ISLAMISATION de nos SOCIETES et INTRODUCTION de la CHARIA par la FINANCE ISLAMIQUE

Publié le 6 Novembre 2011

Il est assez perturbant de constater que dans le système bancaire européen, la Charia s'est installée comme une évidence par le biais de la finance islamique qui est pourtant une technique bancaire très récente, vieille de quelque trois ou quatre décennies tout au plus.  Mais l'Occident appauvri se raccroche aux branches qu'il trouve....pour faire entrer dans son système économique et financier, les sommes amassées par les pétro-dollars émirati. Dans les Universités et les Ecoles commerciales françaises et européennes, il y a désormais des cours spécifiques traitant de ce système bancaire.  Les banques françaises progressivement font appel aux fonds islamiques et aux outils financiers "Halal" qui les accompagnent. Vous le constaterez en regardant ces deux vidéos.
Reportez-vous également au site F.DeSouche et à ses articles et renvois à des sites spécialisés sur la finance et la finance islamique.
Il semble que certaines banques suisses, aient déjà succombé à ses charmes orientaux. Quant à ses soit-disants aspects éthiques issus tout droit du Coran et de la Charia, ils ont de quoi nous laisser "rêveurs" ou plutôt nous donner des frissons dans le dos, si on pense au cauchemar que représente la Charia dans la réalité de la vie quotidienne pour des millions d'individus et de femmes en particulier.
 
La technique du partenariat banque-client, qui est décrite dans l'une des vidéos laisse croire à une répartition harmonieuse des gains et pertes pour se protéger de la volatilité des marchés. Restons prudents.  Les techniques financières sont le plus souvent exactement les mêmes que dans notre système financier occidental à ceci près que dans la finance islamique les taux d'intérêt n'apparaissent pas directement aux yeux du client. Mais ils existent bien. A nouveau un genre de cache-sexe..... Et les frais et intérêts sont à payer d'une manière ou d'une autre en bloc, au moment du retrait des fonds ou à l'achat des produits bancaires. La seule chose qui diffère peut-être, est l'usage de toutes ces techniques mathématiques financières qui fabriquent des "bulles" non assises sur des richesses existantes. Mais il existe également des Hedge Funds islamiques. La prudence est donc de rigueur. 

Ce qui est certain, c'est que la Charia par le biais de la finance, s'introduit dans la mentalité des individus au risque de se banaliser.  Voyez avec quelle légèreté on laisse s'installer des régimes islamistes prometteurs de Charia sur les rives sud de la méditerranée. Ce qui est certain également, c'est que la législation bancaire et financière va devoir changer pour laisser place à de tels produits. Or, ce sont des produits, méthodes et concepts de nature religieuse. Ethique est le terme employé pour voiler la face à cette réalité.  Dans notre législation laïque française, il n'y a pas de place pour l'introduction de procédures de type religieux. Sinon, c'est une atteinte à la laïcité....déjà bien égratignée.  Vous pourrez comparer les réactions de Chantal Brunel et Henri Emmanuelli à cet égard. 
La finance islamique est une arme de conquête et de destruction massive de notre potentiel et de  nos biens matériels. Trait symptomatique : il n'existe pas de finance islamique en Algérie....il n'y a pas de richesses à piller. Nous pouvons être certains que d'ici trois siècles, et même avant, la France et l'Europe auront été vidées de leur substance....
Nancy VERDIER

   Site F.DeSouche
  Vidéo et commentaires sur Fortune


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article