Isarël: Lettre ouverte à Madame le Ministre de la Culture.

Publié le 6 Juin 2013

Deux articles qui prouvent oh combien nous vivons un abaissement de nos valeurs. Les adeptes des "heures les plus sombres de notre histoire" oublient le plus souvent qu'ils sont aujourd'hui les collabos qui aident à la destruction de notre culture judéo-chrétienne et confondent la résistance avec des terroristes comme ceux du hamas qui brûlent des écoles chrétiennes à Gaza et appellent à tuer du juifs. 

Gérard Brazon

*****

Une certaine intelligentsia française tombe chaque jour un peu plus dans une perte des valeurs fondatrices de notre culture judéo-chrétienne. La « culture » n’y échappe pas: le Musée du Jeu de Paume consacre une exposition photo à la mémoire des terroristes palestiniens !

Une exposition de Ahlam Shibli conçue spécialement pour l’occasion montre « les efforts de la société palestinienne pour préserver la présence de ceux qui ont perdu la vie en combattant l’occupant » ! Le Musée organisateur de cette apologie du terrorisme n’hésite pas à qualifier de « combattant » des assassins ayant tué des civils, femmes, enfants, israéliens au nom d’une prétendue résistance au « régime colonial » !

Les terroristes sont élevés au rang de « héros » de la lutte contre le colonialisme israélien. Colonialisme purement inventer de toute pièce pour justifier l’assassinat de civils israéliens.

Il n’existe aucune colonisation des terres « palestiniennes » rappelons le ! On peut même dire qu’historiquement c’est bien la Judée Samarie qui est actuellement colonisée par les arabes renommés pour les besoins de la cause en « peuple palestinien ».

Il s’agit d’une vraie apologie du terrorisme où des ordures de la pire espèce sont qualifiés de « Martyr mort en opération » ! Faut-il rappeler aux dirigeants de ce musée que ces terroristes ne défendent pas la cause palestinienne mais celle de l’Islam radical ? Comment combattre des islamistes comme Mohamed Merah quand un grand musée consacre une exposition à la mémoire de terroristes ayant assassiné des civils ?

Lire la suite ICI (Europe-Israël)

Et puis:

Le Musée du Jeu de Paume consacre une exposition photo à la mémoire des terroristes palestiniens !

Le Musée organisateur n’hésite pas à qualifier de « combattant » des assassins ayant tué des civils, femmes, enfants israéliens au nom d’une prétendue résistance au « régime colonial » !

Il s’agit d’une vraie apologie du terrorisme où des ordures de la pire espèce sont qualifiés de « Martyr mort en opération » !

Faut-il rappeler aux dirigeants de ce musée que ces terroristes ne défendent pas la cause palestinienne mais celle de l’Islam radical ? Comment combattre des islamistes comme Mohamed Merah quand un grand musée consacre une exposition à la mémoire de terroristes ayant assassiné des civils ?

Dejà en 2012, le nombre d’agression antisémites à doublé. Les agressions sont de plus en plus violentes jusqu’aux attentats de Toulouse et Sarcelles. Combien faudra-t-il d’enfants juifs avant que les pouvoirs publics réagissent, avant que l’intelligentsia de gauche qui se fait l’écho de la propagande palestinienne comprenne qu’elle justifie ainsi les gestes d’extrémistes islamistes ?

Nous demandons à Madame le Ministre de la Culture de faire interdire cette exposition dans les plus brefs délais. Nous avons lancé à cet effet une pétition.

Dimanche 16 juin 2013, nous organisons une grande manifestation devant l’entrée du Musée pour protester et faire fermer cette exposition indigne.

Rendez vous tous devant le Musée du Jeu de Paume à 15 h, 1 Place de la Concorde, 75008 Paris.

Europe-Israël

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article