Jean Jacques Bourdin de RMC se fait du gras sur le dos des français angoissés par l'islam. Par Gérard Brazon

Publié le 5 Avril 2012

GérardHier matin, la question sur RMC de Jean Jacques Bourdin, sous couvert de bonhommie et d'une liberté de paroles revendiquée si ce n'est exposée outrageusement au point de se demander où est l'arnaque est: "Parlons-nous trop de l'islam"? Vaste question? Non car comme d'habitude, la question contient la réponse demandée si ce n'est espérée!

Dans la foulée, il nous cite des courriels d'auditeurs d'une grande violence sur les musulmans. Technique facile et disons-le, habituelle de désinformation qui consiste à réduire en un vulgaire racisme anti musulman, une crainte voire une opposition à l' islam qui est, n'en déplaise à Bourdin, un système politico-juridico-religieux, dans l'ordre! Bien entendu, nous avons eu droit au cortège de musulmans qui  considèrent que l'on parle trop de l'islam. Que les musulmans sont victimes de racisme, comme si une religion était une race! Jean jacques Bourdin s'est fait plaisir à bon compte sur le dos de français qui sont angoissés par cet islam totalitaire qui s'affiche comme tel dans les rues et à travers le vestimentaire des femmes, complices ou non! 

Jean jacques Bourdin est un bobo c'est une évidence! Est-il naïf ? Sûrement pas, mais il vit sur une autre planète où il n'est pas confronté physiquement et quotidiennement aux réalités de ceux qui vivent "en terre d'islam" dans les cités, les HLM des banlieues de Paris ou d'ailleurs! Il ne connait certainement pas de musulmans à qui on oblige à faire le Ramadan et dont on contrôle les poubelles. C'est tellement facile de donner des leçons lorsque l'on vit confortablement dans un bon quartier parisien.

Qu'importe ce qu'il pense au fond, car il représente déjà un passé et les Français cessent d'être dupes de ce discours lénifiant, hygiénisé où "tout le monde il est beau, tout le monde et il gentil" et particulièrement l'immigré et surtout quand il est musulman. Il suffit d'avoir un grand coeur n'est-ce pas pour résoudre les problèmes du monde.

A la question du jour, "Parlons-nous trop de l'islam?", les auditeurs répondent non, à plus de 53%. Monsieur Bourdin  semble dépité! 

Pourquoi fais-je cet article critique sur RMC? Parce que j'ai trouvé la même orientation sur RTL et je ne parle même pas de France Inter et de ses filiales de type France-Info et autres, qui sont parfaitement partisanes.

Sur Puteaux-Libre et sur Riposte Laïque, nous n'avons aucune animosité particulière envers le musulman ou la musulmane en tant qu'individu et citoyen. Nous sommes pour la liberté de culte et considérons que les religions relèvent du privé.  Par contre, nous refusons l'islam en tant que système politico-juridique qui cherche à infester notre République et exige en permanence des adaptations! Nous refusons les accommodements raisonnables!  

Si des sites, des blogs comme Puteaux-Libre, Riposte-Laïque entre autres, n'avaient pas alerté les Français sur l'islam, ses lois, ses prétentions sur la société française, qui l'aurait fait?

Si Riposte-Laïque, Résistance Républicaine, les Identitaires n'avaient pas organisé le "Saucisson Pinard" du 18 juin 2010, qui aurait parlé du scandale des prières dans les rues de nos villes de France, du halal et de la domination des abattoirs halal en France et des dîmes religieuses versées aux mosquées de Paris, d'Evry et de Lyon!  

Si le Front National sentant que les Français prenaient conscience de la problématique islamique, ne s'était pas saisi de cette prise de conscience des citoyens français, quel parti politique l'aurait fait? Aucun, c'est une évidence et je remercie Marine Le Pen de l'avoir fait.

L'islam est un problème! Pire, c'est le premier des problèmes de la France, de l'Europe. L'islam ne peut se réduire au seul citoyen musulman désolé ou catastrophé par l'image de sa religion. J'ai envie de répondre que ce n'est pas la République laïque qui refuse l'islam mais bien l'islam qui refusent les lois républicaines. Si encore des musulmans manifestaient contre les attentats, les abus, l'intolérance des tenants d'un islam radical, on pourrait sans doute imaginer un dialogue.

Mais le musulman aurait peur, paraît-il!

Mais peur de quoi? De déplaire à qui?

Qu'est-ce que c'est que ces croyants qui ont peur de leur voisin musulman?

Qu'est-ce que c'est que ces citoyens qui ont peur de religieux dans un pays laïc?

Qu'est-ce que c'est que ces français qui plient l'échine devant les représentants de l'intégrisme.

Qu'est-ce c'est que ces femmes et ces hommes sans âme, sans cœur, qui ne réagissent pas devant l'épouvantable, le terrorisme, les exécutions capitales, les mutilations, les attentats faits au nom de leur religion?

Pourquoi ces femmes et ces hommes ne font-ils pas de liens entre leur croyance et le discours des intégristes sur al Jazzira qui s'appuient sur des textes religieux issus du Coran, des Hadiths, des interprétations et des fatwas.

L'islam n'est pas seulement une religion! Si c'était le cas, cela ne poserait aucun problème dans notre société. C'est surtout un système politico-juridique qui intervient dans tous les domaines de la vie humaine et considére que la vie sur terre n'a pas d'importance, n'est qu'un examen de passage qui déterminera sa vie dans l'au-delà! Hormis cette "vérité" révélée, rien ne compte pour un religieux musulman! Peut-on en France, accepter ce déni de la vie?

Certes, la majorité des musulmans ne vivent pas de cette manière leur vie en France. Beaucoup sont des laïcs qui s'ignorent! Beaucoup de musulmans n'ont pas la vision rigoriste des intégristes! Mais il faut noter que des intégristes s'appuient sur des textes qui méritent un véritable débat dans notre pays! Car comment un citoyen français musulman peut-il accepter des appels à tuer des juifs, les chrétiens, les mécréants. Appels se trouvant dans le livre saint de leur religion: le Coran!

Alors oui, c'est un profond dilemme qui se pose pour un croyant musulman, pratiquant ou non! Mais c'est son problème pas celui de la France, pas celui des français! Nous n'avons pas à craindre de poser ces questions existentielles pour notre pays, nos valeurs. Peut-on accepter qu'un système fasciste au nom d'une religion s'impose en France?

Gérard Brazon 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article