Islam: de la Norvège à la France en passant par la vidéo et internet.

Publié le 24 Août 2011

Il y a presque 1 mois, un tueur, pensant que l’islam est une menace pour la Norvège, assassinait des innocents. Mais la tragédie n’a pas supprimé le débat sur le choc de l'immigration musulmane dans la société norvégienne. 


 Quelques semaines avant le massacre, CBN-News s'est rendu à Oslo et a enquêté sur les ravages du multiculturalisme et de l'immigration musulmane : l'islam radical devient de plus en plus violent et s'en prend aux norvégiens de souche. Malgré la tragédie, les représentants des partis politiques de gauche continuent toujours d'affirmer que l'islamisation est un complot imaginaire. Néanmoins, les norvégiens en subissent les conséquences, en particuliers les femmes et ils n'ont jamais fait face à de tels problèmes dans leur histoire. Alors qu'elles vivent dans une démocratie, des norvégiennes sont privées de leurs droits : elles sont répudiées par leur famille et vivent dans la crainte d'être assassinées. A la Croix Rouge d'Oslo, Monica Berge-Tukh et Anne Marte Stirfjeld reçoivent les appels des femmes victimes de crimes d'honneur, de mariages forcés et de mutilations sexuelles. ''Leurs appels nous angoissent tellement leur cas sont désespérés'' dit Monica Berge-Tukh à CBN-News. ''La plus part des filles nous disent qu'elles n'auraient jamais pu imaginer que cela leur arrive en Norvège''. 

Elles sont nées en Norvège, elles parlent le norvégien, mais leur famille musulmane considèrent qu'elles n'ont aucun droit et qu'elles leur appartiennent. ''Beaucoup d'entres elles sont menacées et battues'' explique Monica Berge-Tukh. ''Elles subissent une telle pression sociale qu'elles se comportent comme des enfants de 10 ou 12 ans. Leur famille les surveille dès l'école pour vérifier qu'elles n'ont pas de contact avec les garçons ''parce qu'une fille ne doit pas se comporter comme ça''. Une rencontre décisive

Hege Storhaug, assistante sociale, était, comme elle se décrit, une journaliste de gauche bien pensante, jusqu'au jour où sa rencontre avec une immigrée changea sa vie et son métier. ''En 1992, j'ai rencontré une jeune norvégienne d'origine pakistanaise âgée de 18 ans. Elle s'est mariée sous la contrainte au Pakistan avec un cousin''. Hege Storhaug raconte : ''j'étais choquée lorsque la jeune femme m'expliqua que ses parents la tueraient si elle ne se mariait pas avec son cousin, c'était une question d'honneur''

Hege Storhaug travaille depuis à plein temps pour la protection des femmes immigrantes contre les mariages forcés, les mutilations sexuelles et les crimes d'honneur. ''Le gouvernement norvégien délaisse et ne protège pas les femmes immigrées'' dit Hege Storhaug comme pour ces 4 jeunes norvégiennes envoyées en Gambie pour être excisées. ''Leurs parents les ont conduites en Gambie, leur pays d'origine, où elles ont toutes été excisées'' dit Hege Storhaug à CBN News. ''Elles ont été empêchées de devenir des citoyennes à part entière et on a permis cela, on a permis cela'' repete t'elle. Hege Storhaug qui représente une association de protection des femmes a été traitée de raciste et d'islamophobe par la gauche norvégienne. 

Des viols en série 

L'immigration musulmane a importé en Norvège ce qui est appelé ici des viols en série. Une statistique récente de la Police d'Oslo signale que 100% des viols sont commis par des étrangers provenant de pays non occidentaux et 9 victimes sur 10 sont des norvégiennes de souche. La crainte est telle que pour se protéger, on observe que des norvégiennes blondes se teignent les cheveux en brun et ne se déplacent plus seules. Kristin Spitznogle est une psychologue qui s'est occupée des victimes de viols. Elle a remarqué que ''Les violeurs ne s'en prennent jamais aux femmes de leur ethnie''. '' Ils agressent les norvégiennes de souche et la culture occidentale qu'ils n'acceptent pas''.

Des cibles en tant que non musulmanes.

Kristin Spitznogle s'est fait attaquer par la presse norvégienne pour avoir dit ce que personne n'ose dire : le problème des viols est principalement du aux musulmans sur des non musulmanes et toute femme qui ne s'habille pas comme une musulmane et qui ne porte pas de voile est considérée comme ''une cible'' par un musulman. ''Pour eux, le voile est un marqueur symbolique qui sépare une femme musulmane convenable et soumise d'une norvégienne de souche qu'ils considèrent comme une putain''. Quand je dis ''putain'', j'utilise leur propre mot. Kristin Spitznogle explique que la gauche norvégienne a pris le parti de ne pas défendre les victimes de viol parce que le fait de dire que la culture islamique est agressive envers les femme est très politiquement incorrect dans ce pays. Hanne Herland est l'auteur du best-seller ''Alarm !'' sur le choc des cultures. ''Il y a certaines valeurs dans la culture islamique mais la plupart sont extrêmement nocives pour la société européenne'' prévient Hanne Herland. ''et depuis longtemps les norvégiens n'osent pas en parler de peur d'être pris pour des racistes''.

