Islam: cacher ce baiser sur la bouche, qui n’avait rien de furtif...

Publié le 26 Août 2012

Bien sûr que l'on peut se rouler des pelles chez les musulmans! La preuve.

Source:oumma.com

Pour être fraternel, même très fraternel, ce baiser sur la bouche, qui n’avait rien de furtif, échangé entre deux hommes, lundi dernier, dans une mosquée du palais royal de Rabat et à proximité de Mohammed VI, l’était assurément !

Si l’on y regarde de plus près, la scène ne manque pas d’occasionner un certain trouble, voire un trouble certain, d’autant plus qu’elle se déroule dans un pays éminemment musulman. Certes, tout est une question d’interprétation, mais convenons que cet élan irrépressible entre un homme d’âge mûr et son alter ego plus jeune, qui ont célébré à leur manière l'Aïd El-fitr, est pour le moins ambigu...

Ce bécot équivoque n’en finit plus de diviser sur les réseaux sociaux, les uns s’offusquant d’une effusion de joie déplacée, tandis que les autres se réjouissent d’une «gay attitude» affirmée, signe de l’évolution des mœurs au Maroc.

Ce dont on est sûr, c’est que ce n’était pas le baiser de Judas…

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article

Danielle 26/08/2012 22:08


Il faut lire les articles du Tunisien Ben Amar Salem sur Tunisie-news :"La
posture islamiste consiste à dire et à faire tout le contraire de ce qu'on est. Les islamistes se drapent dans la vertu pour masquer leur propre nature homosexuelle, et pire encore pédophile.
Comme il est fréquent d'entendre les partenaires tunisiens des homosexuels afficher ouvertement leur rejet de leur propre homosexualité en considérant leurs actes comme une simple manifestation
de leur virilité masculine. Le paradoxe chez eux, je couche avec les homos mais je ne suis pas moi-même homo. Ce crime à défaut d'être directement imputable à Ennahdha, il révèle l'aversion que
les islamistes et non seulement pour les homosexuels. Il suffit d'entendre les réactions de certains qui se veulent modernistes pour mesurer combien la frontière est mince entre les pseudos
modernistes et les islamistes en Tunisie face à la question de l'homosexualité. Toujours cette peur phobique de se regarder dans son miroir. Toujours ce déni de soi et de sa propre histoire
jalonnée de faits et actes de pédophilie, un véritable fléau chez les arabes depuis la nuit des temps. Al ghulam. La pédophile qui est crime n'est pas perçue comme telle alors que l'homosexualité
qui ne l'est pas est assimilée à un crime et un sacrilège. De toutes les façons, les populations arabisées ne sont pas à une tartuferie près. Hypocrites et bigots, ils se voilent la face et se
murent dans leurs certitudes pour se cacher d'eux-mêmes."

Claude Germain V 26/08/2012 19:54


D'autant plus que le "baiser" de Judas Iscariote etait un acte murement reflechi ,acte sacré et symbolique ,faisant parti  d'une mise en scene spirituelle
de tres haut niveau .La "pseudo trahison " etait "ecrite" et devait se realiser selon la volonté de l' "ORGANISATEUR DIVIN " .... il ne pouvait en etre autrement
..... le don du sacrifice de SOI devait etre divulgué en exemple d'amour a l'humanité entiere..... ce qui a été fait ...........................................................


.................................................................si vous connaissez par les temps qui courrent un politicard  ou polilopete si possible communiste au pire UMPS etant pret a
donner sa vie pour sauver la France de l'Islam radical , merci de presenter le candidat .....il ne s'appellera pas Jesus Christ cela est certain...encore moins Judas Iscariote ......


 


Par contre effectivement ce que l'on voit sur la video laisse bien sur extremement perplexe .... ce qui est permis a certain est interdit a d'autres sous peine de lapidation et cela en 2012
........merci d'une explication rationnelle .....