"Jour de colère" de la Résistance à la Reconquête. Par Gérard Brazon

Publié le 28 Janvier 2014

C'est épuisés, trempés par une pluie fine et froide que nous avons exprimé notre colère contre l'islamisation de notre pays. Épuisés et trempés que nous sommes arrivés place Vauban.

Gérard Brazon2013  Dieu ce jour, s'est comporté comme un vulgaire socialiste. Ces ministres apôtres étaient occupés ailleurs sans doute. Ils avaient sans doute oublié que des croyants chrétiens étaient là pour exprimer leur colère face à la dérision d'un Christ insulté, face aux attaques et dégradations contre les Eglises et Cathédrales et face à la montée du péril islamiste. N'étant pas croyant, j'ai pu dire tout le mal que je pensais de ces Dieux omniprésents qui pourrissent l'humanité.

Il y avait de tout dans cette manifestation et aujourd'hui les radios et télévisions en font une manifestation des extrêmes particulièrement de droite... comme d'habitude. D'autres affirment que ce fût essentiellement une manifestation antisémite. Nous ne pouvons pas le nier. Il y avait des "Dieudonnistes", comme il y avait des antis-éoliens d'ailleurs et des pompiers en colère. C'était le principe de cette manifestation "Jour de colère". Il est inutile de s'en étonner. Quid de la colère des "Sapeurs-Pompiers" et de son positionnement dans la bien pensance médiatique. Les médias ne voient que ce qu'ils veulent bien voir, dans le sens du vent. Il ne fallait voir que les antisémites, et les quenelles de mômes qui se la jouaient povocateurs. Dans dix ans, ils se demanderont ce qu'ils faisaient là...

J'ai rencontré Béatrice Bourges ce 26 janvier à la Bastille, juste le temps de la saluer avant le début de la manifestation. Elle semblait fragile dans cette foule mais totalement déterminé. Elle avait affirmé lors d'une rencontre le 16 janvier que Dieudonné ne serait pas présent. Elle n'a pas dit que les idées antisémites et les tordus n'y seraient pas.  La bêtise, l'ignorance, la méconnaissance historique  ne sont  pas concentrés dans un seul homme, un joueur, un humoriste, dont aucun raccourci ni aucune odeur ne rebute. "Si l'on veut une idée de l'infinie, il faut se pencher sur la bêtise humaine" dit un proverbe. Dieudonné n'est pas idiot, juste un manipulateur de la pire espèce qui trouve dans cette infinie une source de profit sans fin.

Dieudonné était à Bordeaux à se faire du fric, riant sans doute de la peur qu'il avait suscité chez certains "résistants" à l'islam en affirmant qu'il serait présent. Peur ridicule s'il en est. Dans un article sur Riposte-Laïque, je disais "Ainsi donc, il suffit que les uns s’annoncent pour que d’autres se retirent. Qui aura gagné dans ce jeu de dupes ? Manuel Valls  à tous les coups ? Je voulais dire que l'on ne pouvait pas subir des diktats et s'abstenir de manifester parce qu'un antisémite déclare qu'il sera présent dans une manifestation. Quant à Soral, personne ne pouvait éviter qu'il soit là dans la mesure où c'était la "coagulation" de toutes les colères.

Alors en effet, il y avait toutes les colères présentes. Celle des artisans et commerçants, celle des paysans, celle de salariés, même celles qui voulaient nous interdire de dire "Non à l'islamisation", la "Charia ne passera pas". Reconquête a fait face, Nous avons fait face. Même si nous n'étions pas en grand nombre. La sécurité était présente. Nos slogans ont été repris par d'autres. Ceux qui étaient présent ont fait acte de courage et de résistance. Ensemble et dans cette manifestation nous avons hurlé notre Marseillaise. Pas un mot dans la presse. Pas touche à l'islam. Trop "extrême droite" sans doute.

Bien sûr, face aux risques de ces colères, il y avait la solution de ne pas être présent, c'était une évidence pour certains. Eviter de se salir les mains pour les puristes de la résistance à l'islam. Et donc, certains de nos amis résistants ont préférés ne pas se lever pour résister. Ce fut leur choix. Faut-il qu'ils s'en félicitent parce que rétroactivement ils ont vu Soral dans les vidéos ? Nous ne l'avons pas vu, nous qui étions présent dans la foule. Fort heureusement que dans les massifs du Vercors, d'autres résistants sous d'autres conditions bien plus dangereuses, ont fait fi de ces tristes excuses pour ne pas participer à la résistance justement. La présence d'un homme ne peut justifier que l'on sonne la retraite avant même le combat.

Quelle gueule cela aurait eu si tous ensemble nous avions pu hurler notre colère contre l'islamisation, la trahison de nos "élites". Certes, j'ai vu aussi quelques résistants noyés parmi les identitaires, à l'abri, faisant le choix d'assumer un autre message que celui de "Reconquête" et de la résistance à l'islam. Nous en étions attristés mais qu'importe. Ils étaient là tout de même. C'était mieux que rien. Je les en remercie.

C'est donc les résistants présents, faisant partie de Reconquête ou non qu'il faut saluer, ceux qui sont venus de Province, de cette femme médecin venue du Var, d'autres venus de Lyon, de Valence, de Strasbourg et d'ailleurs, et  non ceux qui sont resté à la maison par peur d'un Dieudonné excuse, qui s'est sûrement bien marré de nous avoir divisés.

Alors c'est un témoignage que je livre ici. Il ne vaut que ce qu'il vaut, il est modeste et partiel si ce n'est partial,  mais je suis content si ce n'est fier d'avoir été parmi ceux qui étaient sous cette pluie fine et froide pour hurler notre colère contre l'islamisation et chanter à tue-tête notre Marseillaise avec d'autres colères.

Et que pour que les choses soient bien claires, j'ai manifesté contre l'islamisation et j'emmerde les antisémites qui ont voulu pourrir cette journée de la colère pour affirmer notre volonté de défendre aussi, la liberté d'expression. C'est ce que les journalistes de la bien pensance ont refusés de voir.

Gérard Brazon (Le Blog)

Relire l'excellent article de Caroline

Reconquete9

Photo3418

Reconquete3

Photo3402

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

LA GAULOISE 28/01/2014 11:22


Dans mon ardeche je rencontre de plus en plus de gens en colere et bien determines à le faire savoir d une façon ou d une autre . A quand notre prochaine journee de colere ? MERCI GERARD 
!!!!!

Gérard Brazon 28/01/2014 11:57



Bientôt j'espère. Merci chère gauloise. A bientôt.



Michel alain Labet de Bornay 28/01/2014 10:37


Mon cher Gérard, merci pour cet article remarquable,


Votre blog figure en bonne place en lien sur le mien, d’autant qu’aujourd’hui vous connaissez mon médecin ! ( Elle est toute fière que vous ayez pensé à
elle dans l’article !)


J’ai mis cet article en commentaire sur mon blog et sur Fesse de bouc.


 


Vous rappelez vous nos « luttes » sur le Post.fr ?


 


Allez on continue !


 


Bien à vous Michel.

Gérard Brazon 28/01/2014 11:56



Merci Michel. Salut bien ton médecin fort charmante au demeurant. Trop loin pour aller faire soigner mon rhume chopé ce dimanche sous la pluie. Dommage.... (sourire)


Bien à toi