Islam: l'islamisation de l'Alsace se poursuit aux frais des contribuables et la complicité de dictatures religieuses.

Publié le 31 Juillet 2011

Dans la catégorie de la poursuite de l'islamisation française, voici pour certains une bonne nouvelle. Bientôt ce ne sera plus la ligne bleue mais la ligne verte des vosges.

Chantier de la Grande mosquée de Strasbourg. Photo archives Jean-Marc Loos (24 mars 2011)

Chantier de la Grande mosquée de Strasbourg. Photo archives Jean-Marc Loos (24 mars 2011)

Après des années de controverse et de difficultés, les musulmans de Strasbourg doivent normalement prendre possession lundi, pour le début du ramadan, de leur nouvelle Grande mosquée, qui entend souligner la «visibilité de l'islam dans la société française». (Comme on peut le constater, ce n'est pas seulement un lieu de prière qui est recherché mais bien la "visibilité" dans la société française" Cet aveu est signifivatif de la voloté d'imposer l'islam sur et dans l'espace public le plus rapidement possible et au frais des contribuables - Note de Gérard Brazon)  

«C'est un grand jour, nous sommes très heureux. Le fait que cette ouverture coïncide avec le début du mois sacré, c'est formidable», se réjouit Saïd Aalla, président de l'association qui a porté le projet. «Notre communauté avait besoin d'un lieu symbolique, visible, qui renforce pour les musulmans le sentiment d'être acceptés par la société», ajoute-t-il. (ce qui se produira et à l'inverse de ces espérances. Aucune société ne peut accepter une situation imposée d'en haut et à ses frais. Cela laissera des rancunes qui se traduiront par des tensions. Ndr GB)

La communauté musulmane, forte de 40.000 à 60.000 personnes dans l'agglomération de Strasbourg (8% à 12% de sa population), disposait jusqu'à présent de plusieurs salles de prière, la plupart assez discrètes, mais la 7e ville de France n'avait pas de mosquée d'envergure.

L'idée d'une grande mosquée dans la capitale alsacienne a été évoquée dès le début des années 1990. Depuis, «on a eu beaucoup de difficultés financières et politiques, mais heureusement c'est derrière nous, nous voyons le bout du tunnel», se réjouit Fouad Douai, gérant de la SCI «Grande mosquée de Strasbourg».

La première grande prière doit avoir lieu pour le premier jour du ramadan. Une foule nombreuse devrait affluer en soirée, à l'heure de la rupture du jeûne. «C'est un moment très attendu. Beaucoup de fidèles ont pris leurs vacances dans leur pays d'origine en juillet, car ils ne voulaient pas rater le ramadan en août dans la nouvelle mosquée», souligne M. Aalla.

Implanté à moins de 2 km de la cathédrale, au bord de la rivière Ill, le nouveau lieu de culte peut accueillir 1.500 fidèles - en majorité d'origine maghrébine, car les nombreux Turcs strasbourgeois disposent d'une autre mosquée, installée dans un ancien bâtiment industriel.

La nouvelle Grande mosquée a été conçue par l'architecte italien Paolo Portoghesi, déjà auteur de la mosquée de Rome, la plus grande d'Europe. (Ce qui n'est pas un hasard puisque des prêches réclament, après Byzance, l'occupation de Rome par l'islam. -Ndr GB)

Elle est surmontée d'un imposant dôme de cuivre de 16 mètres de diamètre, entouré d'éperons ornés de croissants, mais n'a pas de minaret. Cet élément avait été retiré du projet à l'époque où la municipalité de Strasbourg était gérée par la droite (2001-2008). Les porteurs du projet espèrent en faire construire un à moyen terme, l'actuel maire (socialiste) Roland Ries n'y étant pas opposé. (Rappel: le minaret  est apparu bien aprés la mort de mahomet est n'est donc pas constitutif des livres saint musulmans. Cela relève aussi de la la visibilité et de la sonorité de l'islam puisque le minaret sert à l'appel à la priére. Pas d'appels à la prière, pas besoin de minaret. Donc, si l'on souhaite un minaret, c'est bien pour occuper l'espace sonore également. cqufd. Ndr GB)

«L'islam doit avoir pignon sur rue et s'inviter à la table de la République», a déclaré M. Ries dans un communiqué vendredi. (Mais une table évidemment 

Al'intérieur de la grande salle de prière, aucun pilier ne vient gêner la visibilité des fidèles, grâce à un système de câbles porteurs.

