Islam: la France est-elle occupée. C'est aussi mon avis!

Publié le 17 Décembre 2010

               De retour en France, je m’aperçois que ce n’est décidément plus possible de s’absenter de mon pays. Ils n’en loupent pas une ces bien pensants de gauche ou de droite.

Marine le Pen fait un commentaire qui vaut ce qu’il vaut et tout le monde lui tombent dessus lui faisant, de ce fait une belle publicité. Qu’a-t-elle dit ? « Les prières de rues s’apparentent à l’occupation allemande » ! La belle affaire se disent nos bien-pensants, nos lessiveuses de cerveaux, nos arracheurs de racines, nos découpeurs de cheveux en quatre.

 

              Pour ma part, même si j’ai pensé que c’était plutôt incongru de comparer l’expression d’une religion pratiquée par des provocateurs et des adeptes du nazislamisme dans les rues de France et de Navarre à des soldats allemands pendant l’occupation,  je n’ai fait que trouver cela curieux, un peu gonflé mais vraiment pas de quoi fouetter un chat.

Elle a confirmé n'avoir fait que décrire une réalité. "Mes propos ne constituent en aucune manière un dérapage, mais bien une analyse tout à fait réfléchie, d'autant plus assumée qu'elle ne procède que d'une banale constatation d'une réalité physique et juridique", a expliqué Marine Le Pen. Et la dirigeante du FN de donner une liste de rues de Paris et d'autres villes victimes selon elle d'un "phénomène d'occupation de rues loin d'être marginal". "Ces occupations physiques du domaine public, qui interdisent les rues toutes les semaines, sont souvent accompagnées de haut-parleurs qui diffusent le prêche en arabe à de très forts volumes dans toute la rue, audibles sur plusieurs pâtés de maisons".

 

Saulnier-Islam.jpg             L’occupation des rues est bien réelle et sur ce blog cela fait des mois que j’en parle et parfois sous les quolibets et les sarcasmes de certains lecteurs de gauche qui ne voient en moi qu’un suppôt du FN au minimum, un fasciste voire un nazi pour d’autres.

Il y a aussi, mais de moins en moins désormais, des « amis politiques » qui m’encourageaient à écrire de la poésie plutôt que de continuer à m’exprimer sur le blog de Puteaux-Libre.

Aujourd’hui, tout bascule semble-t-il ! Tout craque et tout lasse dans cette population de France. Le bon sens populaire que beaucoup s’acharnent à qualifier de populiste revient en force.

Le peuple, dans son expression, réalise peu à peu, dans les rues, dans les médias, aux informations, les actualités que ce que nous disons à Résistance Républicaine depuis des mois, a du sens. Que ce ne sont pas des affabulations pour attardés mentaux face à l’intelligente raison politique que veullent incarner les politiques. Ceux là même qui ne font que lâcher du lest en permanence à l'ogre des libertés qu'est Bruxelles (organisme non élu) et à sa politique immigrationiste à outrance et d’acculturation des nations européenne. Une immigration essentiellement d’origine musulmane.

Coiffeur voilée2

 

 

L’occupation des rues est bien réelle disais-je !  Cette occupation est  voulue, acceptée par les autorité de l’état sous la protection des forces de l’ordre. Elle a sa milice à travers des agents de sécurité portant un brassard ou est inscrit non pas Police mais Mosquée dessus. C’est tout dire.

 

Il n’échappera à personne que la rue est publique. La liberté publique est manifestement perturbée par  des hommes portant des brassards qui interdisent l’accès à certaines de nos rues de France. De quel droit ? De celui qu’ils ont obtenu des autorités publiques comme d’autres avant eux avaient obtenu de la part des occupants allemands d'autrefois.

 

             Car il faut bien remonter à cette période sombre de notre histoire pour voir une milice interdire le libre accès à un espace publique !

 

Alors quoi ? Est-ce une occupation ou non ? C’est une évidence que c’est une occupation affirmée et voulue par des islamistes qui cherchent à imposer leur système politico-religieux aux autorités naïves (parce que je suis gentil) qui nous gouvernent dans nos villes et nos régions de France. Ces même autorités sont incapables d’assumer la responsabilité de nos lois hormis celle sur la route. A commencer par celle de 1905 affirmant la laïcité de notre république.

