Islamophobie: Dérive sémantique, piège à gogo, escroquerie verbale!

Publié le 22 Octobre 2010

           Histoire de changer un peu et donner la parole à des musulmans qui se croient ou feignent de se croire victimes, j'édite un article venant d'un blog ou le rire se mêle à l'effroi.

 

             - Est-il possible qu'ils soient sincères?

             - Est-il possible que dans leur ignorance profonde, ils pensent réellement qu'en France, l'islamophobie interdit leur progression dans la société française? (Islamophobie: cette expression est une erreur, une dérive sémantique, une technique de culpabilisation dénoncé par la LICRA à l'ONU de Genève).

              - Est-il possible qu'ils pensent véritablement qu'ils sont des victimes?

 

Si oui, il va falloir leur expliquer le sens du mot victime!

                 Il va falloir leur dire que dans tous les pays ou l'islam est une religion dominante, plus aucune autre religion n'a droit de cité!

                 Il va falloir leur dire que l'apostasie est punie de mort chez eux pas chez nous!

                 Leur signaler que la Liberté des femmes est garantie chez nous pas chez eux et quand je dis chez eux, je dis "terre d'islam" ou règne nous dit-on une religion de paix et d'amour!

                 Si je dis "chez eux" c'est parce que je n'entends pas de musulmans dirent qu'il faut adapter la charia aux lois républicaines de la laïcité française!

                 Il va falloir leur dire que lorsqu'une mosquée est "touchée" c'est le branle bas de combat médiatique par tous les corps de l'état et des clergés mais que lorsque c'est une église, un temple, une synagogue, on ne voit pas de musulmans protester.

                  Il va falloir leur apprendre que personne ne les oblige à vivre comme un chrétien, un juif, un athée mais qu'ils ne doivent pas nous obliger à adapter notre laïcité à leurs pratiques religieuses.

              Car enfin, c'est eux les conquérants en ce moment ! C'est nous qui sommes placés, à notre corps défendant, dans une position défensive!  Je vous laisse lire ce qui suit et vous faire votre idée. Pour autant, il ne faudrait pas que cela vous fasse venir des mauvaises idées.

Gérard Brazon 

 

L’Islam fait toujours l’objet de profanation en France (Pauvres petits choux, je verse une larme)

Par Abderrahim
 

Trois actes islamophobes en quelques jours :

 

islamophobie en france l'islam en france, ramadan 2010, islam, musulma, mosquee, halal, voile islamique, coran, burqa, voile integral, israel, palestine, cfcm, uoif, islamisme, islamiste, religion, laicite, chretien, juif, ump, ps, fn, islamophobie, racisme

Les principes et les valeurs sacrées de l’Islam font toujours l’objet de profanation en Occident.


Les agissements des courants islamophobes dans les pays occidentaux ont rendu plus insolents les racistes et les extrémistes de la droite dans la poursuite de l’outrage fait aux principes sacrés de l’Islam. Récemment un citoyen français à Strasbourg a mis sur la toile un film d’une heure où l’on déchirer des pages du saint Coran. Dans ce film vidéo la personne en question déchire les pages du noble Coran alors qu’il a un masque satanique sur son visage. En réaction à cet acte blasphématoire le conseil des musulmans de France l’a condamné et a estimé regrettable l’exécution d’un tel acte en France. Le communiqué de ce conseil ajoute que cet acte est un appel au racisme et aux violences religieuses, il contrarie même les valeurs françaises et divise les citoyens. Le communiqué du Conseil des musulmans de France souligné que le Conseil a reçu des lettres avec des images blasphématoires du noble Coran ; le texte demande aux musulmans de France de rester leur vigilance et de réagir avec retenue face à de telles provocations. Au cours de ces derniers mois les actes islamophobes se sont multipliés en France. Ces outrages montrent qu’un mouvement organisé en est derrière. Ces actes ont été commencé par la publication de livre, des images, des caricatures et des filme et se sont poursuivis par l’autodafé du noble Coran.

Dans la nouvelle vague de l’Islamophobie, le courant extrémiste en Occident tente de créer une sorte d’indifférence et de passivité chez les musulmans par la répétition des outrages faits à leurs principes sacrées. On peut dire que la propagation de l’islamophobie après les événements du 11 septembre 2001 a servi de prétexte aux interventions militaires et politiques de l’Occident dans les pays islamiques. Les extrémistes en Occident en publiant des caricatures blasphématoires du noble Prophète de l’Islam, en faisant outrage au saint Coran et en propageant des lectures erronées de l’Islam par les chaînes américaines et européennes, ont débuté une nouvelle phase de l’islamophobie. Dans le souci d’examiner et d’analyser le scénario d’islamophobie et ses objectifs manifestes et occultes, il faut avant tout se demander pourquoi l’Islamophobie a été engendré.

