Jean Luc Mélenchon et François Hollande dans le même pétalo....

Publié le 16 Mars 2012

Jean Luc Melenchon monte dans les sondages. Ils déteste François Hollande c'est une évidence et pourtant... il appelera à voter pour François Hollande! Cherchez l'erreur...

-

Dans une vidéo incroyable, Jean-Luc Mélenchon raconte sans rougir, comment il négociait avec Hollande les résultats d’élections internes socialistes. Une séquence édifiante, qui confirme la curieuse pratique de la démocratie par nos amis socialistes (Ségolène Royal peut en témoigner).

Au parti socialiste, les magouilles et résultats truqués sont si fréquents que les membres du parti racontent sereinement le déroulement des triches devant les caméras de télévision.

Ainsi, Jean-Luc Mélenchon raconte en pleurnichant comment François Hollande l’a arnaqué : ils s’étaient mis d’accord sur le score des élections internes (« Ben, on va s’arranger, comme on dit. Lui 85 moi 15. »).

Pour résumer, après une élection interne, les socialistes n’ont pas besoin de recourir au dépouillement, ni de compter les voix. Ce sont les chefs qui décident, après d’âpres négociation, quels sont les résultats des élections. Hallucinant !

La démocratie selon le PS est donc la suivante : on fait voter les électeurs puis ont négocie entre apparatchiks les résultats qui nous conviennent.

Il faut bien reconnaitre que cette vidéo ne fait qu’enfoncer des portes ouvertes quant aux mœurs démocratiques du PS, quant à l’honnêteté de Mélenchon, qui trouvait normal de choisir entre dirigeants le résultat du vote des militants et qui prouve qu’il est fait du même bois que les autres pontes socialistes, et quant au sens de l’honneur de François Hollande, qui trahit ses militants, son parti et ses camarades sans scrupule.

Si Hollande est élu, les Législatives vont-elles  se dérouler comme les élections internes ? Mélenchon, Aubry, Hollande et Joly vont se retrouver autour d’une table pour décider quel score attribuer au suffrage universel et se partager les voix des électeurs ?

Par ailleurs, quand on entend un dirigeant politique tenir, au sujet de l’un de ses collègues, des propos aussi violents que ceux de Mélenchon à l’égard de François Hollande, comment ose-t-on conclure des accords politiques avec le même homme ? Et appeler ses électeurs à voter pour lui ? En termes d’hypocrisie et de sacrifice de ses convictions pour des places ministérielles, Mélenchon s’en sort très bien : 

« Évidemment un accord avec hollande ou rien c’est pareil. Il tient jamais ses paroles. »

« Il me donne un score inférieur à ma motion, ce qui est littéralement impossible. »

« Dans son cas il s’agit d’un vice de cynique. »

« Je lui ai dis que je ne lui pardonnerai jamais en vous voyez en effet je ne lui pardonne pas. »

Regardez comme toutes ces magouilles élitistes, illégales et antidémocratiques semblent évidentes pour un Mélenchon qui décrit comment on truque les élections au PS. Une vidéo surréaliste…

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

DUPEUDEFOI 16/03/2012 15:54


Sans foi ni loi ils ont toujours trahis(ceux d'après 1945). Ils ne renaissent pas de leurs cendres...ils sont les cendres.