Islam: une manipulation belge pour endormir les "ploucs" européens!

Publié le 11 Décembre 2013

Voilà un article que je trouve un peu gonflé dans la mesure où il met presque au même niveau des pays qui condamnent le blasphème sans risque d'y laisser sa peau, et ceux qui exécutent les libres penseurs. Cela s'appelle noyer le poisson. Une forme de manipulation volontaire ou non. La feuille de l'arbre chrétien pour cacher la forêt islamique.Vraiment grossier messieurs les belges.

C'est l'islam qui tue, ampute, égorge et massacre au nom d'Allah. Ayez au moins un minimum de respect pour les chrétiens d'Orient et évitez de faire de tels amalgames.

Gérard Brazon 

**********************

Le Vif.be

Les athées, les humanistes et les libres penseurs risquent la peine de mort dans 13 pays, ressort-il mardi de l'édition 2013 du rapport intitulé "Freedom of Thought" de l'International Humanist and Ethical Union (Union internationale humaniste et éthique). Six pays européens sont également pointés du doigt pour leurs lois contre le blasphème.

© Reuters

Selon le rapport, la Belgique est un pays où la liberté de pensée, de conscience et de religion est protégée, entre autres, par la Constitution. En revanche, la Grèce, l'Allemagne, la Pologne, le Danemark, la Norvège et l'Islande sont pointés du doigt, dans la mesure où le blasphème ou la liberté d'expression concernant la religion y sont encore réprimés (en cas de trouble à l'ordre public ou d'incitation à la haine).

Il s'agit là d'un "mauvais signal", selon l'IHEU. "L'Union européenne encourage pourtant à distinguer les questions relevant de la conscience morale et celles relevant de la légalité. Le blasphème ne devrait pas être érigé en infraction pénale", estime la présidente de l'IHEU, Sonja Eggerickx. "Mais si ces six pays n'y parviennent déjà pas, comment peut-on espérer obtenir une amélioration dans les pays où les libres penseurs risquent la peine de mort?".

A l'heure actuelle, ces pays sont au nombre de 13: il s'agit de la Mauritanie, du Soudan, de la Somalie, du Nigeria, du Yémen, de l'Arabie saoudite, des Emirats arabes unis, du Qatar, de l'Iran, du Pakistan, de l'Afghanistan, des Maldives et de la Malaisie. (Tous musulmans et pratiquant la charia "oublie" de préciser l'auteur. Cette même charia qui cherche à s'imposer en Europe et particulièrement en France et en Belgique. ndlr Gérard Brazon)

*****

Et pourtant du même journal en ligne

Le jeune combattant anversois Brian De Mulder, qui se trouverait actuellement dans le sud d’Alep en Syrie, a publié lundi une vidéo sur YouTube dans laquelle il met en garde le ministre de la Défense, Pieter De Crem, et la Belgique, contre une attaque sanglante.

 

Brian De Mulder © D.R.

 

La vidéo a été diffusée par le jeune homme de 20 ans sur son compte YouTube. Principalement constituée d’un son audio, on y entend une voix chantant un « nachid » (sorte de poème musical musulman) en néerlandais. D’après les informations recueillies par le Vif.be, il s’agirait bien de la voix de Brian De Mulder. En octobre dernier, une vidéo similaire lui avait également été attribuée. 

Dans ce chant d’environ deux minutes, De Mulder appelle à prendre les armes et à se rendre en Syrie. Il menace en outre le ministre belge de la Défense, Pieter De Crem (CD&V), et le député du parti populiste néerlandais (PVV), Geert Wilders : « De Crem, Wilders, les traitres tombent, faites attention aux voitures piégées », met-il en garde. 

Le message contient également une menace envers la Belgique : « Les bombes tombent, Atomium, j’entends une explosion, des bouts de corps partout ». Comme nombre de ses acolytes, le jeune combattant appelle aussi à l’instauration de la Charia : « Oh musulmans, la Charia arrive, bienvenue en Belgistan. Les drapeaux sont levés, les sabres sont aiguisés. Inchallah, nous deviendrons martyrs », peut-on encore entendre sur la bande audio.


La section anti-terroriste de la police prend cette vidéo très au sérieux. Le message audio a été envoyé à Anvers où une analyse des risques sera réalisée. Brian De Mulder n’en est pas à son premier coup. Dans une vidéo qui lui a été attribuée en octobre dernier, un homme cagoulé et armé avait proféré des menaces contre la Belgique, appelant les jeunes européens, et plus spécifiquement ceux originaires de Flandre et de Bruxelles, à rejoindre le jihad armé. 

Brian De Mulder est parti en Syrie en janvier dernier. Tout comme son compagnon Jejoen Bontinck, actuellement détenu en Belgique, le jeune homme s’est converti à l’Islam puis s’est radicalisé après avoir côtoyé l’ancien leader de Sharia4Belgium, Fouad Belkacem. En Syrie, il aurait dans un premier temps rejoint les rebelles avant de se rallier aux groupes armés proches d’Al-Qaïda. Au début du mois, certains de ses amis l’ont reconnu dans une vidéo montrant un rassemblement de jihadistes radicaux en Syrie.

Joyce Azar

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Pivoine 11/12/2013 14:53


Ne nous faisons pas d'illusions : les musulmans installés en Europe préparent le jihad, contre les Européens, et autres non-musulmans, de façon à convertir tout le monde !

mika 11/12/2013 13:01


La Charia arrive, bienvenue en
Belgistan -


video 2 - Brian De Mulder -
10-12-2013


https://www.youtube.com/watch?v=UzmUXp2VHXM


 


Commentaire Publié
le 10
déc. 2013


Brian De Mulder, un combattant anversois actuellement en Syrie, vient de publier sur Youtube
une vidéo : il annonce une attaque sanglante contre notre pays !

Selon Le Vif, il s'agit bien de la voix de Brian De Mulder. Durant deux minutes, il... chante le « nachid », un poème musical musulman. Et il menace notre pays. « De Crem, Wilders, les traîtres
tombent, faites attention aux voitures piégées ».

Il poursuit : « Les bombes tombent, Atomium, j'entends une explosion, des bouts de corps partout... Oh musulmans, la Charia arrive, bienvenue en Belgistan. Les drapeaux sont levés, les sabres
sont aiguisés. Inchallah, nous deviendrons martyrs », selon la traduction réalisée par le Vif.

En décembre 2011 déjà, Belkacem et Sharia4Belgium avaient tourné une vidéo devant l'Atomium. Des menaces avaient déjà été proférées...

Selon nos informations, la police de Bruxelles effectue une surveillance accrue à proximité de l'Atomium depuis 15h30...