L’Islamophobie n’est pas un phénomène nouveau en Occident et il puise ses racines dans les Croisades. Mais cette récente vague d’islamophobie est un projet totalement ciblé et planifié qui se poursuit en utilisant différents moyens et tactiques compliqués sur une vaste échelle. La première vague de ce projet a déferlé dans les années 80. L’une des raisons importantes pour l’opérationnalisation du projet d’islamophobie revient à la victoire de la Révolution islamique et ses vastes répercussions dans le monde de l’Islam et dans les relations internationales. La victoire de la Révolution islamique en Iran a créé une vague du réveil islamique et de la prise de conscience religieuse dans les sociétés islamiques. Au tournant de cet événement majeur, le courant islamiste s’est accéléré chez les peuples musulmans et notamment les jeunes. Les vagues de ce réveil se sont même manifestées dans les deux bloc de l’Est et de l’Ouest. Jusqu’avant la Révolution islamique, les pays étaient dans les deux camps de l’Est ou de l’Ouest et les lois économiques et politiques du socialisme et du libéralisme régnaient sur les relations internationales. Mais la Révolution islamique a fait entrer un nouveau élément dans les équations internationales : l’indépendance et le rejet de l’équation dominant-dominé. L’autre facteur de l’intensification de l’islamophobie en Occident était l’immigration des musulmans à vaste échelle dans les pays occidentaux et leur résistance devant l’intégration dans les valeurs occidentales. Ce phénomène a fait réfléchir les gouvernements occidentaux les poussant à chercher une solution. Dans une 1ère étape, l’Occident a tenté de s’appuyer sur l’islamophobie pour maîtriser l’islam de la liberté et de la justice.

Lire la suite ICI 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

muller marie-claire 22/10/2010 21:22



LIBERTE, POLICE ET SHARIA.....en FRANCE



Les islamistes du groupe sirât alizza ont défilé dans les rues de Limoges et devant une foule du centre ville, le prédicateur a jeté le code pénal par terre en le refusant parce qu'il ne tient
pas compte des musulmans....
 
A t-il été arrêté?  NON
 
Le président du CFCM a demandé au président de l'assemblée nationale d'annuler un débat dans ses locaux car il concernait l'islam. ET il a été entendu!
 
Un artiste a mis en scène la mise à feu du coran avant d'uriner dessus sur sa chaine sur internet. Ce jeune homme est habitué à produire des temps diffusés sur la toile et pour cette action, il
avait revêtu un masque dramatique alors même qu'il n'avait pas caché son identité.
 
Non seulement il a été inculpé et sera présenté devant un juge pour incitation à la haine raciale (sic) mais il également été maltraité par la police lors de sa garde à vue.
 
La police est venue le chercher à son domicile pour qu'il soit entendu. Il a coopéré et signé un papier de bonne foi signifiant sa garde à vue. Il s'est retrouvé à côté de délinquants qui
insultaient les policiers et a été obligé d'uriner dans un récipient alimentaire car ceux-ci n'ont pas voulu qu'ils aillent aux WC.
Il a refusé de signer une autorisation de perquisition présentée par la police en expliquant qu'il ne se ferait pas avoir deux fois suite à sa garde à vue. Les policiers ont été chercher sa
compagne à son travail et l'ont menacée de la placer en garde à vue également pendant 24 h s'ils ne signaient pas cette autorisation. Ils ont accepté et leur appartement a été retourné avant
que leur ordinateur soit saisi.
 
Imaginez vous les pressions subies par ce couple?
 
Cette jeune femme aurait pu perdre son travail car une GàV n'est pas forcément appréciée par l'employeur.
Ils ont été traités comme des voyous alors que dans un reportage de zone interdite sur M6, on voyait un policier expliquer calmement à la compagne d'un criminel que celui-ci avait fait une
"bêtise" (il avait égorgé un homme devant sa femme et ses enfants).
 
La justice poursuit ce jeune homme pour incitation à la haine raciale alors que les musulmans ne sont pas une race.
 
Les policiers sont plus durs et inflexibles envers et sa compagne plutôt qu'avec des criminels
 
Le président de l'assemblée nationale interdit le débat dans le pays des droits de l'homme
 
Des musulmans peuvent mépriser ouvertement l'outil de travail de la police et des juges sans risque.
 
Pour ceux qui pensaient pouvoir compter sur la police en cas de guerre civile annoncée par l'anthropologue musulmane (spécialiste des cités) dounia bouzar, nous savons désormais de quel
côté ils se placeront.



Celui qui voit le problème et qui ne fait rien, fait partie du problème





henri 22/10/2010 16:52


hihihi :bien sûr que je suis tendu Monsieur Brazon,mais je ne pète pas moi....hihihi @ + !


Gérard Brazon 23/10/2010 19:26



Sourire!



henri 22/10/2010 15:59


s'ils ne sont pas contents de vivre libre en démocratie,qu'ils repartent chez eux ou dans un des 57 pays musulmans de leur choix. On coupe les mains des voleurs,femmes ou enfants,on lapide,on brûle
au feu ou au vitriol,on pend aussi,bien sûr on égorge aussi.... L'application de la charia,quoi.Es ce cela que vous voulez ? C'est formidable ! pour vous les musulmans, ils y sont très bien
accueillis !(bien sûr pas de CAF,Pas d'allocs...) Mais surtout : ne venez pas nous emmerder chez nous !


Gérard Brazon 22/10/2010 16:45



Je vous sens quelque peu tendu! (sourire)