Un soutien à Israël qui subit les attaques des cinglés de Dieu - Par Gérard Brazon

Publié le 11 Avril 2011

           Le Hamas agresse Israël et que lisons-nous ?  "Israël et le Hamas se disent prêt à un cessez le feu" dans le Figaro d'aujourd'hui en 8éme page.

          Que n’aurait-on lu, vu et entendu si cela avait été Israël qui avait lancé plus d’une centaine de roquettes en plus des obus de mortiers sur des civils. La réponse, vous la connaissez ! Un déchaînement dans les rues de Paris, « Mort à Israël », quelques « Morts aux juifs » en passant.  La une des médias, des mines de juges courroucés, bref, la totale.

          Depuis plusieurs jours, c’est le Hamas, ce groupe reconnu comme terroriste par toute la communauté internationale qui lance des roquettes et... c’est le silence.

         La Lybie, la Côte d’Ivoire occupent tout l’espace médiatique entre les régimes minceurs et la hausse du pétrole. Tout cela avec le sourire de circonstance de la Ferrari ou de sa jumelle Chazal. A moins que ce ne soit l’inverse.

        On peut tuer du civil juif pour peu qu’il soit Israélien.  Sinon, en France  c’est le cliché habituel du juif persécuté dans les années trente, déporté par les nazis avec l’aide (info importante, culpabilité oblige) de la gendarmerie et de la police française.


          Mais un israélien-juif c’est quoi ? Un sioniste, un colon ? Une chose impure en terre d’islam ! C'est un citoyen d’un pays démocrate qu’il faut raser sur cette terre décrétée, par les cinglés de dieu, musulmane.

         Bref, tout juste quelques lignes pour relater l’assassinat d’une famille avec l’égorgement d’un enfant de trois mois. On ne va pas en faire un fromage de ces juifs ! Il ne faut pas exagérer tout de même.

         Alors qu’une famille de Gaza… faut voir !

         Mais voilà, ces cinglés de Dieu tirent des roquettes et Israël répond ! Mais que fait Israël dit la presse à l’affût ? Décidément, cette presse me fait gerber.

 

           Je sais bien qu’Israël n’est pas le pays des saints même s’il est sur une terre trois fois saintes. Mais ce que je sais, c’est qu’Israël vaut bien plus qu’une messe. Ce pays est le seul véritablement démocratique de la région. Il est notre ami. Il devrait avoir le soutien de toutes les démocraties et au lieu de cela, nous nous retrouvons à soutenir des pays d’autocrates sanguinaires, de groupuscules fanatisées, des fous de Dieu bon à enfermer dans des hôpitaux psychiatriques.

 

Israël répond à ces malades du Hamas ? Tant mieux. Notre devoir serait de soutenir Israël et non de tergiverser et trouver des excuses à l’indéfendable : la barbarie islamique qui sévit à Gaza et ailleurs.

Gérard Brazon


     Sur ce blog, tous mes textes sont libres d’accès. Ils ne sont pas protégés par copyright. Le combat des idées nécessite cette liberté de copier et de diffusion. Pour autant, par simple respect, il vous est demandé de citer l’auteur des articles et de mettre en liens le site. Merci d’avance. Gérard Brazon / http://puteaux-libre.over-blog.com

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

Hosteen 11/04/2011 18:28



Vous avez pu aussi remarquer l'incroyable partialité du Figaro qui va bientôt rejoindre le Monde dans la galerie des torchons de référence ! Je vois la partialité du Figaro par le fait que tous
mes messages de soutien à Israel sur les forums sont automatiquement censurés alors que les diatribes antijuives y ont libre cours sans que les modérateurs s'en émeuvent. La presse française
m'écoeure profondément ! Et vive Israel !



MASCARA83 11/04/2011 16:25



La ligue arabe aurait demandé à l'ONU de proclamer GAZA "zone d'exclusion aérienne de l'aviation Israélienne"!   Ces barbares ne manquent pas de culot!!!, non seulement ils agressent
sans cesse ce pays par tous les moyens dont ils   disposent, mais en plus, lorsque l'armée Israélienne riposte ils crient "au secours auprès de l'ONU"... qualifiée de "grand machin",
par le Général De Gaulle.


En tout cas, j'espère qu'avec les grands chercheurs en tous genres dont possède ce Pays, ils ne tarderont pas de mettre au point une: bombinette renifleuse, qui s'intoduise après chaque attaque
dans leurs tunnels, bunkers souterrains ou tanières, pour les éliminer une fois pour toutes, s'ils veulent vivre en PAIX...


