Islam et écologie : un pacte anti-humaniste. Traduction Nancy Verdier

Publié le 27 Janvier 2013

Par Theodore Shoebat     Nancy2013 (2)Traduction Nancy Verdier

18 janvier 2013  Frontpagemag.com - David Horowitz

Avec l’acquisition de  Current TV d'Al Gore par Al Jazeera, Woodstock et la Mecque ne font plus qu’un  et  Allah et la Terre-Mère  ont par cette alliance consacré leur hymen.

Cette acquisition nous amène à réfléchir  à un sujet beaucoup plus profond, celui de la coïncidence de  l'idéologie de l'islam avec  les principaux thèmes défendus par les  écologistes. Al Gore prétend être chrétien, mais en réalité il est plus prompt à faire l'éloge de l'islam qu’à souscrire aux idéaux chrétiens.
Gore avait de fait écrit ceci :

L'Islam, par exemple, propose des thèmes familiers. Le prophète Mohamed a dit: «Le monde est vert et beau et Dieu vous a désignés pour être Ses intendants et pour veiller  sur  lui. » Les concepts centraux de l'Islam enseignés par le Coran - Tawhid (unicité),  Khalifa (tutelle),  Akharah (responsabilité) -  servent aussi  de piliers à  l'éthique islamique de l'environnement. La terre est la création sacrée d'Allah ... Le Coran déclare: «Nous avons tout créé à partir de l'eau. » Dans le Lotus ‘Sutra’, Bouddha est présenté métaphoriquement comme un ‘nuage de pluie’, couvrant, imprégnant, fertilisant  et enrichissant "tous les êtres vivants desséchés, pour les libérer de leur misère, pour qu’ils atteignent la joie de la paix, la joie du monde actuel et la joie de Nirvana ..."

Picture-7-450x286.png

L'islam est véritablement  ancré dans le naturisme. Allah, produit de la déesse  Vénus Athtar est le pendant masculin de la déesse de la terre Allat. La Pierre Noire elle-même, la relique  la plus sacrée de l'Islam, est à l'origine un symbole de fécondité, d’ailleurs toujours placée dans un cadre ayant la forme d'une vulve.

Le fait d’accepter en bloc et sans réserve l’écologie a pour effet  l'exaltation des animaux et le rabaissement de l'homme.  D’où ces écrits du  Coran pour qui  les humains sont de moindre valeur que la création: «Les cieux et la terre sont supérieurs à la création de l'homme, mais la plupart des gens ne le savent pas » (Q 40:57). Même le règne animal est à égalité avec l'homme: « Aucune créature n’est là, sur terre, ni aucun oiseau ne vole avec ses ailes, qui ne constitue une nation comme vous » (Q 6:38). Abdul Hassib Ansari, dans ‘ La loi Islamique’, expliquant la signification de ce verset, met en garde contre l'arrogance et dit que les croyants (musulmans) ne  sont « pas meilleurs que les autres créatures» (p. 34). Cela me rappelle l'époque où Ingrid Newkirk, la présidente  de  ‘Pour le traitement éthique des animaux’ (PETA), déclarait: «Quand il s'agit de sentiments, un rat est un cochon est un chien est un garçon. Il n'existe aucune base rationnelle pour dire que l'être humain possède des droits spécifiques. »

Cette dévalorisation de la vie humaine  a pour résultat le collectivisme, puisque l'individu est foulé aux pieds et ne vaut pas mieux qu'un troupeau servile soumis à l'Etat. La vie humaine n'appartient pas à Dieu, mais au gouvernement.
C'est exactement ce que Thomas Malthus, l’instigateur  de la paranoïa envers  la population humaine moderne, a voulu en écrivant:

Tous les enfants mis au monde, au-delà de ce qui serait nécessaire pour maintenir la population à un niveau souhaité, doivent nécessairement périr, à moins que place soit faite pour eux par le décès de personnes adultes. Nous devons faciliter la production de cette mortalité, plutôt que de bêtement et vainement essayé d'entraver les opérations de la nature.

Considérer que la vie humaine ne vaut pas mieux que celle d'un animal conduit à des actions telles que celles commises par ces  jihadistes syriens, ouvrant le feu sur des  personnes  innocentes au volant de leur voiture :

Ou à des pratiques purement diaboliques, telles que l’autodafé d’êtres humains du simple fait qu’ils sont chrétiens :

Le christianisme est l’ennemi  juré de l'avilissement de la vie humaine, le plus grand adversaire de cet anti-humanisme  que l’on trouve à la fois  dans le mouvement  écologique  et dans l'islam.

