Israël et la nécessité de l'état Israélien au Moyen Orient.

Publié le 31 Mars 2014

Par Roger Korda
  De ce qu’il faut dire à Monsieur John Kerry sur l’impossibilité d’un Etat musulman en Terre Sainte. Il faut lui expliquer que remplacer une portion du territoire d’Israël par un Etat musulman est un acte de haute trahison, de mise en danger d’autrui, d’atteinte aux intérêts supérieur et à la sécurité de la nation, complicité à l’installation d’une entité à vocation terroriste.

Explication et rappel de la structure fondamentale de l’islam.
L’islam est une dictature politique déguisé en religion.
Elle a été conçue afin d’éliminer toute opposition au pouvoir en place en se proclamant « Envoyé de Dieu ».
Ce qui permet, par cette ruse de pouvoir assimiler la contestation politique en blasphème puni de mort.
L’islam dans son appareil politico-militaire est composé de trois livres

1) La Sira, biographie officielle de Mahomet,(Sira II 58-60 « si un juif vous tombe sous la main, tuez-le »)
2) Le Coran, en fait la Constitution de la société pillarde musulmane chargée d’établir les nouveaux rapports sociaux entre les occupants musulmans des territoires conquis (Israël, Afrique du Nord, Espagne) et la population civile vaincue, soumise au diktat islamique.
3) La Charia, le Code coranique qui applique dans la vie civile de tous les jours par les Tribunaux islamique constitués, la main mise dans tous les domaines des biens et des personnes sous la menace d’actes de torture et de barbarie complaisamment étalées dans les versets du Coran
(on va vous brûler avec du plomb fondu, des fouets de fer vous sont réservés etc….etc…)

Tout cela ,Monsieur John Kerry est parfaitement illicite en droit national et international et expose ses promoteurs à la traduction devant la justice compétente.

Quelques exemples d’illégalité au droit des textes du Coran, répétons-le la constitution politico-militaire dissimulé sous le masque d’une religion pour rendre le pouvoir des dirigeants incontestables:

Sourate 33 verset 50: » Ô toi, le prophète nous avons rendu licites ce que tu as possédé légalement parmi les captives (ou esclaves) qu’Allah t’a destinées….. les captives faisant partie du butin qu’Allah t’a accordé pour faits de guerre. »

Comme l’on voit, Monsieur John Kerry, l’Etat que vous souhaiteriez sur une Terre qui jusqu’ici a respecté le droit occidental, substituerait un autre droit, le Coranique qui légalise le génocide, l’esclavage, la violence de masse et l’anti-sémitisme doctrinaire.
En effet, du temps de Mahomet et plus que jamais actuellement, le droit musulman accorde la permission d’emmener des captives, de les faire basculer dans le statut d’esclaves sexuelles dont on a préalablement tué les frères, les maris, les enfants.
Il s’agit donc pour l’islam dans sa théocratie d’un double atteinte à la dignité; celle des victimes et celle de leurs familles.
Le viol est la mise en esclavage est autorisé et inscrit en toute lettre dans la Constitution musulman de votre future et cauchemardesque Etat.

Autre exemple de la barbarie coranique.

Sourate 24 verset 2 » La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de 100 coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah-si vous croyez en Allah et au jour dernier. Et qu’un groupe de croyants assiste à la punition. »

Le Coran dans sa barbarie finirait presque par devenir comique si ce n’était pas aussi tragique.
Son rédacteur, sous la commande d’Uthman, le troisième calife a eu le culot d’imposer sous peine d’acte de torture, la chasteté au musulman pauvre qui n’a pas les moyens de se payer une captive de guerre, une esclave.
C’est ce que l’on appelle une morale sélective.
Les pulsions sexuelles du pauvre sont les seules en islam, qui doivent être contrôlées, pas celles des riches.
Les mosquées, les associations musulmanes sont illicites dans les pays démocratiques et doivent être fermées par décision judiciaire pour apologie du crime organisé.
Merci à Monsieur John Kerry de bien réfléchir à ses responsabilités dans sa mission sur Terre des juifs depuis 32 siècles.

Roger Korda

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Jean-Paul 01/04/2014 05:30


J'ai vu un autre article de cette nature :


http://www.terredisrael.com/infos/les-chretiens-amis-disrael-pour-une-jerusalem-juive-et-indivisble/


Israel, seul pays du Moyen orient où la liberté de croyance existe...


==> adresse à l'UE et aux pays européens à regarder les faits en face.


Et même un appel aux chrétiens israéliens à entrer dans l'armée israélienne...