Jacques Attali : « on a soigneusement oublié d’écrire l’article qui permet de sortir de Maastricht » (vidéo)

Publié le 24 Novembre 2011

ATTALI

L’omniscient et omnipotent socialiste Jacques Attali, qui depuis plus de trente ans fait la pluie et le beau temps dans les couloirs de l’Élysée et sur les plateaux télé, a déclaré lors de son intervention à « l’université participative » organisée par Ségolène Royal sur le thème « La crise de l’euro », le 24 janvier 2011, que le traité de Maastricht a été volontairement écris pour qu’aucun pays ne puisse en sortir.

Attali avoue : en dépit de tout principe démocratique et au détriment de la volonté souveraine du peuple, les rédacteurs du traité de Maastricht ont construit volontairement un système anti-démocratique et totalitaire.

Face à cet aveu, que font les socialistes dans la salle? Ils rient et applaudissent. Ce sont les mêmes qui ont accepté que la constitution européenne rejetée par le peuple français soit transformée en traité et repasse devant le parlement afin de contourner et bafouer la décision du peuple qui, dans une république démocratique, est le seul souverain.

On espère qu’il ne se trouvera pas beaucoup de crétins en âge de voter pour aller mettre un bulletin socialiste ou UMP dans l’urne aux prochaines élections… car les héritiers du totalitarisme, ce sont eux !

Nous soulignerons aussi que les média sont restés muets sur cette déclaration. Jamais un journaliste n’a osé interroger Attali, pourtant habitué des média, sur cette imposture démocratique. Une preuve supplémentaire que ce système est constitué de quelques roitelets et d’une palanqué de lèche-culs.

« On a fait en sorte que sortir ce ne soit pas possible… on a soigneusement oublié d’écrire l’article qui permet de sortir… (applaudissements) ce n’est peut-être pas très démocratique mais c’était une grande garantie pour rendre les choses très difficiles !! « 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article