Intéressante réunion du CCIF ( Le Collectif contre l’islamophobie en France )

Publié le 24 Novembre 2011

Intéressante réunion du CCIF vu par Euro-reconquista


Les médias n’en ont pas parlé mais bon jusque là c’est naturel. C’est qu’après les votes en Tunisie et la libération de la Libye il vaut mieux se faire discret avec la religion du pédo prophète. Ainsi ce Dimanche ce fameux collectif s’est réuni à Nanterre pour discourir sur la montée des actes islamophobes. Rappelons ici que l’islamophobie est une trouvaille des mollahs iraniens pour stigmatiser leurs opposants.

C’est mieux que "chiens galeux d’infidèles" ou de "fils putrides de porcs" ! Les systèmes totalitaires ont toujours aimé l’image poétique pour désigner leurs adversaires. Sus à l’islamophobie donc, parce que l’on connait le processus de la bête immonde, ça commence par la critique d’une sourate du coran et ça se termine en crime contre l’humanité...

Les intervenants dont la chroniqueuse raciste Rockhaya Diallo y ont dénoncé la dérive de la loi de 1905. Voilà donc les nouveaux arrivants, ces traine babouches, ces chameliers hirsutes et incultes qui nous expliquent comment appliquer une loi votée du temps ou la France était encore française. Ils n’osent pas le dire clairement pour l’instant, mais pour eux la vraie loi sur la laïcité c’est la charia. On a même entendu le dénommé Raphaêl Liogier universitaire dégénéré et crétin utile de l’islam, expliquer sans rire !

« Si on veut tous sauver la laïcité, nous devons tous nous considérer comme des musulmans symboliques. »

Oui sauvons la laïcité ! Demandons la charia pour tous ! Quand tout le monde sera musulman il n’y aura plus de problèmes inch allah ! C’est la méthode habituelle des mahométans consistant en la victimisation et l’utilisation insidieuse de la liberté d’expression, la démocratie pour islamiser la société. En conclusion de ce colloque qui a réuni plusieurs centaines de personnes un appel a été lancé aux électeurs musulmans :

« Tous les citoyens humanistes doivent se mobiliser durant cette période pour intervenir systématiquement lorsque des discours islamophobes sont utilisés à des fins électoralistes en interpellant le candidat, son parti et en se mobilisant dans les différents débats »

Où comment utiliser la menace de la violence, car c’est de cela qu’il s’agit quand on demande d’aller perturber les réunions électorales, tout en faisant semblant de respecter la démocratie. Inutile de préciser contre quel parti cet appel est de fait lancé ! Le vote pour les islamistes des tunisiens expatriés a montré l’ouverture d’esprit de la majorité des musulmans vivant sur notre sol. A défaut de présenter leurs candidats dès maintenant, ils ont tout le temps, les masses coranisées auront leurs candidats dhimmis. Que ce soit au Ps ou à l’Ump ils n’en manquera pas ! Ça se bouscule même devant la mosquée !

Euro-Reconquista

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article