Islamisation: 2500 imams par an en France. Merci Sarkozy, Fillon, Copé et vos amis de la gauche!

Publié le 26 Juin 2012

La France reçoit depuis plusieurs années des imams de pays étrangers ne connaissant même pas la langue française ou refusant de la parler!

Les politiques de droite ne sont pas innocents, ils sont coupables de cette islamisation progressive de notre pays. Cela se passe sans véritable violence, par le bas, par les banlieues, par les quartiers, par l'intoxication journalistique, par le silence des médias lorsque cela devient par trop voyant: violences et revendications islamiques par exemple, absence de  dénominations des délinquants pour éviter de "stigmatiser", alors même que Pierre, Paul et Jacques peuvent l'être!

Les mosquées se construisent à une vitesse folle, elles sont de plus en plus grandes et nos politiques feignent d'ignorer qu'en fait, ces mosquées sont des lieux de pouvoir et d'administrations islamiques. On se marie, on divorce, on juge à la mosquée. Le mariage civil n'est qu'un moyen de percevoir des allocations, des papiers de résidence, rien d'autre! 

Nos politiques de gauche iront sans doute plus loin car le but est clair: détruire la nation en tant qu'entité culturelle. Faire table rase du passé et la droite en est complice. L'Europe étant le but final pour les uns alors même que pour l'islam, c'est la Oumma la finalité! Celle-ci ignore les frontières et n'adore qu'un seul dieu assoiffé de sang et son prophète pédophile et esclavagiste. Elle n'a qu'une seule loi: la charia, la mort des libertés civiles!

C'est vous , mesdames et messieurs de droite et de gauche qui, par votre action, allez porter la responsabilité de la mort de notre pays en tant que tel et celle de notre culture millénaire. Nos enfants, vos enfants sauront j'espère s'en souvenir et vous maudire ! 

Gérard Brazon

Kabyles.net  Félicitation pour l'islamisation de la France.

La France accueille 2.500 imams tous les trois ans !

 

La France est une République laïque. Quels sont donc les principes de la laïcité ?

  • La séparation des églises et de l’État (Loi de 1905).
  • La neutralité de l’État, et donc des agents publics (interdiction de tout port de signes religieux visibles).
  • La République assure la liberté de conscience (article 1 de la Loi de 1905).
  • La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte (article 2 de la Loi de 1905).

Mais s’il y a une séparation des églises et de l’Etat, nous constatons un rapprochement des mosquées et de l’Etat français.

La République française assure la liberté du culte musulman au point d’envahir et de bloquer les rues de Paris et de banlieues, le vendredi à l’heure de la grande prière musulmane.

La République française connait et subventionne tout ce qui se rapproche de près ou de loin à l’islam.

Petit rappel de la dhimmitude de la République française :

À l’occasion de journées d’étude organisées à Alger pour les directeurs et enseignants des instituts nationaux de formation des imams, Bouabdellah Ghlamallah, ministre algérien des affaires religieuses et des habous, a indiqué que « 50 imams se rendront le 1er juillet en France pour encadrer la vie religieuse et l’exercice du culte de la communauté musulmane dans ce pays », rapporte vendredi 22 juin 2012 Algérie Presse Service. Au total, 120 imams algériens se préparent à rejoindre les mosquées relevant de la Grande mosquée de Paris,

Toujours selon l’agence d’informations algérienne, « le ministre a donné à cette occasion des orientations et des instructions aux imams pour qu’ils accomplissent leur mission pleinement à travers le respect du pays d’accueil et la non-ingérence dans ses affaires internes notamment dans le contexte du “conflit idéologique entre les partis politiques” ». Il a souligné dans ce sens l’intérêt qu’accorde l’État algérien « au sens nationaliste, civique, éthique et religieux dont doit faire preuve l’imam pour qu’il soit le meilleur ambassadeur de son pays ».

« Respect des spécificités et des lois de la société française »

De son côté, le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur a souligné le rôle de l’imam dans les mosquées en France l’exhortant à faire preuve « d’un haut sens moral et au respect des valeurs de l’islam », insistant notamment sur « le respect des spécificités et des lois de la société française ».

Présent à cette rencontre, Laurent Touvet, directeur des libertés publiques au ministère de l’intérieur français, a évoqué l’héritage religieux de la France et les lois régissant la liberté de culte. Il a mis en exergue à cet effet l’importance de respecter des lois de la République dont la laïcité, l’égalité et la préservation des valeurs de la société française.

« Le représentant du ministère de l’intérieur français a enfin distribué des manuels aux imams concernant les règles de l’exercice du culte et les lois en vigueur dans ce pays », rapporte Algérie Presse Service.

Formation scientifique et éthique

Lundi 19 juin, à l’ouverture de ces journées, le ministre des affaires religieuses avait appelé les responsables des instituts nationaux à « garantir une formation scientifique et éthique à cette élite(NDLR : les imams) afin de leur permettre de remplir leur mission et assumer les responsabilités qui leur incombent, notamment en matière d’orientation religieuse de la société algérienne ». Ceci, selon lui, pour « dynamiser le rôle vital des mosquées, l’une des principales institutions de l’ordre social contribuant à la stabilité et l’unité de la société ».

Il a relevé une hausse du nombre des instituts passé de 8 à 12, et accueillant 2.500 imams tous les trois ans.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Charles Martel 26/06/2012 18:27


 


Bizarre ;) J'avais posté cette info ce matin sur G+ ^_^


La France accueille 2.500 imams tous les trois ans !
http://www.kabyles.net/la-france-accueille-2-500-imams,8860.html
Info postée sur Scoop It http://ScoopItIslam.chickenkiller.com Cliquez sur FOLLOW