De graves problèmes dans le futur

Mais on ne pourra pas qualifier de raciste, un immigré musulman qui dénoncent ses coreligionnaires. Walid al-Kubaisi est un journaliste norvégien très respecté et un musulman iraquien. Il est inquiet par le fait que l'islam radical s'insinue dans la communauté musulmane en Norvège. ''Nous avons de graves problèmes'' dit-il sans détour. ''mais personne ne veut en parler. Personne ne veut dire qu'il y a de graves problèmes et cela aura des conséquences dramatiques dans le futur''. Comme dans les autres villes européennes, des quartiers entiers d'Oslo sont musulmans et sont sous le contrôle d'imams locaux et de la charia (la loi islamique). ''Dès que les musulmans sont en majorités dans un quartier, les norvégiens de souche ont le sentiment qu'ils ne sont plus dans leur pays, qu'il ne sont plus en Norvège. Ils ont l'impression

d'être dans un pays musulman'' dit Walid al-Kubaisi. Quand CBN-News a interviewé Walid Al-Kubaisi en juin 2011, personne n'aurait pu imaginer qu’un tueur fou allait assassiner des personnes à cause de l'immigration musulmane. Walid al- Kubaisi a fait alors une prédiction qui fait froid dans le dos concernant un retour de bâton contre l'immigration. ''C'est un choc des civilisations'' dit-il. ''Cela se produira. Je ne suis pas devin mais des évènements graves se produiront. Les quels ? je ne sais pas mais je le pressens.''

En Europe, la gauche instrumentaliste le massacre d'Oslo pour étouffer toutes critiques sur

l'islam. Le fait de ne pas en parler ne résoudra pas les problèmes de la Norvège.

-

-

Bien sûr, tout cela ne se passe pas en France.
 
Il faut dire que nous habitons le plus beau des pays....
Le sol français recèle cette capacité merveilleuse de changer instantanément du tout au tout la façon de vivre en société de ceux qui y posent le pied.
C'est pas comme aux Pays Bas, en Grande Bretagne, en Grèce, en Allemagne, en Belgique, en Espagne etc ... et donc en Norvège.
 
En fait, c'est même une spécificité tout ce qu'il y a de plus française.
D'ailleurs c'est la seule que veut bien lui reconnaître nos professionnels de la politique, du journalisme et du showbiz : dès son arrivée, l'immigré est français puisqu'il se trouve sur le sol français, dire autre chose serait du racisme ...
 
Qu'en pense Fatima (étranglé puis brulé pour l'honneur par son frère couvert par le silence de sa famille pendant près de 2 semaines) http://sylvinethomassin.blogspirit.com/archive/2009/07/22/fatima-le-corps-du-delit.html#comments  ou  http://www.youtube.com/watch?v=dqJaMuEMUNA
 
ou Zohra cette enseignante musulmane du Var vivant avec un non musulman qui voit débarquer récemment toute sa famille pour la contraindre par la violence à revenir sur St Etienne avant sans doute un voyage forcé au bled (http://www.leparisien.fr/faits-divers/une-jeune-femme-enlevee-par-sa-famille-16-08-2011-1567286.php)
 
ou cette jeune femme musulmane de 20 ans vivant à Pesan qui accouche dans les toilettes de l'appartement familial avant d'étouffer sa propre fille qui vient de naître et de jeter son corps par le vide ordure (http://www.leparisien.fr/faits-divers/un-infanticide-juge-mercredi-a-cergy-10-11-2008-305690.php).
 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Claude Germain V 24/08/2011 19:13



En tout bien tout honneur ,les blondes ou les brunes de chez nous auraient 'elles des fesses plus rondes ???? .Disons plus agréables a voir ....aprés tout il y en a plein sur les plages ici
.....que c'en est banal ........


J'ai bien dit : EN TOUT BIEN TOUT HONNEUR .....



Epicure 24/08/2011 16:44



Moi qui croyait gentiment et benoîtement que BLACK IS BEAUTIFUL....!!??


Eh bien Pas du tout: Blond est ce qu'il y a de plus beau...Et les noirs et coloured de toutes sortes vont donc subir le froid glacial et le terrifiant racsime européens pour avoir ces Horribles
Blondasses du nord...Quelle idée, grands dieux!


Ah qu'elle est belle ma Hottentote..!


A mourir de rire... avant que de désespoir!



médium41 24/08/2011 15:48



l'emmigration musulmane vas poser de plus en plus de problémes . Les français supportent plus le comportement des musulmants.Nos dirigents sont sourds à la souffrance des français .