Avec ses locaux administratifs et techniques et ses salles d'ablution, l'ensemble a coûté 8,7 millions d'euros, dont un quart financé par les collectivités locales (Soit environ 2,2 millions d'€ des contribuables non musulman. Ndr(qui peuvent le faire grâce aux spécificités du droit d'Alsace-Moselle). Le reste est pris en charge par la communauté musulmane locale et par des pays étrangers, notamment le Maroc, l'Arabie saoudite et le Koweït. (Une Arabie Saoudite Wahabite rétrograde, qui décapite, coupe les mains, lapide, etc, et qui de sa fortune prétrolière finance des Mosquées partout dans le monde mais laisse crever de faim la Somalie voisine et d'autres pays musulmans. Idem pour le Koweït. Qu'un Maire socialiste ne trouve rien à redire me laisse pantois et désabusé sur leur niveau de tolérance aux atteintes aux droits de l'homme. Ndr GB)

Une moquette provisoire a été installée, des plafonds restent à peindre et les mosaïques marocaines qui doivent orner les murs intérieurs n'arriveront qu'à l'automne. C'est seulement lorsque les finitions seront achevées que la Grande mosquée de Strasbourg sera solennellement inaugurée, en principe en novembre.

Dans les années à venir, ses gérants rêvent de lui adjoindre un centre culturel, une bibliothèque et un salon de thé, «pour que l'édifice soit complet, et que tous les Strasbourgeois - musulmans ou non - puissent se l'approprier». Ben voyons! Musulmans ou non!

le 30/07/2011 à 09:49 par AFP - Par Arnaud BOUVIER

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Marie-Claire Muller 01/08/2011 14:42



REVOIR – Sarkozy : Métissage pour la France, identité pour l’Arabie [vidéo]


Posted: 31 Jul 2011 08:50 AM PDT           sur NOVOPRESS  un rappel sur  ce qu'il faut appeler le double language:une
version pour les pauvres imbéciles de français et la léche pour les arabes et leurs pétro dollars maudits


Le double langage de Nicolas Sarkozy pour la France d’une part et pour les pays non-européens d’autre part. La France, les français et l’Europe doivent se métisser, “c’est un impératif” ! Au
contraire les pays peuplés de non-européens doivent conserver leur identité comme par exemple dans ce discours de Nicolas Sarkozy en Arabie Saoudite, à Ryad car une “identité humiliée c’est une
identité radicalisée” !



Francis CLAUDE 31/07/2011 19:30



et unpas deplus en avant dans l'invasion, et méme si ce maire est viré en 2014 si c'estnun gouvernement socialo que nous ayons alors attendons nous au pire



Saluki 31/07/2011 16:50



"L'islam doit avoir pignon sur rue et s'inviter à la table de la République", a déclaré
Ries.


Je note que Ries dit "islam" et non pas "musulmans" : la nuance est de taille ! Encore un partisan de la
charia, du tout halal, un de plus... Socialo, bien évidemment.


Que pense-t-il des livres pour enfants musulmans, où l'on fait l'apologie du djihad et où l'on inculque à ces
jeunes esprits malléables qu'il faut être un guerrier comme Mahomet, voire un martyr  (cf. site "l'Observatoire de l'islamisation") ?


L'aveuglement béat et l'angélisme des politicards et journalopes devant l'islam est effrayant : ce sont les
générations futures qui vont en récolter les fruits amers. Mais sans doute Monsieur Ries n'a-t-il pas d'enfants... ou ignore-t-il l'idéologie des Frères Musulmans, dont est proche l'UOIF ?


Je n'ose croire que Monsieur Ries approuve pendaisons, amputations, décapitations, persécutions contre les
chrétiens perpétrées par les musulmans au nom d'Allah. Je n'ose croire que Monsieur Ries reconnaisse la supériorité de l'homme sur la femme, la supériorité du musulman sur le non-musulman, la
supériorité de la loi d'Allah sur les lois républicaines. Je n'ose croire que Monsieur Ries défende la polygamie, les mariages forcés ou ceux de gamines impubères avec des hommes d'âge
mûr.


Mais peut-être Monsieur Ries n'a-t-il pas lu le Coran et les Hadiths et n'a-t-il aucune idée de
l'obscurantisme de l'islam et de son incompatibilité avec nos valeurs occidentales ?






Gérard Brazon 31/07/2011 18:50



En effet ce qui dénote une forme d'inbécilité ou de complicité. Une preuve d'ignorance ou de volontarisme musulman. En 2014, ce maire doit-être viré comme tous les Maires qui favorise l'islam
dans leur commune. Bien à vous.