 

Il est douloureux d’entendre ceux qui nous gouvernent dirent qu’ils n’ y peuvent rien ! Que l’islamisation est inévitable, que la France devra s’adapter comme elle l’a toujours fait. Oubliant les pauvres fous, la grandeur de la France, son rôle d’éclaireuse des Libertés, son apport des droits de l’homme, son humanisme, bref ses lumières. Des lumières qui pour eux ne sont plus que des bougBastonnade d'aldutèresies ou le Président du CFCM (en attente de sa naturalisation) n’aura plus qu’à souffler dessus pour éteindre  l’ultime flamme avant l’imposition de l’obscurantisme islamique. Ce fameux islam d’amour et de paix (sic) qui pend, lapide, assassine par ailleurs comme d’autres, par obscurantisme politique, déportaient des juifs, des homosexuels, des mal-pensants et des résistants il y a 65 ans.

 

Alors Madame le Pen n’aurait pas dû par parler de l’occupation allemande ? C’est bien de la dernière occupation qu’il s’agit. Sans doute aurait-elle dû parler de l’occupation anglaise avant la guerre de cent ans ?  Nos politiques se battent avec des mots qui dans leur bouche ont perdu leur sens premier.

-          Ils parlent de liberté alors qu’elle est agressée tous les jours dans la rue sans qu’ils ne fassent rien d’efficace pour la protéger.

-          Ils parlent de l’autorité de l’état alors que la police est sans cesse désavouée et remise en cause par une certaine justice et ses associations supplétives prêtent à mordre aux moindres faux pas du franchouillard lambda .

-          Ils parlent d’égalité alors que manifestement d’autres sont bien plus libre d’occuper une rue, des quartiers. Alors que vous n’avez plus le droit de circuler librement sans faire attention à obéir aux religieux et aux normes vestimentaires et autres diktats religieux alimentaires (On fouille vos poubelles pour savoir si vous êtes un bon musulman). Les infidèles, ce sera pour plus tard selon le Coran j’imagine.

-          Ils parlent de justice alors que l’on voit des voyous être présentés 50 ou 100 fois devant la justice pour un simple rappel à l’ordre. Elle en libère d’autres avant même que les rapports de police aient eu le temps de sécher.

-          Ils parlent de cette justice qui emprisonne un homme en légitime défense chez lui pour ne pas troubler l’ordre public d’une minorité communautaire agissante qui leur fait peur.

-          Ils renvoient au nom de l’autorité et de la justice, des clandestins par avions avec 300 € et qui reviennent deux mois plus tard envahir les trains, les métros, les RER et les places publiques avec des bébés en plein hiver !

-          Ils parlent de liberté alors qu’ils se censurent par le système du politiquement correct et censurent tout ce qui n’est pas dans la norme.

-          La liste est trop longue de ces abandons de pouvoirs et de souveraineté.

 

Alors la France a la gueule de bois. La France se sent mal à l’aise. La France se pose des questions. Ce n’est pas bon que la France se pose des questions sur sa liberté. Nous connaissons son histoire à cette France. Elle a le réveil brutal.

Nos gouvernements successifs de droite comme de gauche, la pointe de l’épée européenne dans les reins  n’a pas encore terminé son brassage de population, son repeuplement de masse, son mixage de cette France millénaire. Pourtant, ils devraient savoir que l’on ne mélange pas l’huile au vinaigre.

Nos immigrants d’aujourd’hui n’en n’ont d’ailleurs pas l’envie de se mélanger. Pourquoi faire puisqu’ils sont assurés qu’ils auront ce qu’ils veulent  par les maternités et le droit au regroupement familiale.

Déjà, dans le département de la Seine saint Denis, ce n’est plus la France de nos parents. La Basilique n’est plus qu’une mosquée en devenir. Les allah ou akbar retentiront dans cette Basiliques ou dorment nos rois de France. La république s’en fout bien puisque cette Basilique tombent presque en ruine. Mais c’est notre Histoire ! Nos racines !  Moi, je ne m’en moque pas même si je peux sembler pour certains dépassé, suranné bref, vieux con.

 

           Femmes-Afkanne.jpgAlors oui, aujourd’hui je me sens occupé. Mon pays vit sous l’occupation des autorités européennes. Je me sens occupé par des acteurs religieux qui veulent m’imposer leur choix religieux à mes frais. Je me sens occupé dans la rue, dans le métro, dans le RER, dans des quartiers ou la présence de l’islam se fait de plus en plus oppressante à travers les choix vestimentaires.

 

Intifada6Je me sens occupé par la présence permanente sur les antennes de radios, de télévisions de cette communauté politique et juridique surtout qui se veut religieuse et qui ne cesse pas de pleurer sur son sort pour mieux nous enfumer.

