Jérusalem : des Arabes voulaient lyncher des médecins urgentistes israéliens

Publié le 21 Mai 2012

Une équipe médicale d’urgence a failli être lynchée cette semaine, alors qu’elle avait été appelée en urgence sur le lieu d’un accident de voiture. Une voiture transportant un groupe de jeunes Arabes de Jérusalem-Est a fait une embardée hors de la route et a frappé une barrière de sécurité près du village de Hizma.

En arrivant sur la scène de l’accident, les médecins juifs ont commencés à traiter deux jeunes femmes blessées dans l’accident. Mais leurs efforts ont été interrompus par l’arrivée de membres de la famille des victimes. Ces derniers ont alors tenté d’empêcher les docteurs de sauver les vies des jeunes femmes, en bastonnant les docteurs.

« Soudain, une Volkswagen a pilé à nos côtés. Trois Arabes sont sortis de la voiture. Ils ont commencé à nous insulter puis à nous tomber dessus », explique un urgentiste.

« Ils ont commencé à maudire l’armée israélienne, le Magen David Adom et tout ce qui est affilié à l’Etat », a déclaré le médecin. « Ils nous ont appelé « putain de sales Juifs ! » Tout cela car on voulait traiter les jeunes femmes blessées. »

Pendant ce temps, plus de Palestiniens sont arrivés sur les lieux. La violence a explosé à ce moment là avec un ambulancier mis au sol, la mâchoire explosée par des rafales de coups de 4 assaillants. La conductrice de l’ambulance et un jeune bénévole de 16 ans ont aussi été frappé par les Palestiniens.

« Puis, de 4 à attaquer, ils sont devenus dix. 10 à me frapper au visage et dans les côtes. Je n’ai jamais rien vu de tel », explique l’ambulancier.

La foule a été dispersée avec l’arrivée de la police, qui a arrêté trois assaillants porteurs de la nationalité israélienne. Les 7 autres ont pu s’enfuir.

Elinor Cohen-Aouat – JSSNews

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article