Je suis toujours traité de sale juif et de sioniste, jamais de sale arabe et de musulman ! Par Salem Benammar

Publié le 12 Décembre 2013

Pourquoi me traite-t-on toujours de sale juif et de sioniste qui ne sont en aucun cas un déshonneur pour moi, mais jamais de sale arabe et de musulman ? On ne voit jamais en moi ni un athée, ni un bouddhiste, ni un catho, ni un animiste, ni un bahaï, ni un païen, toujours le juif. Pour eux, il n’y a que le juif qui est en droit de critiquer l’islam, c’est comme si c’était son apanage.

Par Salem Benammar pour Riposte-Laïque

C’est pourquoi à chaque fois que quelqu’un cherche à faire tomber le masque de merveilleuse et sublime religion de paix et d’amour qui a tellement honte d’elle-même qu’elle préfère se voiler la face, il est aussitôt catalogué de juif.

Je suis par conséquent leur juif qui assume pleinement sa qualité de juif. Mais quant à être sale, ils feraient mieux de purifier leur âme noircie par 1435 ans d’obscurantisme et de fanatisme En revanche, je recommande vivement à ceux qui voient le juif partout même là où il n’est jamais, mais qui les hante jours et nuits, qu’ils s’interrogent sur leurs vraies origines surtout qu’avant d’être tombés sous le joug de l’arabo-islamisme, ils étaient majoritairement judéo-chrétiens et que les historiens arabes de cette terre berbère présentaient comme païens. Comme si Saint Cyprien, Saint Augustin ou Sainte Monique l’étaient et les 3 papes Victor 1er, Miltiade ou Melchiade et Gelasse 1er que la terre qui abrite depuis 586 avant notre J.C. la Synagogue de Ghriba avait donné à l’Eglise.

Est-ce qu’avant qu’ils ne soient les esclaves, abid, des arabo-musulmans, connaissaient-ils au moins leurs vraies origines ? Savent-ils que quand ils m’insultent ils s’insultent eux-mêmes. Qu’ils fassent leur ADN pour qu’ils cessent leur haine du juif.

En ce qui me concerne, je ne crois pas offenser l’islam en le désacralisant et le démystifiant pour le disqualifier en tant que culte religieux. Leur peur de dévoiler le vrai visage qui les rend violents et intolérants. Quand on ne veut pas entendre la vérité, on s’effarouche comme une vierge qui a perdu sa virginité de son plein gré et qui craint qu’on ne découvre qu’elle ait offert son hymen de son plein gré. Tous les musulmans sans exception savent que l’islam est une religion ultra violente et liberticide, ils ne veulent surtout pas que cela s’ébruite et se sache.

Heureusement que le juif qui est cette bonne conscience dont ils sont dépourvus, celui qui est le miroir de vérité dans lequel ils n’aiment pas voir se refléter ce visage de l’ignominie humaine qui leur est intolérable. Le juif qui les obsède par sa clarté, son courage et sa conscience de soi est toujours là pour révéler leur secret qu’ils n’ont pas le courage eux-mêmes de dévoiler. En déversant votre poison sur moi, vous ne faites qu’étouffer dans celui de la vérité qui vous ronge intérieurement et vous mine et vous fait à chaque fois perdre conscience de votre humanité.

PS un échantillon des amabilités nauséabondes toutes musulmanes dont on me gratifie souvent la dernière en date émane de cette ignoble personne Dina Zine qui serait résidente en France et qui mérite certainement de connaître les fourches caudines de la justice des hommes pour insultes antisémites : « Ya S. Ben khra [ excréments] vaas te faire foutre sale race de juif tu n’as pas vu ta merde de gueule dans un miroir le jour où tu penses mette les pieds ds mon pays je te chie dessus ainsi ta bande de lâches sionostes » Sionostes a-t-elle dit ! PS Ne faites pas attention à ses fautes de frappe aveuglée par sa haine du juif, elle n’a pas dû se rendre compte qu’elle avait les doigts englués dans ses propres excréments.

Salem Benammar

Islam_Will_dominate_World

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article