Je me sens occupé lorsque je vois les programmes scolaires être aménagés pour cette communauté, que des professeurs enseignent la charia dans des écoles publiques et prétendument laïques de fait.

               Intifada1Je me sens occupé quand j’entends des islamistes affirmer qu’ils leur faut encore plus de mosquées. Comme la géante de Poitiers avec minarets (hasard ?.  Ce n’est pas qu’une simple salle de prière une mosquée, une sorte d’église ou de temple mais bien des centres culturels et cultuels  avant tout. Des centres ou est enseigné non seulement le Coran mais aussi son corollaire obligé qu’est la Charia si désastreuse pour les droits des femmes et si contraire à nos droits républicains. C’est aussi un lieu administratif et juridique ou peuvent et se décident déjà la vie des croyants musulmans. En fait, nos dirigeants installent à nos frais, dans nos villes une administration bis musulmane.

A quand le dernier acte de l’occupation effective. Marine le Pen a parlé de l’occupation allemande ? Même si ce n’est pas les allemands qui nous occupent aujourd’hui,  c’est tout de même bien d’une occupation que l’on parle.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

BIDAUX Marie 17/12/2010 16:57



Heureuse de vous savoir de retour!  Saviz vous qu'en Algerie, il est interdit de prier dansles rues?  Alors, ce n'est pas de la provocation chez nous?



Gérard Brazon 17/12/2010 18:20



Merci beaucoup de votre fidélité. Bien à vous.



CITE et CULTURE 17/12/2010 14:41



Bonjour Gérard,


Nous vous signalons ces 2 sites :


http://www.citeetculture.com/ext/http://islamclairetnet.com/


http://petitefeuilleverte.over-blog.com/article-33064056.html



Gérard Brazon 17/12/2010 18:20



Merci beaucoup je vais aller y faire un tour.



Topaze 17/12/2010 14:03



Oui la France est occupée...


Elle est occupée, par des terroristes à l'idéologie politico-islamiste, sous le couvert d'une "relie-gion" qui n'est que celle du grand Lucifer, puisqu'elle séduit tant et tant. Alors qu'elle
tue, spolie, menace, éradique, lapide à tour de bras : leurs proches, tous ceux qui ne partagent pas leurss idées... Leurs imams hurlent avec une haine à en frémir leur charia, leur djihad,
qu'il faut isslamiser la terre entière... 


Et nos élus de droite et de gauche...n'en tiennent pas compte...Il y a de quoi se demander si leur pacifisme à tout crin, n'est pas signe de dégénéréscence pathologique....et atavique.... 
(pour la gauche en particulier qui oublie 1939 et leur angélisme)...


Si l'islam s'était sentie un tant soit peu, moins écoutée dans leurs stigmatisations (laissez moi rire...ce sont nous les français qui sommes stigmatisés par eux !)...Ils savent bien pleurer dans
le giron de Marianne qui est devenue aveugle et sourde, pour la pêche aux "VOIX" !


Bien heureuse de vous retrouver*



Gérard Brazon 17/12/2010 18:19



Merci Topaze. Enfin ce que j'attendais ce réalise. La France bouge. La peur évolue et commence à changer de camps. Bientôt nous verrons les dhimmis d'hier s'affirmer français de souche. (sourire)



henri 17/12/2010 13:57



Bon retour en Francarabia Monsieur Brazon!


Comme vous avez pu le voir;les pourris ne manquent pas .


Je vous remercie de votre excellent article.


Les français dorment-ils ???


Cordiales amitiés.


Henri 



Gérard Brazon 17/12/2010 18:17



Ouaip, rien de neuf. Je reprends mon clavier et la lutte. Amitiés.



CHRISTIAN 17/12/2010 13:13



Bonjour Gérard


Bien content de te retrouver avec ta verve intacte et tes constats de la dure réalité.


Les assises auront bien lieu et protéges par la préfecture de police de Paris.


Pan dans le pif des collabos et terrosistes qui ont proféré des menaces et qui j'espère seront poursuivis pour cela.


Le peuple se réveille et autour de moi de plus en plus de personnes découvrent la réalité de ces états de faits. Ma lutte continue et je diffuse chaque jour les infos afin que personne ne puisse
dire un jour : ah !! je ne savais pas !! et ce jour là les amoureux comme moi de la France rappeleront à ceux qui nous menacent que nous sommes les plus forts.


Merci encore à toi Gérard


Christian du Nord


 



Gérard Brazon 17/12/2010 18:17



Bonjour Christian. Merci pour ton acceuil sur ton écran. (sourire)