Mascara83



muller marie-claire 11/04/2011 14:47



La réponse des arabes qui vérolent l'ONU:



Tirs de roquettes depuis Gaza : La Ligue arabe veut
protéger les terroristes - par Ftouh Souhail



La Ligue arabe a  demandé ce dimanche, 10 avril,  à
l’ONU  de proclamer Gaza "zone d’exclusion aérienne".





"Nous avons chargé le groupe arabe à l'ONU d'appeler à une réunion du Conseil de
sécurité pour demander qu'une zone d'exclusion aérienne soit imposée à l'aviation israélienne au-dessus de Gaza", a déclaré dimanche le chef de l'organisation pan arabe, Amr Moussa.





Une série de mensonges est actuellement diffusée par les lobbyistes de La Ligue
arabe à New York pour faire croire aux restes du monde que l’Etat Juif est responsable de cette escalade.





La Ligue arabe cherche à ignorer le fait le mouvement islamiste, qui régne sur
Gaza, est responsable de cette escalade, et que l’aviation de Tsahal ne fait que riposter aux attaques du mouvement militaro religieux, qui veut que le sud d’Israel vive dans la terreur .





Dans leur désir de détruire Israël, la Ligue arabe veut empécher Israël de se
défendre, malgré le ciblage délibéré des populations civiles, par des Qassams et des missiles Grad de plus en plus sophistiqués. Ces armes sèment la destruction, la peur et l'angoisse sur les
villes de Sdérot, et aujourd’hui d’Ofakim, d’Ashdod où d’Ashkelon.





Il ne fait aucun doute que Tsahal est très mésuré dans ses réponses. N'importe
quel autre pays aurait envahi Gaza dès la première roquette. La France a envoyé l'OTAN en Libye pour moins que ça. Pour le moment Tsahal ne cible que les dirigeants terroristes et les activistes,
qui tirent leurs roquettes à partir de zones densément peuplées, des écoles, des hôpitaux et de mosquées, et qui mettent en danger les habitants de Gaza.





La communauté internationale doit respecter le droit d’Israël à la légitime
défense. Les opérations militaires israéliennes contre les terroristes du  Hamas sont vitales. Elles sont conçues pour empêcher le lancement de roquettes sur la population israélienne,
et sont clairement un acte d’autodéfense, avalisé par les lois internationales.





Le Hamas, qui continue de refuser de se plier aux exigences de la Communauté
internationale ; à savoir reconnaître l’existence de l’Etat d’Israël, renoncer à la violence et au terrorisme, et accepter de respecter les accords israélo-palestiniens déjà conclus, est le
seul responsable de cette situation explosive.





Le Hamas - il faut quand même le dire et le répéter - utilise les
civils à la fois comme boucliers et comme cibles. Cibles [israéliennes] au sud d’Israel et boucliers [palestiniens] à Gaza.





Israël a été mis devant le fait accompli : il a l'obligation de recourir à la
force pour empêcher ces tirs incessants.





La Ligue arabe, qui est incapable de mettre un terme aux agressions
palestiniennes, n’a pas le droit de demander à ce que Gaza soit une "zone d’exclusion aérienne". Cette proposition vise à protéger le Hamas et laisser le sud d’Israël sous les
bombardements.





Un responsable du gouvernement israélien, qui a requis l'anonymat, a critiqué
l’appel de la Ligue arabe à instaurer une zone d'exclusion aérienne à Gaza. Pour ce dernier, la Ligue arabe devrait d'abord s’assurer de l’arrêt des tirs de roquettes et de missiles en provenance
de l’enclave palestinienne.





La variable d’équation que les capitales arabes n’ont toujours pas saisie est
la suivante : tant qu’ils laissent les mains libres au Hamas pour tirer sur les populations du sud d’Israël, ils devront assumer leur responsabilités, parce qu’Israël n’a pas d’autre choix
que de défendre ses citoyens.





Une partie sans cesse plus importante de la population israélienne
est  dans un état de tension psychologique insupportable. Personne n’est intéressé à entendre cette tragédie israélienne, méprisée par les médias. Parce que les israéliens courent aux
abris, de jour comme de nuit, et qu'il n'y a pas de morts ? Qui veut d'une telle vie ?