Il n’y a rien d’étonnant alors, que Paul Ehrlich, partisan du contrôle démographique, écrive que, pour réduire considérablement la population en Amérique, le pays a besoin de remplacer ses racines judéo-chrétiennes par l'animisme - une religion essentiellement prépondérante dans les pays  du tiers monde:

D'une certaine manière nous devons passer d'un système d’exploitation orienté vers la  croissance, à un  système  axé sur la stabilité et la protection de la nature. Toutes nos méthodes  d’approche  de la nature doivent subir une révolution. Et cette révolution va être extrêmement difficile à mettre en oeuvre, étant donné que les comportements de notre civilisation occidentale envers la nature sont profondément enracinés dans la tradition judéo-chrétienne. A l’inverse de beaucoup d'autres peuples et cultures, nous considérons que le rôle fondamental de l'homme est de dominer la nature, plutôt que de vivre en harmonie avec elle. Le Professeur Lynn White Jr., a développé cette question avec élégance dans la revue Science. Il fait remarquer, par exemple, qu’avant l'ère chrétienne, les arbres, les sources,  les collines, les ruisseaux et autres éléments  de la nature étaient gardés par des esprits. Il fallait que ces esprits soient approchés et apaisés avant que l'on puisse  en toute sécurité envahir leur territoire. Comme dit White: "En détruisant l'animisme païen, le christianisme a permis d'exploiter la nature dans une ambiance d'indifférence aux sentiments des objets naturels ... La science et la technologie actuelles  sont toutes deux tellement empreintes  de cette arrogance chrétienne orthodoxe envers la nature qu’on ne peut attendre d’elles- seules la moindre  solution à notre crise écologique. Etant donné que les origines de nos problèmes sont essentiellement d’ordre  religieux, le recours doit également être essentiellement religieux, que nous l'appelions comme cela ou non."

L’Islam veut aussi remplacer le Christianisme par son culte de la Mecque et de la Pierre Noire. Tout pays soumis à  l'Islam perd tout  respect pour la vie humaine. Là où  s’épanouit le christianisme la vie est mise à l'honneur ; là où l'islam ou le gauchisme règne, l'humanité perd son âme.

Théodore Shoebat

Annexe : 17 janvier  2013 - Vidéo - Théodore Shoebat est le fils de Walid Shoebat arabe palestinien converti au christianisme. Tous deux vivent et travaillent aux Etats-Unis comme experts du Proche-Orient.
Théodore nous explique dans cette vidéo le complot gauchiste promu par l'administration  Obama et son entourage islamo-gauchiste, pour détruire le christianisme et contrôler le monde

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Pivoine 28/01/2013 16:19


Je ne suis pas d'accord avec cet article, mais alors pas du tout ! Cette sale mentalité qui veut que la vie humaine ait plus de valeur que la vie animale ouvre la porte à tous les abus :
corridas, massacres d'animaux pour l'ivoire, ou leurs peaux, etc... Sans parler de la destruction de l'environnement dont les humains, en plus des animaux dont vous vous souciez comme d'une
guigne, font aussi les frais. Eh oui, la population humaine est bcp trop nombreuse, et elle doit diminuer. Comment ? En pratiquant le contrôle des naissances, tout simplement !
Les écologistes n'ont jamais dit qu'il fallait génocider une partie des humains, d'ailleurs ils sont contre la guerre, faite par des hommes pour tuer des humains, précisément. Les animaux
contribuent à l'écosystème, ce qui n'est pas notre cas. S'ils disparaissent, nous disparaitrons aussi. L'avez-vous seulement envisagé ? Et si l'islam fait des ravages partout où il passe, il fut
un temps où les envahisseurs européens de mentalité judéo-chrétienne en faisaient aussi. Jusqu'il y a peu, on pouvait dire : là où l'Européen (ou le chrétien) passe, la nature et les animaux
trépassent. Les Amérindiens d'Amazonie en savent quelque chose, ce n'est pas à cause des musulmans que leur territoire se réduit comme peau de chagrin, mais à cause des colons européens obsédés
par le profit, qui ne valent pas mieux que les islamistes.

mika 27/01/2013 20:47


Brigitte Gabriel Criticizes Sale of
Gore's TV network to Al Jazeera


https://www.youtube.com/watch?v=GiFSNSCT1Wk&playnext=1&list=PL1brJ1f8xeBz-PsOdjDSkVS7jDYpBfLbk&feature=results_video