Islamistes: dix-neuf personnes interpellées en France...

Publié le 1 Avril 2012

Dix-neuf personnes interpellées en France, dont Samir A. à Bagnols-sur-Cèze.

Nantes, Marseille, Lyon, Toulouse... mais aussi Le Pontet (Vaucluse) et Bagnols- sur-Cèze, dans le Gard. Hier matin, la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) ont procédé à dix-neuf interpellations à travers tout le territoire national, dans les milieux islamistes radicaux.

C’est à 6 h qu’une quinzaine de véhicules des forces de l’ordre ont encerclé la couronne du centre-ville de Bagnols. Encagoulés et armés, accompagnés de chiens, les hommes de la DCRI auraient, selon les témoins, "défoncé la porte d’entrée de la résidence Les Teinturiers", de la place éponyme, avant de grimper dans les étages "et de fracturer la porte de l’appartement" dans lequel Samir A., son épouse et leurs deux enfants résidaient.

Samir A. a été interpellé et placé dans une voiture sous étroite surveillance, alors que sa femme et leurs deux enfants ont été installés dans un autre véhicule, avant de partir en direction d’Avignon.

L’arrestation n’étonne pas trop dans le quartier. Certains habitants décrivent Samir A. comme un illuminé, violent, qui hurlait souvent dans les couloirs de la résidence des versets dédiés au diable.

"Il faisait partie des Cavaliers de la fierté (Forsane Alizza) et avait participé à un reportage sur le groupuscule diffusé sur M6 en novembre dernier", chuchote un voisin.

D’ailleurs, l’identité du suspect apparaît à de nombreuses reprises sur internet, sur Twitter et autre Facebook. Autant de réseaux sociaux sur lesquels il vante les mérites de Forsane Alizza, et invite le quidam à rejoindre l’organisation. Selon nos informations, Samir A. aurait également purgé une peine de prison pour violences avec armes.

Des témoins évoquent une épouse "très discrète", qui ne quittait pas le domicile familial sans avoir revêtu le niqab, voile ne laissant apparaître que les yeux, obligatoire pour les Cavaliers de la fierté.

Dans le quartier, on s’inquiète. La communauté musulmane craint que cette interpellation jette le discrédit sur l’ensemble de ses membres. "Cet homme est un hurluberlu, un fou qui appartient à un groupe qui revendique défendre l’islam, alors qu’il transgresse chacune des règles et des valeurs du coran", affirme l’un d’eux. (La "communauté" commence à sentir le vent tourner! Elle ne devrait pas s'inquièter trop! Dans 3 mois tout au plus, les choses reprendront leur cours. Les élections présidentielles et législatives seront passées et ils pourront continuer à nous islamiser tranquillement! Ndlr Gérard Brazon)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Claude Germain V 01/04/2012 18:19


Pardonnez de faire une parenthese ,mais nom de zeus !!!! quand on voit ces gros poussha gesticulants ,gros comme des bohommes michelin ,quelques choses me derange ,leurs chers freres et
soeurs dans les pays d'afrique crevent literallement de faim  ,et eux là les forsane-machin ILS passent leurs journées a quoi faire ???pas la transpiration qui les fait maigrir
.......elle est belle la France .......

Francis Claude 01/04/2012 16:50


Votre commentaitre Gérard Brazon résume la réalité des choses...sauf si MLP gagne la bataille des Prèsidentielles!!!

mika 01/04/2012 16:43



Djemila Benhabib - Les dérives de l'islam politique



http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=uuzC5ESEZ9Q