manière dont les musulmans,même en France, par la voix de son clergé se croient toujours victimes uniques et majeures. Cette inflation sémantique avec inversion des valeurs, finit par être inquiétante. 

N.V.

Michel Garroté, réd en chef – Cela se passe en France en 2012. Des tags ont été inscrits, dans la nuit d’hier vendredi à ce matin samedi, sur la mosquée de Villefontaine, dans l’Isère. « Islam hors d’Europe » et « Ici c’est chez nous » ont été tagués sur les murs de la mosquée. Le sous-préfet de La Tour du Pin s’est rendu sur place ce samedi matin.

Dans un communiqué, Kamel Kabtane, recteur de la Mosquée de Lyon, a dénoncé un nouveau « déferlement de la violence à l’égard des citoyens français de confession musulmane » et il a appelé à une « manifestation pacifique » demain dimanche devant la mosquée.

Ce qui m’amuse dans ce fait divers, c’est que Kamel Kabtane a écrit dans son communiqué : un nouveau « déferlement de la violence à l’égard des citoyens français de confession musulmane ».

Ouvrez un dictionnaire de la langue française.

Lisez la définition de « déferlement » et celle de « violence ».

Peut-on raisonnablement écrire que deux tags sont le fruit d’un nouveau déferlement de violence ?

Ce qui m’amuse dans ce fait divers, c’est que le sous-préfet de La Tour du Pin s’est rendu à Villefontaine ce samedi matin, soit quelques heures seulement après les faits, pour deux tags, assimilés à un nouveau déferlement de violence.

Ce qui m’amuse dans ce fait divers, c’est que le recteur de la Mosquée de Lyon – pour deux tags à Villefontaine – s’est fendu d’un communiqué de presse totalement ridicule et disproportionné.

Ce qui m’amuse dans ce fait divers, c’est que les sites Internet des grands médias français, y compris Le Figaro, ont aussitôt reproduis le communiqué de Kamel Kabtane, communiqué alléguant à propos de deux tags, que ce serait un nouveau déferlement de violence.

Ce qui ne m’amuse pas dans ce fait divers, c’est qu’en France, chaque semaine, des synagogues, des églises, des cimetières juifs et des cimetières chrétiens sont tagués et profanés. Nous en avons la preuve grâce aux photos et aux vidéos postées sur Internet par des associations – aussi bien laïques que juives et chrétiennes – de résistance au fascisme islamique.

Or, ni les préfets, ni les recteurs de mosquées ne se rendent sur place pour dénoncer, par oral et par écrit, ces nombreux déferlements de violence à l’égard des citoyens français de confession juive et chrétienne. Les médias français passent ce genre de faits sous silence. Quant aux évêques français, on ne les entend pas non plus, car ils ont trop peur qu’on les taxe de ce que l’on nomme stupidement « islamophobie » et « racisme ».

Je souhaite plein succès à Kamel Kabtane pour la manifestation monstre, planétaire et médiatisée, qui va se dérouler, demain, à Villefontaine, bled devenu capitale mondiale de l’islam persécuté, grâce à quelques tags, eux-mêmes fruits d’un nouveau et terrible « déferlement de violence ».

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Banro 26/11/2012 00:57


"Ce qui ne m’amuse pas dans
ce fait divers, "


Je préfère cette
phrase aux précédentes (ironiques bien sûr!) et quand je lis que même le Figaro ...

Yves IMBERT 25/11/2012 16:32


les musulmans sont comme les homos ils emmerdent le monde sans répit et aprés ils viennent se plaindre du retour de bâton

Claude Germain V 24/11/2012 22:36


Kamel pas content chez les chretiens ??? Kamel retour au pays alors....

henri 24/11/2012 16:27


Il écrit bien M.Garotté .


Très bientôt à ce rytme vaudra mieux être muzz en France !


Nous serons au moins chez nous.