Rien à partager avec les "radicaux-socialistes" - par Gérard Brazon

Publié le 18 Avril 2011

Voici un petit texte de Jean Louis Borloo dans le Point qui n'est pas banal. Cet homme qui n'est pas un imbécile nous fait le coup de la France éternelle, chaleureuse, aimante et confiante. Ah quelle est belle la République façon Borloo.

Quand j'entends un Radical-socialiste (Tous les radicaux le sont) j'ai envie de rire. N'importe quel historien amateur pourrait vous trouver des anecdotes sur la "gouvernance" des radicaux. Le "marais" des révolutionnaires, le ventre mou des majorités. Les radicaux sont tous de braves gens qui cherchent comment faire pour quitter le bateau dans lequel ils viennent de monter au moindre coup de vent.  

      Évoquant le débat sur la laïcité qui a divisé la majorité, Jean-Louis Borloo en a profité pour donner un nouveau coup de patte à l'UMP. "La France était un archipel sous le chapeau de la République. (...) Elle a la plus grande communauté chinoise, juive, arabo-musulmane d'Europe et c'est la fille aînée de l'Église", a-t-il souligné. "C'est pour cela qu'on est mal à l'aise avec un certain nombre d'attitudes", a-t-il glissé. "La France doit et va choisir entre la peur et l'amour. C'est pas du pathos, c'est du boulot et c'est un choix stratégique. La machine de la République du respect est lancée, et personne ne pourra l'arrêter. On pourra m'arrêter moi, mais pas elle", a également assuré Jean-Louis Borloo.

Quand on parle de la laïcité, on ne parle pas des communautés chinoises, juives, arabo-musulmane. Pour moi, il n' y a qu'une seule communauté: la française. On ne dit pas que la France est la fille ainée de l'Eglise! On dit simplement que la loi doit s'appliquer et que les nouveaux venus doivent s'adapter aux lois du pays d'accueil. Est-ce si compliqué à comprendre? 

Les Asiatiques (Chinois, Vietnamiens, etc.) ne posent pas de problème à la laïcité. Les juifs non plus et encore moins depuis le consistoire. Les arabo-musulmans-pratiquants oui ! C'est une évidence! 

Je ferai d'ailleurs un distinguo car l'on peut être arabe et chrétien. On oublie trop souvent que les premières victimesde l'islam furent et sont encore les chrétiens et les juifs. Que les arabes chrétiens sont nombreux au Liban, en Irak, en Syrie même si leur population tend à décroitre pour des raisons liées là  aussi à l'islam. 

L'angélisme des radicaux fait peine à voir. Ils sont mal à l'aise disent-ils! C'est nous qui sommes mal à l'aise. Nous sommes comme des pêcheurs face à l'anguille. Les radicaux ne sont jamais là lorsqu'il s'agit de tenir la barre lors d'une tempête. 

La France n'a pas à choisir "entre la peur et l'amour". C'est une absurdité rhétorique. Vouloir préserver son cadre de vie, sa culture ce n'est pas de la peur. Comme ce n'est pas de l'amour d'abandonner ce qui fait ce que l'on est ! Est-ce que c'est de l'amour que d'accepter les prières dans la rue, la construction de mosquées, les madrasas (école coranique)  qui apprennent la haine du chrétien et du juif, le mépris de la femme, etc ? 

Il y a de l'eau dans les calles du navire UMP. Les radicaux le sentent  et tentent de s'évader. Je le redis encore aujourd'hui comme je l'ai dis à d'autres, la droite n'a rien à gagner avec ces ventres mous. Les centristes ne sont pas fiables sur le long terme.

Je suis persuadé que la France est à droite. Elle est dans la défense des "valeurs républicaines" mais aussi ancestrales, de son histoire millénaire. Elle est généreuse et ouverte. Elle mérite le respect également. Ce n'est pas une pauvre vieille que l'on agresse au coin d'une rue. Elle a nourri ds générations de femmes et d'hommes et porté d'autres sur des barricades.

Cette droite doit se construire autour de l'idée de la nation comme à su le faire le général de Gaulle. Il faudra revisiter les traités européens et se redonner de l'air. Bref, retrouver une indépendance, une souveraineté.

Gérard Brazon 

Sur ce blog, tous mes textes sont libres d’accès. Ils ne sont pas protégés par copyright. Le combat des idées nécessite cette liberté de copier et de diffusion. Pour autant, par simple respect, il vous est demandé de citer l’auteur des articles et de mettre en liens le site. Merci d’avance. Gérard Brazon / http://puteaux-libre.over-blog.com

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

isabelle 19/04/2011 05:11



La question que je me pose, moi, citoyenne lambda parmi les lambdas, c'est : quand nos Zommes Politiques nous vendent leur soupe, ne sont-ils vraiment pas conscients que nous ne la gobons plus ?
Sont-ils si déconnectés de notre monde "d'en bas" qu'ils ne parviennent pas à se rendre compte que nous ne les croyons plus ? Entre le "ils nous prennent pour des c... " et le "ils ne se rendent
pas compte", j'aurais tendance à pencher pour la deuxième proposition. A moins que ce ne soit un mêlange des deux. Et que la politique ne se résume, pour eux, qu'à des joutes verbales. Alors que
nous, Peuple, en attendons tout à fait autre chose.



island girl 19/04/2011 02:57



C'est la panique,les rats quittent le navire...trop tard ils sont démasqués !



berlaine 18/04/2011 14:43



Le gros avantage du cloaque politique actuel; c'est qu'il simplifie considéralement la classification.


En fait, faites deux colonnes; la première à entête: "Salauds - Traîtres - Vendus". La seconde: "Imbéciles, Cons, Abrutis" et tout y est à l'exception d'une infime minorité d'aveugles congénitaux
qui oscille entre les deux vers lesquels ils n'arrivent pas à se déterminer......!



Gérard Brazon 18/04/2011 15:35



Vous avez raison de parler de cloaque. C'est un endroit ou tout s'y passe chez les volatiles. La sexualité, l'oeuf et les sels. En ce moment, le monde politique ressemble plus à un cloaque qu'à
une maternité d'idées. La classification que vous donnez est un peu juste mais globalement vrai. Je suis souvent étonné de la violence des propos. Pas seulement à droite ou sommes toutes faîtes,
elle reste mesurée. Sur mon blog, parfois il y a des dérapages mais chaque lecteur sait qu'il peut s'exprimer, dire ce qu'il pense pour peu qu'il explique son point de vue. L'insulte, le racisme
sont exclus. Par contre, à gauche, je reste confondu devant les attaques en dessous de la ceinture. Comme si le fait de parler au nom de "l'humanisme" de
"l'antiracisme" vous autorisez l'injures, la mauvaise fois et la vilénie. 


Bien à vous.



MASCARA83 18/04/2011 14:40



Bravo M. BRAZON pour votre texte, explications et réponses à M. BORLOO et toute sa clique....  Alors, qu'ils nous ont "foutu dans la ......", les voilà qu'ils veulent  nous " repasser
leur Voltarène ".  Il est bien trop tard messieurs les" BOBO-GAUCHO", car la réplique du peuple Français se fera dorénavent dans les urnes... et finies vos simagrées!!!!!!car nous en avons
RAS-LE-BOL depuis 30 ans!