Islamistes en Syrie : décapitation d’un prêtre et de ses compagnons par des rebelles.

Publié le 2 Juillet 2013

Syrie : Aux cris de "Allahuh Akbar" des « rebelles d’importation » – sans doute tchétchènes et liés à Al-Qaïda – décapitent un prêtre et ses deux compagnons tandis que les enfants prennent des photos et se réjouissent.

 

Par  Sharona Schwartz 

Le prêtre syrien catholique François Mourad a été tué par décapitation la semaine dernière par des combattants jihadistes selon un rapport de ‘Catholic Online’ qui associe cette information à une vidéo  qui est censée montrer la scène brutale de l’assassinat. 

Mourad, 49 ans, dirigeait un monastère à Gassanieh, au nord de la Syrie. Dimanche dernier, jour de repos sabbatique de l’ecclésiastique des militants extrémistes opposés à  Bashar Assad ont pénétré à l’intérieur du monastère et se sont emparés de Mourad.

Tandis que des rapports précédents émettaient l’hypothèse que Mourad  avait été fusillé,  ‘Catholic Online’ a rapporté dimanche: “Le Vatican confirme la mort par décapitation du Père franciscain François Mourad qui a été martyrisé par des jihadistes syriens le 23 juin.

 

Le prêtre syrien catholique François Mourad.

Le prêtre syrien catholique François Mourad. (photo : Syria Report)

Le service d’information catholique cite des sources locales qui rapportent que le groupe radical Jabhat al-Nusra lié à Al-Qaïda (ou Front al-Nusra) est responsable du sauvage assassinat.

Dans une vidéo postée par Live Leak présentant très vraisemblablement  l’exécution, on voit des scènes d’allégresse de dizaines d’hommes et de jeunes garçons tandis que trois hommes sont assis attendant leur sinistre destin.

Les hommes sont  méthodiquement décapités un à un par des hommes tenant ce qui semble être un simple couteau de cuisine après quoi, les têtes sont placées au-dessus des corps.

Selon ‘Catholic Online’, la première victime a été  Mourad.

Une scène de délire s’ensuit tandis que des dizaines de smartphones capturent la scène sanglante aux cris des  Allahu Akbar (“Allah est le plus grand”) scandés par des jihadistes en extase.  On voit plusieurs observateurs s’approcher tout près des corps pour prendre des clichés en gros plans.  

 ‘Catholic Online’ sonne l’alarme aux nations occidentales qui fournissent de l’aide à des rebelles dont l’aspiration à persécuter les chrétiens est manifeste:

Cela devrait faire prendre conscience aux chrétiens du monde entier de la nature des jihadistes. Ne faites pas d’erreur. Les catholiques et les chrétiens partout dans le monde sont sous une menace terrible, particulièrement à cause de l’islam militant.  Tant que cette menace ne sera pas reconnue et prise sérieusement en compte, des scènes de martyrs comme celle-là, se répéteront.

Radio Vatican rapport que Gassanieh, un village à majorité chrétienne, a subi les attaques de combattants islamistes au cours des dernières semaines, forçant la plupart des résidents à fuir par mesure de sécurité.

Milices armée en Syrie

Milices armée en Syrie

R.V. cite le Père Franciscain Pierbattista Pizzaballa “Malheureusement la Syrie est maintenant devenue un champ de bataille entre les forces syriennes mais aussi entre les pays arabes et la communauté internationale. Et ceux qui en paient le prix sont les pauvres, les jeunes et les chrétiens. La communauté internationale doit mettre un terme à tout ceci”, 
Pizzaballa a dit à l’Agence d’information du Vatican, “Le monde doit savoir que la fourniture par l’Occident d’armes aux milices aide les extrémistes à massacrer les syriens. Avec de telles positions, il ne restera plus un seul chrétien en Orient,” a-t-il ajouté.

Radio Vatican écrit, “François Mourad était simplement l’un de ses hommes et de ses femmes qui sur la première ligne de front, mettent leur foi au service de la Syrie et  refusent d’abandonner les communautés à la fois chrétiennes et musulmanes qu’ils servent. Ils restent parce qu’ils veulent être un signe d’espoir, une lumière et un réconfort pour le peuple au milieu de la destruction.”

Après avoir manifesté hier contre l’exhibition morbide de jihadistes tenus pour des héros à l’exposition du Jeu de Paume, Europe – Israël n’a pas tenu à montrer la vidéo de décapitation du Père Mourad, tant les images sont perturbantes. Le lien est simplement donné  here.

Europe-Israël

 30 juin 2013  Sharona Schwartz - Traduction Nancy Verdier

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Rédigé par Gérard Brazon

Commenter cet article

lucie 03/07/2013 10:43


le Père Mourad et ses frères avaient la foi, celle qui ne tue personne, celle qui brille dans la nuit des hommes.


Mais la foi est une chose dangereuse car si on peut tuer des hommes en son nom.


Tout est clair, mais ceux qui veulent nier, nieront jusqu'à la mort, la VOTRE probablement.


 

pouf 02/07/2013 20:46


...des assassins sanguinaires qui ont trouvé une justification à leur perversité : Allah...


Une seule issue, les exécuter et que les autres religions cessent leur "bien-pensance"...